Qui sont les nouveaux ambassadeurs marocains?

Le Roi Mohammed VI a nommé, jeudi 13 octobre au Palais royal à Casablanca, de nouveaux ambassadeurs dans les missions diplomatiques du royaume. Voici la biographie e d'un certain nombre d'entre eux.

Qui sont les nouveaux ambassadeurs marocains?

Le 14 octobre 2016 à 11h32

Modifié 11 avril 2021 à 2h38

Le Roi Mohammed VI a nommé, jeudi 13 octobre au Palais royal à Casablanca, de nouveaux ambassadeurs dans les missions diplomatiques du royaume. Voici la biographie e d'un certain nombre d'entre eux.

Lalla Joumala Alaoui, nommée ambassadeur aux États-Unis d'Amérique, est licenciée en histoire et sciences politiques de la faculté des études orientales et africaines de l'Université de Londres. La présidente de la Moroccan British Society (MBS) a mis sur pied, en 2004, la Chaire du Roi Mohammed VI des Etudes marocaines et méditerranéennes au St Anthony's College, qui dépend de l'Université d'Oxford. En 2009, elle a été nommée ambassadeur du Maroc au Royaume-Uni. En 2015, elle reçoit l'Award du prestigieux "Diplomat Magazine" pour sa contribution remarquable apportée à la diplomatie. Lalla Joumala Alaoui est présidente d'honneur de l'Orphelinat Lalla Hasna, qui accueille quelque 200 enfants abandonnés. 

Ahmed Reda Chami, nommé ambassadeur auprès du Conseil de l'Union européenne et de la Commission européenne, est titulaire d'un MBA de la John E. Anderson graduate school of management, relevant de l’Université de Californie-Los Angeles en 1989 et d'un diplôme d’ingénieur des arts et manufactures à l’Ecole Centrale de Paris (1985), M. Réda Chami a occupé plusieurs fonctions dont celle de ministre de l’Industrie, du commerce, des nouvelles technologies et de l’investissement étranger de 2007 à 2011.

Lahcen Azoulay, nommé ambassadeur en Suisse et en Principauté de Liechtenstein, est diplômé de l'Ecole nationale de l’administration publique de Rabat en 1973. Après sa promotion en 1995 au grade de ministre plénipotentiaire, il a été nommé directeur adjoint des Affaires juridiques et des traités au ministère des Affaires étrangères (1996-1998), puis directeur des Affaires juridiques et des traités (1998-2000) et ambassadeur, directeur des Affaires juridiques et des traités de 2009 à 2016.

– Mohamed Setri, nommé ambassadeur au Royaume hachémite de Jordanie, est titulaire d'un diplôme des études approfondies (DEA) en droit public, spécialité relations internationales. Ministre plénipotentiaire, M. Setri est le chef de cabinet de la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Mbarka Bouaida.

Oumama Aouad, nommée ambassadeur en République de Panama, est docteur d'Etat en lettres ibériques et ibéro-américaines de l’université de Nanterre (Paris, 1988) et professeur de l’enseignement supérieur depuis 1992, au département espagnol de la Faculté des lettres et sciences humaines de l’université Mohammed V (Rabat). Mme Aouad a été décorée par le Roi du Wissam-Al-Arch de l'ordre d'officier en 2008, et a été faite "citoyenne d’honneur d’Al-Andalus", distinction décernée par l’Association espagnole Paz del Mundo en juin 2000, outre la "Médaille Aguila Azteca" (l'aigle aztèque), plus haute distinction culturelle décernée par le gouvernement mexicain, en avril 2001.

Nabil Zniber, nommé ambassadeur au Qatar, est titulaire d'un doctorat d’Etat en sciences économiques de l’université Paris-Dauphine en 1993, d’un diplôme des études approfondies (DEA) en commerce à Paris (1998) et du cycle des Hautes études européennes de l’Ecole nationale d’administration en 2007, M.Zniber occupe, depuis mai 2014, le poste de président du Groupe CFAO-Maroc. Au niveau international, il est membre du conseil de General Motors pour l’Afrique du Nord depuis septembre 2011 et membre fondateur du centre euro-méditerranéen du Groupe de l'Ecole supérieure de commerce de Paris.

