χ

HCP: L’activité du BTP a reculé au 3e trimestre 2013

Le Haut-Commissariat au plan vient de publier une note d'information sur les résultats des enquêtes de conjoncture relatifs aux réalisations du 3e trimestre 2013 et aux pronostics pour le 4e trimestre 2013. Les détails.    

HCP: L’activité du BTP a reculé au 3e trimestre 2013

Le 25 décembre 2013 à 17h15

Modifié 25 décembre 2013 à 17h15

Le Haut-Commissariat au plan vient de publier une note d'information sur les résultats des enquêtes de conjoncture relatifs aux réalisations du 3e trimestre 2013 et aux pronostics pour le 4e trimestre 2013. Les détails.    

L'activité du secteur du bâtiment et travaux publics (BTP) aurait connu une légère baisse au 3e trimestre 2013, par rapport au trimestre précédent, et enregistré une quasi- stabilité au 4e trimestre.

33% des patrons ont déclaré une diminution de leur activité, 44% une stabilité et 23% une hausse.

Cette évolution serait due, selon 38% des avis exprimés, au recul de l'activité des travaux publics et à l'effet de la quasi-stabilité du bâtiment, telle qu'elle ressort de l'appréciation de 56% des patrons, explique le HCP.

Concernant le sous-secteur des travaux publics, le recul aurait été enregistré, principalement au niveau des activités de construction du gros œuvre de bâtiments, de démolition et terrassements et des autres travaux de construction.

En revanche, les activités de travaux spécialisés de génie civil, de construction de chaussées routières et de sols sportifs auraient connu une hausse.

Pour ce qui est du bâtiment, les activités de construction du gros œuvre de bâtiments et de travaux d'installation électrique auraient connu une baisse, alors que les activités de menuiserie bois et matières plastiques auraient connu, plutôt, une hausse.

De son côté, la production des industries de transformation aurait connu une baisse par rapport au trimestre précédent. Tel est l'avis de la moitié des patrons contre 21% qui déclarent une baisse.

Le recul serait dû particulièrement à la diminution de la production dans les branches des produits de la chimie et de la parachimie, des produits textiles et bonneterie et des produits issus de la transformation des minéraux de carrière.

Cependant, la production dans le secteur énergétique aurait connu une augmentation durant cette période, selon la majorité des chefs d'entreprises. Cette hausse s'expliquerait par une progression conjuguée de la production du pétrole raffiné et de celle de l'électricité.

S'agissant des mines, 79% des patrons ont déclaré une baisse de la production qui serait due exclusivement à une régression de la production des minéraux non métalliques.

Quant à la situation des carnets de commandes, elle a été jugée d'un niveau normal par la plupart des chefs d'entreprises du secteur minier, par 73% parmi ceux de l'énergie, 61% parmi ceux des industries de transformation et 33% parmi ceux du BTP.

En revanche, ce niveau a été jugé faible par 27% des chefs d'entreprises de l'énergie, 36% des chefs d'entreprises dans les industries de transformation et 42% de ceux du BTP.

Au plan des effectifs, ils auraient, selon deux tiers des patrons d'entreprises de l'énergie, connu une hausse, alors que ceux des mines auraient connu une stabilité selon la majorité des patrons et ceux des industries de transformation une quasi-stabilité selon 69% des patrons.

En ce qui concerne le secteur du BTP, les effectifs employés auraient connu une baisse.

Dans ce contexte, le taux d'utilisation de la capacité productive (TUC) des entreprises se serait établi à 63% au 3e trimestre 2013, après 67% le trimestre précédent dans le BTP et à 83% après 87% dans l'énergie.

Le TUC aurait augmenté de 2 points dans l'industrie de transformation à 77% et se serait stabilisé dans les mines à 86% entre les deux trimestres.

Le BTP se stabilise au 4e trimestre 2013

 

Selon les pronostics avancés par les patrons du secteur du BTP, 44% des chefs d'entreprises prévoient une stabilité, 30% une hausse et 26% une diminution de leur activité.

Cette quasi- stabilité résulterait de la hausse de l'activité prévue au niveau du bâtiment, contre une légère baisse de celle des travaux publics.

Dans le secteur manufacturier, 44% des chefs d'entreprises prévoient une hausse, alors que 39% anticipent une stabilité et 17% une baisse de leur activité. Cette évolution serait le résultat principalement de la hausse prévue des autres produits des industries alimentaires, des produits de la chimie et de la parachimie et des produits issus de la transformation des minéraux de carrière.

En revanche, des baisses de la production anticipées pour le 4e trimestre 2013 par 76% des patrons d'entreprises dans le secteur des mines et par 27% dans l'énergie.

Ces baisses s'expliqueraient, pour le secteur des mines par une diminution de la production des minéraux non métalliques et pour le secteur de l'énergie par une régression de la production de l'électricité.

Pour le 4e trimestre 2013, les chefs d'entreprises du secteur de l'énergie prévoient une hausse de leurs effectifs, alors que ceux du BTP anticipent une baisse. Dans les secteurs des mines et des industries de transformation, une stabilisation des effectifs qui est anticipée.
 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Avis de réunion de l’assemblée Générale Ordinaire Aluminium du Maroc du 3 Juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.