Colorado : Déficit de 10,2 millions de dirhams au premier semestre

| Le 24/9/2020 à 14:12

Avec un arrêt total des chantiers et de l’activité du bâtiment sur la période de confinement, Colorado a fortement subi la crise. Avec des indicateurs financiers érodés, la firme table sur sa solidité financière et l’optimisation de ses charges pour faire face.

Après la réunion de son Conseil d’Administration le 22 septembre, Colorado a publié ses résultats semestriels au 30 juin 2020.

La société annonce avoir été impactée négativement par la crise de la Covid-19, particulièrement « du fait qu'elle est survenue lors d’une période de l’année où l’activité est d’habitude la plus importante (de mars à juin) » précise la société.

CA en retrait et déficit semestriel

La société affiche un recul de 28,7% de son chiffres d’affaires sur le premier semestre 2020. Il s’élève à 175,5 millions de dirhams contre 246 millions de dirhams sur la même période l’an passé. Cette chute a eu un impact sur la marge sur achats consommés. Cette dernière a baissé de 37,2%, passant de 107 millions de dirhams au S1 2019 à 67 millions de dirhams au S1 2020.

La maîtrise des charges d’exploitation a cependant permis au groupe de limiter les impacts de la crise et de la baisse de la marge sur les achats consommés. Cependant, les efforts n’ont pas suffit à préserver le résultat net qui plonge dans le rouge. La société affiche un déficit de 10,2 millions de dirhams sur le premier semestre de l’année, contre un bénéfice de 22,9 millions de dirhams sur la même période l’an dernier.

Des fondamentaux financiers qui demeurent solides

Malgré ces contreperformances, la firme revendique des fondamentaux très solides malgré la crise du coronavirus. Elle pointe notamment une diminution de 20% de son endettement net, passant de 62,4 millions de dirhams au 31 décembre 2019 à 50,2 millions de dirhams au S1 2020. « Une amélioration qui vient suite au remboursement des crédits moyen terme et à la baisse des crédits de refinancement à l’import » explique Colorado.

Sur le premier semestre 2020, les capitaux propres de la société ont augmenté à 306,8 millions de dirhams, ils représentent 60,7% du total bilan à fin juin 2020 contre 55,3% à fin décembre 2019.

La trésorerie reste en excédent à 43 millions de dirhams au 30 juin 2020. « Ce qui améliore les ratios de liquidité générale et immédiate qui passent respectivement de 192,9% au 31/12/2019 à 216,4% et de 26,9% à 29,2% » précise la compagnie.

La société table d’ailleurs sur ses fondamentaux pour faire face à la situation délicate induite par la crise. Le groupe ajoute également que « l’optimisation des charges opérationnelles devrait se maintenir au cours du second semestre 2020 avec l’ambition de réduire les effets de la baisse d’activité sur les résultats attendus »

lire aussi
  • | Le 26/9/2022 à 8:53

    Les investisseurs sont partagés quant à l'évolution du taux directeur (AGR)

    D'après des acteurs sondés par Attijari Global Research (AGR) au sujet de l'évolution du taux directeur en marge de la 3e réunion de politique monétaire de Bank Al Maghreb, les avis sont partagés. 49% anticipent un statu-quo et 51% pensent que la banque centrale augmentera le taux directeur.
  • | Le 26/9/2022 à 8:35

    Label'Vie : hausse de 37% du résultat net à fin juin 2022

    L'évolution du réseau du groupe et la bonne performance à niveau constant a permis au groupe d'améliorer sa rentabilité. Les ouvertures de 12 nouveaux points de ventes sont attendus au S2.
  • | Le 26/9/2022 à 8:18

    LafargeHolcim Maroc : baisse de 27% du chiffre d'affaires à fin juin

    Le groupe fait face à une conjoncture de marché défavorable notamment avec la forte hausse du prix des intrants. La hausse de la contribution sociale a également rogné sur le résultat net du groupe. La tendance baissière pourrait se maintenir au S2-2022.
  • | Le 25/9/2022 à 15:38

    Rachat du Crédit du Maroc : Holmarcom se prépare à verser 4 milliards de dirhams au profit du Crédit Agricole

    Cette transaction est en cours de préparation, selon une source sûre. Les banques ont d'ores et déjà commencé à constituer une enveloppe pour couvrir cette sortie de devises qui signera officiellement le passage de témoin entre le groupe bancaire français et le groupe de la famille Bensalah. Le marché prévoit ce versement avant la fin de l'année.
  • | Le 25/9/2022 à 15:25

    Auto Hall : des résultats en baisse attendus, le groupe dispose de bons arguments au S2

    Le contexte global du marché a pesé sur Auto Hall au premier semestre. Avec la perte de pouvoir d’achat des ménages et la crise des semi-conducteurs, le groupe a vu son chiffre d’affaires et sa rentabilité se dégrader. Cependant, ces performances étaient attendues et en ligne avec les prévisions.
  • | Le 25/9/2022 à 15:20

    Assurance : bonne évolution du secteur coté au 1er semestre 2022

    Hausse des primes émises, progression des résultats semestriels, recommandations des analystes… Voici comment évolue le secteur des assurances cotées.