Ahmed Tazi, nommé nouvel ambassadeur en République arabe d’Egypte, a fait ses études de 3e cycle dans la spécialité "Langue et littérature anglaise" à la faculté des lettres et sciences humaines de l’Université Mohammed V Rabat-Agdal (1988-1989) et fait des études juridiques à la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de la même université (1990-1992). M. Tazi a occupé plusieurs fonctions au sein de l'Organisation de la coopération islamique (OCI). 

Azeddine Farhane, nommé nouvel ambassadeur en République du Vietnam, est titulaire d'un Certificat d’études supérieures en droit international public, de l’Académie de droit international de la Haye et d’un Diplôme d’études supérieures (DES) en sciences politiques, de l’Université Hassan II, Casablanca en 1995, M. Farhane a été conseiller à l’ambassade du Maroc à la Haye aux Pays Bas, entre 1999 et 2000, représentant permanent adjoint du Maroc auprès des Nations-Unies à Genève en Suisse entre 2004 et 2006, et directeur des Nations-Unies et des organisations internationales au ministère des Affaires étrangères et de la coopération, entre 2009 et 2016. 

Mohamed Kermoun, nommé nouvel ambassadeur en Républiques islamiques du Pakistan et d'Afghanistan, est licencié en droit (section sciences politiques) à la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales relevant de l'Université Mohammed V-Rabat, il a occupé les fonctions de consul général du royaume à New York en novembre 2008, et de conseiller diplomatique, en décembre 2014.

Allal El Achab, nommé ambassadeur en République du Niger, a entamé sa carrière professionnelle et son parcours diplomatique en intégrant la Direction des affaires administratives, avant d’occuper plusieurs postes, notamment de vice-consul au consulat général du royaume à Rome, conseiller à l’ambassade du royaume du Maroc en Algérie et chargé de communication à l'ambassade du royaume en Arabie saoudite.

Youssef Imani, nommé ambassadeur en République du Rwanda, est lauréat du cycle supérieur de l’Ecole nationale de l’administration de Rabat (ENA). Il a été membre de la délégation marocaine à la 64e, 65e, 66e, 67e et 70e sessions de l’Assemblée générale des Nations-Unies (2009, 2010, 2011, 2012 et 2015). De 2013 jusqu’à ce jour, il est conseiller diplomatique auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, en charge des questions africaines.  

Saâdia El Alaoui, nommée ambassadeur en République d'Angola, est titulaire d'une maîtrise en sciences politiques, du 1er Certificat des études supérieures en sciences politiques et du 2e Certificat des études supérieures en relations internationales de l'Université Mohammed V de Rabat. Mme El Alaoui a occupé le poste d'ambassadeur du Roi auprès du royaume de Norvège et de la République d’Islande, entre 2011 et 2016.

Ouadie Benabdellah, nommé ambassadeur en Républiques d'Indonésie et de Singapour, est titulaire d'un diplôme d'architecture DPLG à Rouen en 1983, M. Ouadie est président du groupe parlementaire du Rassemblement national des indépendants (RNI), député de la circonscription Casablanca-Anfa depuis 2002 et membre du bureau politique du RNI. Il avait notamment assumé les fonctions de vice-président du Parlement et de président de la commune urbaine d’Anfa (1999-2002).

Rachid Agassim, nommé ambassadeur en République du Congo démocratique, est titulaire d’une Licence en lettres (linguistiques et littérature anglaise) à l’Université Hassan II de Casablanca. Il a occupé plusieurs postes, notamment de premier secrétaire à l’ambassade du Maroc à Washington DC, de Chef de mission adjoint à l’ambassade du Maroc en Turquie et en Suède. Depuis le 15 novembre 2014, M. Agassim occupe le poste de chargé d’affaires de l’ambassade du Maroc à Pretoria, en Afrique du Sud. 

Rguibi Rachid, nommé nouvel ambassadeur en République du Bénin, est titulaire d'un diplôme du cycle supérieur de gestion de l’Iscae. Il a occupé plusieurs postes de responsabilité notamment, directeur de cabinet du ministre chargé du Développement des provinces sahariennes et conseiller du Premier ministre, chargé de mission au cabinet du ministre de l’Intérieur. Il a été décoré du Wissam du Trône de l’Ordre d’Officier en 2015, du Wissam du Trône de l’Ordre de Chevalier en 2005 et du Wissam de Mérite National, Classe exceptionnelle, en 1985.

