Ce matin au Maroc

Politique, tous les prétextes sont bons pour perdre du temps. Les discussions entre le PJD et les autres partis, en particulier le RNI, vont pouvoir commencer, indique-t-on de source proche du PJD. Les discussions n’avaient pas commencé plus tôt en raison de la visite du souverain espagnol, nous précise-t-on de même source. M. Mezouar va donc recevoir le coup de fil qu’il attendait. Incompréhensible Monsieur Benkirane. Le Conseil de gouvernement a adopté hier jeudi trois projets de lois organiques, ces lois qui sont indispensables à la mise en œuvre de la constitution. En soi, c’est une bonne nouvelle, car le processus d’adoption des lois organiques a pris un grand retard. Le problème, c’est que deux des domaines concernés par ces projets de lois ont fait l’objet de propositions de lois au sein de la Chambre des représentants et sont toujours en discussion au sein des commissions. Il s’agit des futures lois sur la Cour constitutionnelle et sur les commissions d’enquête parlementaire. Cela, le Chef du gouvernement le savait. Il a néanmoins programmé ses deux projets de lois en conseil de gouvernement sans même avoir pris la peine d’aviser les députés.

Ce matin au Maroc

Le 19 juillet 2013 à 9h07

Modifié 11 avril 2021 à 2h35

Politique, tous les prétextes sont bons pour perdre du temps. Les discussions entre le PJD et les autres partis, en particulier le RNI, vont pouvoir commencer, indique-t-on de source proche du PJD. Les discussions n’avaient pas commencé plus tôt en raison de la visite du souverain espagnol, nous précise-t-on de même source. M. Mezouar va donc recevoir le coup de fil qu’il attendait. Incompréhensible Monsieur Benkirane. Le Conseil de gouvernement a adopté hier jeudi trois projets de lois organiques, ces lois qui sont indispensables à la mise en œuvre de la constitution. En soi, c’est une bonne nouvelle, car le processus d’adoption des lois organiques a pris un grand retard. Le problème, c’est que deux des domaines concernés par ces projets de lois ont fait l’objet de propositions de lois au sein de la Chambre des représentants et sont toujours en discussion au sein des commissions. Il s’agit des futures lois sur la Cour constitutionnelle et sur les commissions d’enquête parlementaire. Cela, le Chef du gouvernement le savait. Il a néanmoins programmé ses deux projets de lois en conseil de gouvernement sans même avoir pris la peine d’aviser les députés.

En d’autres termes, on va se retrouver avec de nouvelles batailles, de nouvelles invectives et des textes concurrents.

De plus, la Constitution, à laquelle se réfère constamment M. Benkirane, insiste sur le rôle de l’opposition d’un côté et sur la séparation des pouvoirs et la bonne entente entre législatif et exécutif de l’autre.

Les anti-Tamarrod au secours de Benkirane. De jeunes sympathisants du PJD ont annoncé la création du Mouvement «Samidoun» (littéralement: inébranlables) pour soutenir leur chef Benkirane. Ce Mouvement a créé une page facebook et annonce sa première réunion publique pour le 27 juillet courant. Il déclare également qu’il prévoit de descendre dans la rue pour défendre la légitimité de Benkirane.

Cour constitutionnelle, les modifs proposées. Le Conseil de gouvernement a adopté hier jeudi un projet de loi organique relatif à la Cour constitutionnelle.
Le projet de loi modifie aussi, selon la même source, le quorum légal pour la saisine de la Cour constitutionnelle pour le fixer à 1/5 des membres de la chambre des représentants ou quarante membres de la chambre des conseillers, conformément aux dispositions de la Constitution. Il stipule également que la nomination au poste de secrétaire général de la cour se fait par dahir, car s'agissant d'un poste relevant d'une institution à caractère judiciaire, domaine qui demeure, en référence à la séparation des pouvoirs, de la compétence du Roi.

