χ

Amine et Nasser, créateurs de burgers

Quelques mois après son ouverture, Blend fait déjà beaucoup de bruit dans les milieux branchés de Casablanca. Confortablement installés dans des fauteuils vintage, Amine Tazi et Nasser Benjelloun racontent leur aventure.

Amine et Nasser, créateurs de burgers

Le 25 mars 2013 à 16h40

Modifié 27 avril 2021 à 22h16

Quelques mois après son ouverture, Blend fait déjà beaucoup de bruit dans les milieux branchés de Casablanca. Confortablement installés dans des fauteuils vintage, Amine Tazi et Nasser Benjelloun racontent leur aventure.

 

Amine, lauréat de Vatel Nîmes et licencié en ingénierie touristique et Nasser, sup de co Rouen et consultant en stratégie, qui se connaissent depuis 12 ans, cumulent les expériences internationales. Amine à Courchevel, à Saint-Tropez et Montréal et Nasser à Paris, en Guadeloupe et à la Réunion.

Mais leurs brillantes carrières les mettaient face à une constante frustration. Nasser, dans son métier de consultant très cadré, et Amine, dans une chaîne hôtelière très standardisée, cultivaient en effet le rêve de créer et d’entreprendre.

Du conceptuel au concret

Aussi, de retour au Maroc, lorsque leurs chemins se croisent, les deux trentenaires décident de passer à l’action. Amine quitte alors le groupe Accor et Nasser son poste de consultant expatrié pour un cabinet français. « Nous avions plein d’idées lorsque nous sommes sortis de nos mondes. Il a fallu les canaliser et c’est là où nous nous sommes complétés. J’avais beaucoup avancé sur le projet et lorsque j’ai abordé Nasser, les choses ressemblaient beaucoup à sa manière de travailler, carrée et organisée», confie Amine.

Les jeunes entrepreneurs, inspirés par la nouvelle vague du burger gourmet en France, décident alors de créer un lieu à leur image, à la fois française pour le côté gourmet et nord-américaine pour le côté décontracté. Ils ont envie d’aller au-delà des codes et des conventions et d’inviter leurs clients à manger, avec les doigts, des burgers nobles et raffinés.

Ils s’adressent alors à leurs proches et amis pour financer leur projet tout en économisant sur les taux d’intérêt. Un exercice de longue haleine pour lequel «il faut avoir les mêmes outils que face à une banque, voire plus, puisque toutes les questions sont là et que les proches suivent le projet de très près. Cela oblige à avoir un concept bien défini et un business-plan bien clair», précise Nasser.

 

L’univers Blend

Une fois le financement réuni, bien avant d’accueillir leurs clients, ils pensent aux moindres détails. « Nous avons réfléchi en termes d’expérience client en attaquant tous ses sens pour créer un univers différent. Nous avons une mascotte, un slogan, une marque, une charte graphique…  mais aussi une identité sonore, un service différent et une déco particulière».

Et pour fidéliser les clients de 7 à 77 ans, le rapport qualité prix est de mise : « On ne se donne pas beaucoup de marge pour un maximum de qualité et il faut que cela soit constant », mais il faut également surprendre le client. Pour cela, Amine aura passé plus de 6 mois en cuisine à créer des recettes aussi inattendues que savoureuses.

Des recettes qui mettent l’eau à la bouche

Pour ce chef, qui s’engage à revisiter sa carte tous les mois, «un burger, c’est deux tranches de pain et après on fait ce que l’on veut entre les deux, et on s’éclate!». Amine nous avait d'ailleurs donné rendez-vous en février avec un Camel trophy dromadaire-dattes-taktouka et un Chiken B. poulet-ananas. Le burger tartiflette était également de la partie et un Bagel saumon-wakamé-pomme grany s’incrustait discrètement entre le Veggie chèvre-légumes grillés et le Rossini foie gras-endives et mayo à la truffe.

Mais ce n’est pas tout, Amine ose également côté boisson avec un Green kiwi-pomme-épinard-céleri-brocoli et des milk shake Henry’s et Raïbi Jamila. De quoi éveiller votre curiosité culinaire en vous donnant l’eau à la bouche.

 

https://www.facebook.com/blendgourmetburger


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank - indicateurs financiers trimestriels à fin décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.