La BAD, décidée à redoubler d’efforts pour soutenir le Maroc

La Banque Africaine de Développement (BAD) est décidée à redoubler d'efforts pour soutenir le royaume notamment dans un environnement à la fois complexe et changeant, a souligné son président, Donald Kaberuka, dans un mot publié dans un document de la BAD, à l'occasion de la tenue à Marrakech du 27 au 31 mai courant, des 48èmes assemblées annuelles de la BAD.  

La BAD, décidée à redoubler d’efforts pour soutenir le Maroc

Le 28 mai 2013 à 15h49

Modifié 28 mai 2013 à 15h49

La Banque Africaine de Développement (BAD) est décidée à redoubler d'efforts pour soutenir le royaume notamment dans un environnement à la fois complexe et changeant, a souligné son président, Donald Kaberuka, dans un mot publié dans un document de la BAD, à l'occasion de la tenue à Marrakech du 27 au 31 mai courant, des 48èmes assemblées annuelles de la BAD.  

Pour répondre aux défis de l'insertion des jeunes dans le marché du travail, la réduction du chômage, l'inclusion économique et sociale, ainsi que les problématiques climatiques et environnementales, la BAD et le Maroc se sont entendus sur une stratégie de partenariat couvrant la période 2012-2016 et qui s'articule autour de deux piliers, à savoir le renforcement de la gouvernance et l'inclusion sociale, le soutien au développement des infrastructures vertes.

Les bonnes performances des projets mis en œuvre à ce jour, la confiance réciproque qui caractérise la BAD et le Maroc, la collaboration renforcée avec le royaume et le suivi rapproché des opérations sur le terrain effectué, notamment par le biais du bureau national de la BAD au Maroc, constituent assurément les grands gages du succès futurs, a estimé Donald Kaberuka.

Il a, dans ce cadre, fait part de sa gratitude au Maroc pour la confiance et le ferme soutien que le royaume a toujours manifesté à l'égard de cette institution, réitérant l'engagement et la volonté de la BAD de poursuivre son soutien aux efforts du gouvernement marocain visant à renforcer les bases d'une croissance inclusive et verte.

 Le Maroc, 1er client de la BAD


Dans le même sillage, Donald Kaberuka a tenu à rappeler que la Banque Africaine de Développement (BAD) et le Maroc sont unis par un partenariat exemplaire, étant donné que cette institution est un premier partenaire du royaume au sein de la communauté du développement.

M. Kaberuka a ajouté que le Maroc est le premier client de la Banque, parmi ses pays membres régionaux. «Ce positionnement du royaume est un indicateur éloquent du dynamisme et de l'exemplarité qui caractérise la relation de coopération qui l'unit à la Banque Africaine de Développement depuis 1970», a-t-il dit.

Et de faire constater que cette confiance mutuelle a permis à la BAD de contribuer à la modernisation et la transformation structurelle de l'économie marocaine, renforçant ainsi sa résilience et érigeant le royaume au rang de plateforme régionale d'investissement, de production et d'échanges sur le continent.

Pour M. Kaberuka, ce faisant la BAD est fière d'avoir contribué au financement des programmes d'investissements qui ont permis au Maroc de se doter des infrastructures et des équipements les plus modernes, notamment dans les secteurs des transports, de l'énergie et de l'eau.

Il a tenu à rappeler que la Banque est également intervenue dans le secteur social (éducation et santé), contribuant ainsi à l'amélioration des indicateurs de développement humain et partant, à celle des conditions de vie de la population, notamment dans les zones les plus reculées, faisant observer que depuis le début de la coopération de la BAD avec le Maroc en 1970, les engagements cumulés de la Banque au Maroc totalisent près de 7 milliards d'euros.

Placées sous le thème «la transformation structurelle de l'Afrique», les assemblées annuelles de la BAD connaissent la participation de près de 2.700 délégués représentant quelques 78 pays.

Ces assemblées constituent une opportunité pour discuter des thématiques de priorité pour le continent africain relevant des orientations stratégiques de ladite Banque dans les dix années à venir, et des principales problématiques, notamment la croissance inclusive, la croissance verte et l'emploi des jeunes.


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

INVOLYS – Résultats Financiers du 1er Semestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

PLF2022: conférence de presse de Nadia Fettah

Essaouira : découverte des plus anciens objets de parure à la grotte de Bizmoune