χ

Takfir: Le parquet général prendra la décision appropriée (El Khalfi)

Le 4 janvier 2014 à 12h16

Modifié 4 janvier 2014 à 12h16

Le parquet général suit l'affaire des déclarations takfiristes à l'endroit de nombre d'acteurs politiques et d'intellectuels, a affirmé, vendredi à Rabat, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

Le Parquet général prendra la décision appropriée à propos de ces déclarations, a ajouté le ministre, en réponse à une question sur ce sujet lors d'un point de presse à l'issue du Conseil de gouvernement.

Le Cheikh salafiste Abdelhamid Abou-Naim, rappelle-t-on, avait accusé, dans des déclarations diffusées sur internet, nombre de personnalités nationales, dont le premier secrétaire de l'Union socialiste des forces populaires (USFP) Driss Lachgar, d'apostasie et d'athéisme.

Le cheikh en est à sa troisième vidéo et le takfir qu'il exprime va crescendo. Dans sa dernière vidéo, il s'en est pris à l'ensemble de la gauche dont le substrat idéologique est jugé "athée et mécréant" ainsi qu'aux institutions du Maroc.

Il va sans dire que cette affaire embarrasse au plus haut point le PJD dont le substrat idéologique comme dirait le cheikh, ou encore le fond de commerce, reste proche de celui de la famille salafiste.

Le mutisme du PJD et du gouvernement deviennent intolérables. Simplement en se proclamant porte parole de la religion et défenseur de Dieu et du Prophète, un cheikh peu connu a tenu le gouvernement en échec.


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Addoha : Communiqué trimestriel T2 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.