La campagne de vaccination anti-Covid au Maroc démarre mi-décembre

La campagne nationale de vaccination anti-Covid commencera “au cours de la deuxième ou de la troisième semaine“ de décembre 2020, apprend Médias24 de source sûre.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/11-11-2020/1c1c2e016f00cee6b7720a3647ca3f715927c2cc.jpg-oui
La campagne de vaccination anti-Covid au Maroc démarre mi-décembre

Le 11 novembre 2020 à 21:06

Modifié le 12 novembre 2020 à 14:14

C’est le Roi Mohammed VI qui avait demandé aux équipes concernées de se préparer pour cette date et ce, depuis plusieurs semaines, une date inattendue, tant elle était proche.

Dès la mi-octobre, un premier projet de plan national de vaccination était prêt. La mouture finale a été validée par le Roi lundi 9 novembre.

Selon des sources médicales, la première vague de vaccination utilisera le vaccin du Chinois Sinopharm (à ne pas confondre avec Sinovac).

Joint par Médias24, Dr My Said Afif, président de la Société Marocaine des Sciences Médicales et membre du comité technique et scientifique de la vaccination Covid (comité présidé par My Tahar Alaoui), nous déclare que l’essai clinique de phase 3 qui s’est déroulé au Maroc a obéi aux normes internationales, avec notamment contrôle d’un comité d’éthique, la CNDP et un comité scientifique indépendant constitué pour l’occasion.

200 personnes avaient reçu le vaccin au CHU de Casablanca ; 200 autres au CHU de Rabat et 200 à l’hôpital militaire de Rabat.

Citant le Pr Aboukal, investigateur principal, il ajoute qu’il n’y a pas eu d’effets secondaires graves mais plutôt mineurs tels que des céphalées, des myalgies et parfois une petite fièvre. Les volontaires avaient été suivis tous les jours. Chacun d’entre eux a reçu deux doses séparées de vaccin, à 21 jours d’intervalle (J0 et J21). Chacun subira également un dosage des anticorps neutralisants à J28, à 6 mois et à 12 mois.

Enfin, notre interlocuteur insiste sur la sécurité, la tolérance, l’efficacité et l’immunogénicité de ce vaccin.

“Grâce à Sa Majesté, le Maroc fera ainsi partie des premiers pays à recevoir le vaccin“, souligne le Dr Afif.

A ce stade de la connaissance médicale, il n’est pas exclu de poursuivre avec ce vaccin pour les vagues de vaccination suivantes (au-delà de la première population vaccinée, probablement de 5 millions d’individus). Ni de recourir à d’autres vaccins, si d’autres s’avèrent autant ou plus bénéfiques.

Notons que le vaccin de Sinopharm doit être conservé entre 2 et 8 degrés, contrairement à plusieurs autres candidats vaccins prévus pour moins 60 à moins 80 degrés. La campagne de vaccination durera 3 mois. La fin est donc prévue vers la mi mars.

>> Lire aussi :

Le Roi ordonne une vaccination anti-Covid massive dans les prochaines semaines

Vaccin contre le Covid au Maroc: origine, délais, cibles... Ce que l'on sait

Le Maroc veut vacciner 80% des plus de 18 ans contre la Covid-19

 

La campagne de vaccination anti-Covid au Maroc démarre mi-décembre

Le 11 novembre 2020 à21:10

Modifié le 12 novembre 2020 à 14:14

La campagne nationale de vaccination anti-Covid commencera “au cours de la deuxième ou de la troisième semaine“ de décembre 2020, apprend Médias24 de source sûre.

com_redaction-96

C’est le Roi Mohammed VI qui avait demandé aux équipes concernées de se préparer pour cette date et ce, depuis plusieurs semaines, une date inattendue, tant elle était proche.

Dès la mi-octobre, un premier projet de plan national de vaccination était prêt. La mouture finale a été validée par le Roi lundi 9 novembre.

Selon des sources médicales, la première vague de vaccination utilisera le vaccin du Chinois Sinopharm (à ne pas confondre avec Sinovac).

Joint par Médias24, Dr My Said Afif, président de la Société Marocaine des Sciences Médicales et membre du comité technique et scientifique de la vaccination Covid (comité présidé par My Tahar Alaoui), nous déclare que l’essai clinique de phase 3 qui s’est déroulé au Maroc a obéi aux normes internationales, avec notamment contrôle d’un comité d’éthique, la CNDP et un comité scientifique indépendant constitué pour l’occasion.

200 personnes avaient reçu le vaccin au CHU de Casablanca ; 200 autres au CHU de Rabat et 200 à l’hôpital militaire de Rabat.

Citant le Pr Aboukal, investigateur principal, il ajoute qu’il n’y a pas eu d’effets secondaires graves mais plutôt mineurs tels que des céphalées, des myalgies et parfois une petite fièvre. Les volontaires avaient été suivis tous les jours. Chacun d’entre eux a reçu deux doses séparées de vaccin, à 21 jours d’intervalle (J0 et J21). Chacun subira également un dosage des anticorps neutralisants à J28, à 6 mois et à 12 mois.

Enfin, notre interlocuteur insiste sur la sécurité, la tolérance, l’efficacité et l’immunogénicité de ce vaccin.

“Grâce à Sa Majesté, le Maroc fera ainsi partie des premiers pays à recevoir le vaccin“, souligne le Dr Afif.

A ce stade de la connaissance médicale, il n’est pas exclu de poursuivre avec ce vaccin pour les vagues de vaccination suivantes (au-delà de la première population vaccinée, probablement de 5 millions d’individus). Ni de recourir à d’autres vaccins, si d’autres s’avèrent autant ou plus bénéfiques.

Notons que le vaccin de Sinopharm doit être conservé entre 2 et 8 degrés, contrairement à plusieurs autres candidats vaccins prévus pour moins 60 à moins 80 degrés. La campagne de vaccination durera 3 mois. La fin est donc prévue vers la mi mars.

>> Lire aussi :

Le Roi ordonne une vaccination anti-Covid massive dans les prochaines semaines

Vaccin contre le Covid au Maroc: origine, délais, cibles... Ce que l'on sait

Le Maroc veut vacciner 80% des plus de 18 ans contre la Covid-19

 

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

Aluminium du Maroc : indicateurs trimestriels au 31 décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.