χ

Le Maroc accueille le Bureau programme de l’ONU pour la lutte contre le terrorisme

Le Maroc et l’Organisation des Nations unies ont signé, mardi 6 octobre en visioconférence, un accord de siège pour l'établissement au Maroc du Bureau programme pour la lutte contre le terrorisme et la Formation en Afrique de l'UNOCT, (United nations Office of Counter-Terrorism).

Le Maroc accueille le Bureau programme de l’ONU pour la lutte contre le terrorisme

Le 7 octobre 2020 à 9h29

Modifié 10 avril 2021 à 22h56

Le Maroc et l’Organisation des Nations unies ont signé, mardi 6 octobre en visioconférence, un accord de siège pour l'établissement au Maroc du Bureau programme pour la lutte contre le terrorisme et la Formation en Afrique de l'UNOCT, (United nations Office of Counter-Terrorism).

L’accord a été signé par le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, et le secrétaire général adjoint de l’ONU à la lutte contre le terrorisme, Vladimir Voronkov.

Ce centre, le premier du genre en Afrique, est le fruit d’un travail acharné de plus de neuf mois. Il vise à « renforcer la capacité des Etats membres par l’élaboration de programmes nationaux de formation à la lutte contre le terrorisme », a indiqué Nasser Bourita, en marge de la cérémonie de signature.

Le Maroc, a dit le ministre, s’engage à oeuvrer de concert avec cette nouvelle structure afin de créer un portefeuille dynamique de formation de pointe qui évolue et s’adapte à la mission « en perpétuel changement et de plus en plus difficile de prévention, de détection et de poursuite des activités terroristes ».

Recrudescence « alarmante » des actes terroristes

Les actes terroristes ont crû de 31% depuis 2011, en s’établissant à 4.100 attaques au premier semestre de l’année en cours, alors que le nombre de décès dus au terrorisme a bondi de 26% en une année (12.507 contre 9.944 aux premiers six mois de 2019).

Au Sahel, théâtre du plus considérable regain de violence, les actes de Jama’at Nusrat al Islam wal Muslimin (JNIM) et de Daech se sont multipliés par sept depuis la mi-2017, a indiqué le ministre.

Dans le Lac Tchad, le nombre des victimes des attaques terroristes de Boko Haram et de Da’ech a presque doublé depuis juin 2017, passant de 506 à 964 personnes, a fait savoir Nasser Bourita. Ces chiffres, a conclu le ministre, soulignent que l’Afrique a besoin plus que jamais d’une action « immédiate et déterminée » pour stabiliser le continent, consolider sa sécurité, et lui permettre de se concentrer sur le développement durable.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

AFRIC INDUSTRIES : Indicateurs trimestriels au 30/06/2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Conférence de presse sur le Salon international de l’édition et du livre