Abdelali Ezzaoui Rahali, nommé ambassadeur en République du Mozambique, est lauréat d'un doctorat en droit public, obtenu à la faculté de droit, de l’université Paris I, Sorbonne Panthéon France, M. Rahali a occupé plusieurs postes notamment conseiller des affaires étrangères à l’ambassade du Maroc à Athènes, second de l’ambassadeur du royaume à Lisbonne, chef de la division des études et de la coopération, Direction de la coopération et de la promotion économique et conseiller des affaires étrangères à la direction de la coopération culturelle et scientifique, au ministère des Affaires étrangères et de la coopération.

Mohammed Lotfi Aouad, nommé ambassadeur au Canada, est titulaire d'un diplôme en sciences politiques à Grenoble. Il a occupé le poste de chef de cabinet du secrétaire d’Etat à ce département en 1988, puis conseiller du ministre en 1993. En 2001, Il a été nommé ambassadeur du Maroc à Athènes (Grèce), avant d'occuper le poste de directeur de la division des affaires européennes au ministère des Affaires étrangères et de la coopération, puis d'ambassadeur du royaume en Turquie en 2009. Il a été décoré du Wissam El Arch (chevalier) et de la Grand Croix de l'Ordre du Phénix en Grèce. 

Mostapha Arrifi, nommé ambassadeur au Vatican, est titulaire d'une licence en langue et littérature anglaises en 1991 à l'université Mohamed 1er à Oujda. Il a occupé, entre octobre 2014 et février 2016, le poste de conseiller au cabinet du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, chargé de la veille stratégique et des questions politiques internationales.

– Mohamed Chafiki, nommé ambassadeur aux Etats Unis du Mexique, est professeur d'économie à l'Université Mohammed V de Rabat depuis 1977. Il a occupé plusieurs postes de responsabilité, notamment celui de directeur des études et des prévisions financières au ministère de l'Economie et des finances, de directeur national du Centre d'excellence de la budgétisation sensible au genre, au ministère de l'Economie et des finances, et de chef de cabinet du ministre de l'Economie, des finances et de la privatisation. En 2014, il a reçu le premier Prix d'excellence des Nations-Unies pour le service public pour la promotion de l'égalité dans la fonction publique. Il est également décoré du Wissam Al-Moukafa Al-watania (classe exceptionnelle) et de l'insigne de chevalier de la Légion d'honneur, décerné par la République française.

Driss Isbayene, nommé ambassadeur en République de Guinée, est lauréat d'un diplôme des études approfondies (DEA) en sciences politiques de l’université Paris I, Panthéon Sorbonne France et d’une licence en droit public de l’université Mohammed V, Agdal-Rabat. Il a occupé plusieurs postes de responsabilité, notamment celui de conseiller diplomatique au cabinet du ministre des Affaires étrangères et de la coopération et chargé d’affaires du royaume en Afrique du Sud, avec accréditation également au Botswana, Lesotho, Malawi, Swaziland et Zimbabwe.

Youssef Balla, nommé ambassadeur au Pérou et en Bolivie, est titulaire d'un master en relations internationales et communication de l'université Complutense de Mardrid. M Balla est également lauréat d'un master en langue et littérature espagnoles de l'université Abdelmalek Essadi de Tétouan. Depuis mars 2015, il a exercé en tant que conseiller diplomatique au cabinet de la ministre déléguée aux Affaires étrangères et à la coopération.

Mohamed Methqal, nommé ambassadeur, directeur général de l’Agence marocaine de la coopération internationale (Amci), est ingénieur en systèmes de communication de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), il a entamé sa carrière dans le milieu de la recherche scientifique en Suisse et a rejoint en janvier 2010 le cabinet du ministre de l’Economie et des finances en tant que conseiller du ministre durant deux ans. Depuis octobre 2013, il occupe le poste de conseiller économique du ministre des Affaires étrangères et de la coopération.

Abdelmalek Kettani, nommé ambassadeur en République de Côte d'Ivoire, est lauréat de HEC et de Georgetown University Washington (USA) et titulaire de HEC option finance et marketing international de l'Ecole des hautes études commerciales de Montréal, il a occupé plusieurs postes dans le secteur privé, notamment directeur général du groupe Dalia développement et du groupe Palmeraie développement et administrateur directeur général de Radelec & Morsew-groupe Sopar. 

Abdellah Sbihi, nommé ambassadeur au Gabon et en République démocratique de Sao Tomé-et-Principe, est professeur de droit à l'universtié Mohammed V-Souissi de Rabat depuis 2009. Il a occupé plusieurs responsabilités dans le secteur bancaire, notamment directeur en charge de dossiers d’investissement-Crédit agricole du Maroc et directeur adjoint chargé de succursale à la BMCE Bank.

