Ce matin au Maroc

Politique. -le secrétariat général du PJD réuni samedi 29 juin, a "constaté la justesse" de la ligne adoptée par le parti et qui consiste à éviter les "questions marginales". Allusion au différend avec le parti de l'Istiqlal. Il réaffirme que  parti est ouvert à toutes les éventualités. En d'autres termes, nous ne répondons pas aux attaques, nous n'avons pas peur du retrait de l'Istiqlal et nous sommes nous mêmes prêts à nous retirer s'il le faut. - le parti de l'Istiqlal réunit ses instances le même jour. Le comité central a appelé le comité exécutif à accélérer le retrait du gouvernement. Selon le portail goud.ma, Hamid Chabat réunit ce lundi les deux groupes parlementaires istiqlaliens dans les deux chambres pour leur annoncer l'imminence du passage à l'opposition. Égypte, les plus grandes manifestations de l'histoire. Plus imposantes et plus importantes que les manifestations qui ont démis Moubarak, les manifestations anti-Morsi ont réuni plusieurs millions de personnes selon une source militaire égyptienne citée par l'AFP. Le bilan est de 3 morts et de quelques centaines de blessés.  

Ce matin au Maroc

Le 1 juillet 2013 à 5h52

Modifié 11 avril 2021 à 2h35

Politique. -le secrétariat général du PJD réuni samedi 29 juin, a "constaté la justesse" de la ligne adoptée par le parti et qui consiste à éviter les "questions marginales". Allusion au différend avec le parti de l'Istiqlal. Il réaffirme que  parti est ouvert à toutes les éventualités. En d'autres termes, nous ne répondons pas aux attaques, nous n'avons pas peur du retrait de l'Istiqlal et nous sommes nous mêmes prêts à nous retirer s'il le faut. - le parti de l'Istiqlal réunit ses instances le même jour. Le comité central a appelé le comité exécutif à accélérer le retrait du gouvernement. Selon le portail goud.ma, Hamid Chabat réunit ce lundi les deux groupes parlementaires istiqlaliens dans les deux chambres pour leur annoncer l'imminence du passage à l'opposition. Égypte, les plus grandes manifestations de l'histoire. Plus imposantes et plus importantes que les manifestations qui ont démis Moubarak, les manifestations anti-Morsi ont réuni plusieurs millions de personnes selon une source militaire égyptienne citée par l'AFP. Le bilan est de 3 morts et de quelques centaines de blessés.  

Le président, élu il y a un an, a vu sa popularité tomber en chute libre. Les trois pays de ce que l'on appelle le printemps arabe continuent de vivre des temps incertains.
En Tunisie et en Égypte, la carte électorale réelle est désormais en plein décalage avec la carte politique issue des élections organisées après les révolutions.
Aucun des trois pays du printemps arabe n'est parvenu a instaurer la légitimité démocratique a la place des légitimités religieuse, révolutionnaire ou militaire.

L'échec des Frères musulmans dans la gestion, la gouvernance et la politique est patent, partout où ils ont eu la main pour agir.

Commandes publiques groupées. Les ordonnateurs de la commande publique émise par les collectivités territoriales devront procéder à des achats groupés. Cette décision intervient à la demande du ministre de l'Intérieur et s'inscrit dans le cadre du décret du 20 mars 2013 portant sur les marchés publics.
"Le budget des collectivités locales s'élève à 30 milliards de DH, dont 20 milliards sont destinés aux frais d'équipement. Une rationalisation s'impose. Et c'est la Cour des comptes qui assurera le contrôle des marchés publics passés", précise un responsable au ministère de l'Intérieur.

Transparence. Le Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) rend publique la liste des sociétés cotées qui, en plus des exigences légales et réglementaires en matière de communication financière, ont joué le jeu de la transparence, en organisant des conférences au profit des analystes financiers et de la presse spécialisée, afin de présenter leurs résultats annuels 2012.
Il s’agit des sociétés cotées suivantes : Agma Lahlou Tazi, Lafarge, Ciments, Attijariwafabank, Lesieur Cristal, BCP, Lydec, BMCE Bank, Managem, BMCI, Maroc Telecom, Crédit du Maroc, Microdata, CIH, Risma, Ciments du Maroc, S2M, CGI, Salafin, CNIA Saada Assurance, La Samir, CTM, SMI, DLM, Sonasid, Disway, Stroc Industrie, HPS SA, Timar, Holcim Maroc, Wafa Assurance et Label’Vie.
Les mauvais élèves se reconnaîtront !

Femen. Les trois femen européennes qui s'étaient dénudées a Tunis ont donc été libérées. Leur peine de prison ferme a été commuée en sursis. Elles sont venues en Tunisie, savaient ce qui les attendait, ont été incarcérées, jugées une première fois en toute célérité, condamnées à la prison ferme, ont exprimé leurs regrets, ont été libérées, ont quitte la Tunisie, sont arrivées en France, ont retiré leurs regrets.
En attendant, la Femen tunisienne Amina, qui était en principe l'objectif de leur action, croupit toujours en prison.
Elle n'a pas la nationalité française.
Pour ce qui concerne le Maroc, la photo présentée comme celle d'une Femen tunisienne, s'est avérée une imposture. La personne sur la photo n'est pas marocaine. Femen n'en est pas à une entourloupe près.

Jugement étranger. C'est le portail Lakome qui a levé le lièvre: la Marocaine Oum Adam, veuve du jihadiste Abdelkrim Mejjati, a eu recours à un juge étranger, l'égyptien Hani Sibai dans un différend qui l'opposait à deux autres marocains. Le jugement émis est publié sur la page FB de Hani Sibai, connu pour ses opinions radicales. Il a donné raison à la plaignante et a condamné les deux accusés à la repentance publique, alors qu'ils auraient été passibles de 80 coups de fouet, explique-t-il dans les attendus. Le texte du jugement ici: https://www.facebook.com/ShHaniSibai/posts/470218806396750

Espionnage: les Européens somment Washington de s'expliquer. Les Européens ont exigé des explications sur le programme d'espionnage américain, qui aurait visé les institutions de l'UE et des millions de citoyens européens, alors que, dernier épisode en date, le quotidien britannique The Guardian a affirmé dimanche que la France, l'Italie et la Grèce figuraient parmi les 38 "cibles" surveillées par l'Agence nationale de sécurité (NSA) américaine.

Afif Lakhdhar. Le penseur laïc tunisien Afif Lakhdhar a tenté de se suicider le 27 juin à Paris. Il a été sauvé par des membres de sa famille. Atteint d'une maladie handicapante et incurable, il a tenté de mettre fin à ses jours. Afif Lakhdhar, penseur arabophone, est très connu en Orient comme un opposant farouche et sans concession des courants politiques à référentiel religieux.

 

 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Cartier Saâda :RÉSULTATS ANNUELS EXERCICE SOCIAL 2023/2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.