La France et l’Espagne reconnaissent Guaido comme « président en charge » du Venezuela

Le 4 février 2019 à 11h30

Modifié 11 avril 2021 à 2h51

La France et l'Espagne reconnaissent l'opposant Juan Guaido comme "président en charge" du Venezuela, après l'expiration de l'ultimatum à Nicolas Maduro, qui a refusé de convoquer une nouvelle élection présidentielle.

"Les Vénézuéliens ont le droit de s'exprimer librement et démocratiquement. La France reconnaît Juan Guaido comme président en charge pour mettre en œuvre un processus électoral", a tweeté le président français, Emmanuel Macron.

 

L'Espagne, la France, l'Allemagne, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas et le Portugal avaient donné le 26 janvier huit jours à Maduro pour convoquer une nouvelle élection présidentielle, faute de quoi ils reconnaîtraient Guaido comme président.

Madrid et Londres ont reconnu Guaido ce lundi 4 février. Avant cela, Juan Guaido, qui s'était proclamé le 23 janvier président par intérim du Venezuela, avait déjà été reconnu par les Etats-Unis, le Canada, l'Australie et de nombreux pays d'Amérique latine.

(Avec agences)

Lire aussi: 

Le Parlement européen reconnaît Guaidó en tant que président du Venezuela

Bourita s'entretient avec Guaido (Venezuela): le Maroc soutient les actions menées

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CGI : l’avis de convocation des actionnaires en Assemblée Générale Extraordinaire

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.