Jaâfar Hakim Laâlej, nommé nouvel ambassadeur au Koweït, est titulaire d'un diplôme d'ingénieur en statistiques et économie de l’Institut national de statistique et d’économie appliquée. M. Laâlej a été nommé par le Roi en novembre 2008 ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire en République populaire de Chine, en Mongolie et en Corée du Nord et ambassadeur directeur des affaires asiatiques et de l’Océanie en 2006.

– Abdellatif Erroja, nommé ambassadeur en République du Tchad, est lauréat d'un doctorat en droit de l’université de Beyrouth, il a occupé plusieurs postes de responsabilité, notamment directeur du Grand Maghreb et des affaires de l’Union du Maghreb arabe au ministère des Affaires étrangères et de la coopération (MAEC), ministre plénipotentiaire chargé des affaires du Moyen-Orient à mission permanente du Maroc auprès des Nations-Unies à New York et second de l’ambassadeur du Roi au Liban, en Egypte et au Mali.

Latifa Akharbach, nommée ambassadeur en République de Tunisie, est titulaire d'un doctorat en Sciences de l'information et de la communication à l'Université Paris II en 1988, elle avait été nommée directrice de l'Institut supérieur de l'information et de la communication de Rabat (Isic) en 2003, poste qu'elle a occupé jusqu'en 2007, année où elle a été installée à la tête de la Radio nationale. Cette même année, elle a été désignée secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, avant d'être nommée ambassadeur du Roi en Bulgarie et en Macédoine en 2013.

Lahcen Abdelkhalek, nommé ambassadeur en République démocratique et populaire d'Algérie, est titulaire d’une Licence en sciences économiques en juin 1979, il a été élu député en octobre 2002. Il était membre de la Commission des affaires étrangères, de la défense nationale et des affaires islamiques à la Chambre des représentants. Il a assumé la fonction de chef de cabinet du Premier ministre depuis 2002 jusqu’au 7 novembre 2008, date où il a été nommé par le Souverain ambassadeur du Maroc en Jordanie. 

Badreddine Abd El Moumni, nommé ambassadeur en République du Paraguay, a occupé le poste de chef de mission adjoint à l’ambassade du royaume du Maroc en Espagne, entre 2011 et 2015. Il est décoré de la Croix de l’Ordre du mérite de la Garde civile, avec distinctif blanc (Espagne).

Kenza Elghali, nommée ambassadeur en République du Chili, est membre de la Chambre des représentants (2011-2016). Mme Elghali est professeur de l'enseignement supérieur à la faculté des lettres et des sciences humaines, Université Hassan II, Mohammédia, depuis 2011.

– Abdelilah Benryane, nommé ambassadeur en Républiques de Tanzanie et d'Ouganda, est titulaire d'un diplôme d'études supérieures en relations internationales de l'International University of Islamabad et d'un diplôme d'études approfondies (DEA) en études anglo-saxonnes à l'université Mohammed V de Rabat. Après avoir été affecté comme diplomate au Pakistan, aux Etats-Unis, en Suède et République Tchèque et au Kenya, il est nommé ambassadeur du Roi à Nairobi.

– Hamid Chabar, nommé ambassadeur en République du Ghana, est titulaire d’un doctorat d’Etat en sciences politiques (Relations Internationales), obtenu à l’Université de Bruxelles. Il est membre de la commission ayant élaboré le projet d’autonomie pour la région du Sahara, présenté aux Nations Unies en avril 2007 et l'auteur de plusieurs études et monographies, relatives à la coopération sud-sud et à l’interaction entre développement et sécurité.

– Mostafa Bouh, nommé ambassadeur en République du Cameroun, occupait depuis décembre 2011 le poste d'ambassadeur du Roi en République fédérale du Nigéria, en plus de sa qualité de représentant auprès de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).

El Mokhtar Ghambou, nommé ambassadeur en République du Kenya est titulaire d'un doctorat en littérature comparée à l'Université de New York. Il est également membre de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe depuis 2012 où il travaille au sein du Comité de la migration, de l'intégration et des réfugiés, outre ses fonctions de député de la Chambre des représentants où il a été élu en 2011. Depuis 2003, M. Ghambou préside l'Institut maroco-américain.

