χ

Le Maroc envisage de quadrupler les baux de terres agricoles publiques

Afin d’atteindre les objectifs de croissance agricole dessinés par le plan Maroc Vert à l’horizon 2020, le gouvernement entend quadrupler les locations de terres agricoles à destination des agriculteurs locaux et investisseurs étrangers.  

Le Maroc envisage de quadrupler les baux de terres agricoles publiques

Le 24 février 2014 à 15h54

Modifié 11 avril 2021 à 2h35

Afin d’atteindre les objectifs de croissance agricole dessinés par le plan Maroc Vert à l’horizon 2020, le gouvernement entend quadrupler les locations de terres agricoles à destination des agriculteurs locaux et investisseurs étrangers.  

« Nous souhaitons rendre disponible à la culture autant de terres agricoles que possible » affirme Mohamed El Guerrouj, directeur du développement agricole, interrogé par l’agence de presse Reuters, en marge du salon de l’Agriculture à Paris. A cet effet, le gouvernement marocain prévoit de quadrupler les baux de terres publiques cultivables pour les mettre à disposition des agriculteurs et investisseurs étrangers.

Cette mesure d’ouverture s’inscrit dans la logique d’amélioration de la production agricole visant à atteindre les objectifs de croissance fixés par le plan Maroc Vert pour 2020. Ainsi les terres sont louées de 20 à 50 % leur valeur sur le marché pour des contrats à long terme courant sur une quarantaine d’années. Des facilités attractives pour les investisseurs étrangers chargés de « proposer des projets agricoles », annonce Mohamed El Guerrouj.

Un pari payant puisque, pour l’heure, plus de la moitié des terres en leasing ont été contractées par des opérateurs français, espagnols et italiens, selon la même source. Les pays du Golfe ont également pris part à ces transactions mais pour des superficies plus modestes : seulement 3% des terres.   

Le Maroc organisera régulièrement des appels d’offres pour annoncer la disponibilité des terres cultivables. Pour l’année en cours, près de 40.000 hectares seront allouées à ce projet, sur un total de 7, 8 millions d’hectares. Pour 2020, le gouvernement espère atteindre l’objectif conséquent de 500.000 hectares loués et cultivés, selon la même source.

Ainsi, le royaume tente par ce biais de moderniser au mieux les exploitations agricoles, garantes de la sécurité alimentaire du pays, sans compter que celles-ci, à travers l’exportation des produits agricoles,  représentent une importante part de l’économie du pays.   

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank : Avis de réunion valant convocation des actionnaires (Erratum)

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.