Concurrence et liberté des prix : les projets de loi présentés en commission

Deux projets de loi sur le Conseil de la concurrence et la liberté des prix ont été présentés mardi lors d'une réunion de la commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants.  

Concurrence et liberté des prix : les projets de loi présentés en commission

Le 2 juillet 2013 à 14h32

Modifié 2 juillet 2013 à 14h32

Deux projets de loi sur le Conseil de la concurrence et la liberté des prix ont été présentés mardi lors d'une réunion de la commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants.  

Le ministre délégué chargé du budget, Driss El Azami El Idrissi, a indiqué au nom du ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé des Affaires générales et de la gouvernance, que ces deux projets consolident l'arsenal juridique du Royaume dans le domaine des transactions commerciales, pour leur permettre d'être au niveau de celles en vigueur au niveau mondial.

Pour ce qui est du projet de loi sur le Conseil de la concurrence, il a expliqué qu'il intervient en application des articles 166 et 171 de la Constitution, érigeant le Conseil en institution constitutionnelle indépendante de gouvernance.

L'adoption de ce texte de loi représente un pas important dans le processus de mise en œuvre de la Constitution compte tenu du fait que le Conseil de la concurrence est une instance indépendante chargée de garantir la transparence et l'équité en matière de relations économiques. Cet organisme est également appelé à analyser et réguler les relations au sein des marchés, a-t-il ajouté.

Cette instance indépendante aura, en vertu de l'article 166 de la Constitution, pour mission principale «d'organiser une concurrence libre et loyale, d'assurer la transparence et l'équité dans les relations économiques, notamment à travers l'analyse et la régulation de la concurrence sur les marchés, le contrôle des pratiques anticoncurrentielles, des pratiques commerciales déloyales et des opérations de concentration économique et de monopole».

Mis en place depuis le 20 août 2008, le Conseil de la concurrence n'a démarré ses activités qu'en janvier 2009. Il a pour mission de contribuer à la régulation de la gouvernance économique. Il s'agit en effet de promouvoir l'économie de marché par le biais du jeu de la libre concurrence qui assure une diversification de l'offre, l'amélioration de la qualité et l'assurance du meilleur prix. Ainsi, et partant de ces finalités, les prérogatives du conseil consistent, d'une part, à lutter contre les pratiques anticoncurrentielles et, d'autre part, à contrôler les concentrations.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

AKDITAL: RÉSULTATS TRIMESTRIELS AU 31 DÉCEMBRE 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.