Maichane Ghoulam, nommé ambassadeur en République de la Guinée Equatoriale, est titulaire d'un diplôme d’ingénieur d’Etat de l’université de Brême, Allemagne, il a occupé plusieurs postes de responsabilité notamment Conseiller politique à l’ambassade du Maroc à Berlin (2003-2004) et consul général du Maroc à Barcelone, Espagne (2009-2013). Il a collaboré au sein du ministère des Affaires étrangères et de la coopération à l'organisation de la conférence internationale sur les céphalopodes et les pélagiques (Agadir-2001).

Lahcen Mahraoui, nommé ambassadeur en République d'Irlande, est membre du Conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes depuis 2006, il est également membre fondateur et porte-parole de l’association des Tribus sahraouies marocaines en Europe, depuis 1999. M. Mahraoui a été décoré par le Roi Mohammed VI en mars 2000 du Wissam Al Istihkak Alwatani (classe exceptionnelle).

– Karim Medrek, nommé nouvel ambassadeur au Commonwealth d'Australie, en République de Vanuatu, en République de Kiribati, En République de Fidji, en République de Nouvelle-Zélande et en Papouasie-nouvelle guinée et à Tuvalu, a occupé en 2011 le poste de directeur de la Diplomatie publique et des acteurs non gouvernementaux, porte-parole du ministère des Affaires étrangères et de la coopération.

 Hassan Hami, nommé ambassadeur en République islamique d'Iran est titulaire d'un doctorat en sciences politiques. Entre 1995 et 1999, il a occupé le poste de chef de la division des études, coordination et amélioration, avant de devenir Chef de la division des organisations arabes et islamiques, un poste qu'il a quitté en 2008, après avoir été nommé ambassadeur du Roi en Azerbaïdjan. M. Hami est l'auteur de plusieurs romans en français et en anglais, ainsi que de deux recueils de poésie en arabe.

Menouar Alem, nommé ambassadeur en République de Turquie, est lauréat d'une licence en économie-Université D’Aix Marseille III. Il a intégré le ministère des Affaires étrangères et de la coopération en 1979. En 2004, il a été nommé ambassadeur du Roi, chef de la mission du royaume auprès de l’UE, représentant du Maroc au sein du Dialogue méditerranéen de l’Otan.

Tarik Louajri, nommé ambassadeur en Républiques du Guatemala, Nicaragua, Honduras, Costa Rica et Salvador, est diplômé de l’Ecole diplomatique de Madrid en 1996. De 1989 à 1995, il a été premier secrétaire à l'ambassade du Maroc à Brasilia et entre 1997 et 2002, ministre-conseiller à l'ambassade du royaume à Santiago, Chili. Entre 2008 et 2011, M. Louajri a été chargé d'études, chef du cabinet du secrétaire général du MAEC.

Nezha Alaoui M'Hammdi, nommée ambassadeur en République fédérale démocratique d’Ethiopie et à Djibouti, est doctorante en relations internationales à l'université Mohammed V de Rabat. Entre 2009 et 2013, elle est chargée de plusieurs fonctions au sein de la Direction des affaires africaines du MAEC, avant de retourner au Ghana en 2013 en tant qu'ambassadeur du Roi, poste qu'elle a occupé jusqu'à cette nouvelle nomination.

Zakia El Midaoui, nommée ambassadeur en République de Bulgarie et en Macédoine est lauréate de l'Ecole supérieure de commerce d'Alger en marketing, étude des marchés et distribution et d'une licence en sciences financières et commerciales, Mme El Midaoui est ministre plénipotentiaire et occupe depuis 2009, le poste de directeur de la Coopération multilatérale et des affaires économiques internationales au ministère des Affaires étrangères et de la coopération (MAEC).

– Chafik Rachadi, nommé nouvel ambassadeur en Coré, est titulaire d'un doctorat en droit privé, spécialiste de la propriété industrielle à Perpignan. Député durant 3 mandats successifs entre 2002-2016, il a occupé le poste du vice-président de la Chambre des représentants. 

Benkhaldoun Mohammed Réda, nommé nouvel ambassadeur au Royaume de Malaisie et à Brunei Dar Essalam, est titulaire d'un doctorat en médecine vétérinaire à l’institut agronomique et vétérinaire Hassan II de Rabat en 1987. Président du département des relations internationales du PJD en 2012, M. Benkhaldoun a été élu au Prlement à la première Cchambre en 2007 et en 2011.

Cliquez ici pour accéder à la suite de la liste.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sonasid : Résultats annuels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.