Commissions d’enquêtes parlementaires. Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi, le projet de loi organique portant sur les modalités de gestion des commissions d'enquêtes parlementaires, en vue de mettre en oeuvre les dispositions constitutionnelles dans le cadre du plan législatif de l'Exécutif. Le projet de loi fixe la configuration et les modalités de formation desdites commissions et stipule qu'il ne peut être créé de commission d'enquête sur des faits faisant l'objet d'une procédure judiciaire.

Loi organique concernant le gouvernement. Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi, un projet de loi organique relative à l'organisation et à la gestion des travaux du gouvernement et à la situation juridique de ses membres, en application des dispositions constitutionnelles dans le cadre du plan législatif de l'Exécutif.
Le texte définit la situation juridique des membres du gouvernement, les modalités de formation de leurs cabinets, les cas d'incompatibilité et de cumul des fonctions, la gestion des affaires à l'expiration du mandat du cabinet en place et la période de transition avant le vote du nouveau gouvernement

Istiqlal-USFP, la vidéo. Voici en vidéo l’essentiel de la réunion conjointe du 15 juillet, entre l’Istiqlal et l’USFP qui coordonnent leurs positions et contribuent à isoler le PJD.

La presse espagnole enthousiaste après la visite de Juan Carlos au Maroc. Les médias ont diffusé des reportages, des comptes rendus et des conclusions très positifs et optimistes. Ici, l’album photo sélectionné par ABC.

Foot, Ali Fassi Firhi pas inamovible. L'Assemblée générale extraordinaire de la Fédération royale marocaine de football, qui devait se tenir vendredi 19 juillet, a été reportée au 31 août prochain, indique la Fédération dans un communiqué. L’AGO est également reportée, à la troisième semaine de septembre.
Par ailleurs, la FRMF indique que son actuel président, Ali Fassi Fihri, qui a assumé le mandat à la tête de la Fédération depuis avril 2009 avec l'objectif essentiel de mener à bien "la mise à niveau institutionnelle", "la modernisation effective des structures" et la réalisation d'autres chantiers (professionnalisme, arsenal juridique, ressources financières, développement des infrastructures, formation), a décidé de ne pas se représenter pour un nouveau mandat étant donné sa "responsabilité publique, et laissant l'opportunité, pour la mise en œuvre des objectifs fixés, à de nouveaux responsables".

Audience tv: 2M cartonne! La chaîne 2M a réalisé mercredi 17 juillet son meilleur score de ce ramadan. Voici le top five:

-Jar Wa Majrour: 8,4 millions de téléspectateurs. 66% de part d'audience.

-Dour Biha Ya Chibani: 6,5 millions. 49,4%

-Bnat Lalla Menana: 6,1 millions. 59,8 %

-L'Kouple: 7,1 millions. 60,3%

-Mama Chef: 2,9 millions. 37,7%

Mouvements.

TOURISME

Pierre Jochem est nommé directeur général de La Mamounia, il prendra ses fonctions à compter du 1er septembre 2013.

Il remplace Didier Picquot. 

Pierre Jochem occupait jusqu’à présent les fonctions de directeur général du Raffles à Singapour et de vice-président des opérations pour l’Asie Pacifique de Raffles Hotels & Resorts.

FONCTION PUBLIQUE

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi, des propositions de nomination à de hautes fonctions :
-Abdelhaq Aalilat, directeur de la comptabilité nationale au HCP.

– Mme Nadia Anouz, inspecteur général au Haut-commissariat au Plan.

-Mehdi Taleb, directeur de la réglementation, du développement et de la qualité au ministère du Tourisme,

– Idriss Masbah, inspecteur général au Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification.

Henri Alleg tire sa révérence. Le journaliste et limitant communiste anti colonialiste Henri Alleg est décédé mercredi à l’âge de 91 ans. Il avait dénoncé la torture pendant la guerre d’Algérie dans son livre-choc « La question ».

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sonasid : Indicateurs du premier trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.