χ

Sahara: Medi 1 TV s’excuse et suspend le rédacteur en chef du JT de la matinée

Le 18 avril 2018 à 12h21

Modifié 18 avril 2018 à 12h21

Medi 1 TV annonce "la suspension des fonctions du rédacteur en chef du JT de la matinée, en attendant les conclusions finales de l'investigation enclenchée, suite à une erreur éditoriale" qui s'est produite sur son antenne.

Dans un communiqué, la chaîne revient sur l'incident du JT de 9h30, du lundi 16 avril dernier, relatif à la cause nationale.

Elle explique que lors d’une interview sur les derniers événements au Sahara avec David Pollock, expert américain et chercheur au Washington Institute for Near East Policy, ce dernier avait déclaré que "l’incursion des éléments du polisario dans la zone tampon est une violation flagrante de l’accord de cessez-le-feu".

"Les téléspectateurs ont remarqué une erreur dans la phrase explicative qui accompagnait cette déclaration". En effet, sur le fil d’information on pouvait lire: l’incursion du Maroc dans la zone tampon est une violation flagrante de l’accord de cessez-le-feu.

"Le contenu audible en anglais était pourtant clair et sans ambiguïté", ajoute-t-elle.

Medi 1 TV s’excuse pour cette "erreur inacceptable", et assure qu'une enquête a été lancée pour élucider cette affaire. "La chaîne a pris les mesures administratives immédiates qui s'imposent face à l'erreur en question et a déclenché une investigation pour déterminer les responsabilités et déterminer les circonstances ayant entouré cette erreur.

 

 

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Centrale Danone : annonce légale

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.