L’économie positive, un nouveau concept pour une société soucieuse des générations futures

Le concept d’économie positive, auquel un forum est consacré en France du 24 au 26 septembre, permet de mieux préparer l’avenir en misant notamment sur l’éducation. Jacques Attali est l’un des ardents défenseurs de cette idée.  

L’économie positive, un nouveau concept pour une société soucieuse des générations futures

Le 15 septembre 2014 à 12h04

Modifié 11 avril 2021 à 2h36

Le concept d’économie positive, auquel un forum est consacré en France du 24 au 26 septembre, permet de mieux préparer l’avenir en misant notamment sur l’éducation. Jacques Attali est l’un des ardents défenseurs de cette idée.  

A la tête du Mouvement pour une économie positive, on trouve l’essayiste et patron de l’organisme de microcrédit Planet Finance, Jacques Attali,  des ONG, des économistes, des intellectuels, de nombreuses institutions internationales et des médias tel le quotidien Le Monde. Le Positive Economy Forum 2014, dédié à ce concept, se tiendra au Havre, en France, du 24 au 26 septembre.

Une économie positive ou société positive est un cadre dans lequel le système éducatif, le dispositif économique, les infrastructures, les institutions et les valeurs tiennent le mieux compte des intérêts des générations futures.

Le Mouvement de l’économie positive a élaboré un indice combinant 29 indicateurs, résultats d’enquêtes de la Banque mondiale, du Fonds monétaire international, des Nations Unies et d’autres institutions.

A ces indicateurs, le mouvement en a rajouté trois autres :

-le premier mesure le niveau de reproduction des inégalités par l‘éducation ;

-le second tient compte de la représentativité parlementaire par sexe et tranches d’âges ;

-le troisième enfin, mesure le degré de tolérance aux autres, soit l’acceptabilité d’avoir pour voisins des personnes d’origines ou de croyances différentes.

L’ensemble de ces indicateurs est à son tour réparti en trois catégories :

-l’altruisme entre territoires mesure la façon dont les villes et les collectivités locales agissent en matière d’environnement, d’éducation et d’infrastructures.

-l’altruisme entre générations regroupe les indicateurs sur l’endettement des ménages ou l’état du marché du travail et les chiffres du chômage et sa répartition,

-l’altruisme entre acteurs, mesure les niveaux d’égalité, de tolérance et de liberté de la population.

A la veille du forum du Havre, un Manifeste pour une société positive, traitant principalement de la France, a été publié. Au Havre, des résultats sur la trentaine de pays-membres de l’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE) seront présentés.

A partir de l’an prochain, indique Jacques Attali, le classement de l’indice sera élargie à plus de pays.

Eduquer, coopérer

Jacques Attali juge dans les colonnes du Monde que « l’économie positive contribue à la baisse du chômage parce qu’elle accorde une grande importance au système éducatif et à la formation tout au long de la vie (…). L’allongement de la durée de vie rend indispensable la formation ».

La capacité à coopérer et l’altruisme étant des piliers incontournables de l’économie positive, M. Attali juge que « l’altruisme intéressé » est nécessaire. Il s’agit de prendre conscience des dangers pour soi-même et pour ses enfants, son pays et sa planète, des comportements égoïstes. « L’économie positive doit se battre contre la tyrannie de l’immédiat » affirme M. Attali.

Pour l’essayiste, « les jeunes qui partent en Syrie le font pour le long terme, d’une façon folle. Ceux qui partent à Londres le font pour vendre du court terme, de façon folle. Un projet de société démocratique, fondé sur le long terme, peut sublimer ces deux folies », juge-t-il.

De l’autre côté de l’Atlantique, aux Etats-Unis cette semaine, une chaine de télévision annonce le lancement d’une émission de téléréalité mettant en scène deux politiciens isolés sur une île. Pour s’en sortir, ils doivent… coopérer, être altruiste.

 Les deux premiers candidats sont un sénateur démocrate et un sénateur républicain. Finalement, peut-être que les bonnes idées sont plus partagées qu’on ne le croit ?


 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Upline Capital Management: FCP “ AL IDDIKHAR CHAABI ACTIONS” Rapport du commissaire aux comptes exercice du 1er Janvier 2023 au 31 Décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.