Inquiets, les transporteurs touristiques rencontrent le GPBM

Des responsables du Département du Tourisme, des représentants du Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) et des professionnels du transport touristique ont tenu récemment une réunion par vidéoconférence pour faire le point sur l’avancement des actions arrêtées et examiner les mesures à mettre en place pour accompagner la relance du secteur du transport touristique.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/02-01-2021/transport-touristique10.jpg-oui
Inquiets, les transporteurs touristiques rencontrent le GPBM

Le 02 janvier 2021 à 10:53

Modifié le 02 janvier 2021 à 11:32

Tenue en présence notamment du Secrétaire Général du ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport Aérien et de l’Economie Sociale, Mohamed Msellek, le Directeur Général du GPBM, El Hadi Chaibainou, le Directeur de la Réglementation, du Développement et de la Qualité, Département du Tourisme, Mehdi Taleb, le Chef de Service Encadrement de l’Activité Touristique, Département du Tourisme, Mohammed Frej et le Secrétaire Général de la Fédération nationale du transport touristique (FNTT), Mohamed Bamansour, cette réunion à distance a été consacrée à la discussion de la question du moratoire pour le remboursement des échéances des crédits bancaires et de leasings jusqu’au 31 décembre 2021.

Un communiqué de la FNTT a indiqué que Mohamed Msellek a rappelé dans son allocution d’ouverture les principaux sujets et les actions discutés lors de la réunion de travail du 23 novembre 2020.

Les représentants de la FNTT ont rappelé de leur côté que "le transport touristique fait face à une situation critique qui nécessite la mise en place de mesures urgentes avec l’ensemble de l’écosystème bancaire et financier (sociétés de leasing et sociétés de crédits de consommation)", ajoutant que les transporteurs saluent les efforts réalisés et la volonté affichée d’appuyer le secteur et souhaitent retrouver toutes les mesures convenues appliquées sur le terrain.

Selon la FNTT, en dépit des actions entreprises par le GPBM, plusieurs entreprises de transport touristique font encore l’objet de mises en demeure ou de procédures de saisie conservatoire et sont en contentieux avec les banques et les organismes de financement.

Les transporteurs attirent l’attention des banques que leurs situations les désavantagent et ne leur permettent pas de bénéficier des produits de financement mis en place par l’Etat.

Les professionnels du secteur ont appelé à prolonger le moratoire au 31 décembre 2021 pour les entreprises et les salariés du secteur compte tenu qu’à ce jour le secteur est à l’arrêt et a beaucoup d’incertitudes sur la reprise des arrivées touristiques internationales, sursoir les mises en demeures et les saisies conservatoires jusqu’à l’annonce du nouveau moratoire sur le report des échéances de crédits et mettre en place des produits de financement adéquats au secteur du transport touristique.

De son côté,  El Hadi Chaibainou a rappelé que les entreprises de transport touristique et leurs salariés ayant déposé leurs demandes auprès des banques et des sociétés de leasing ont bénéficié du report des échéances dans les mêmes conditions déjà en vigueur depuis mars 2020, indiquant que le GPBM a procédé à la sensibilisation de ses membres ainsi que les sociétés de leasing filiales des banques sur les questions soulevées par les transporteurs touristiques et a rappelé les engagements pris par le secteur bancaire dans le contrat programme tourisme signé le 6 août 2020.

El Hadi Chaibainou a fait savoir qu’il est possible pour les transporteurs touristiques qui se trouvent dans l’incapacité de rembourser ce crédit au 31/12/2020 de présenter une demande pour le transformer en un crédit moyen terme sur une durée de 5 ans avec un 1 an de différé conformément aux modalités et aux critères convenus au sein du Comité de veille économique (CVE).

Concernant le report des crédits bancaires au delà du 31/12/2020, le GBPM propose un report des échéances au 31/03/2021 dans les mêmes conditions appliquées depuis mars 2020 aux autres entreprises impactées par le Covid-19 alors que le report des échéances des crédits de salariés du secteur du tourisme au delà du 31/12/2020 devrait être soumis à l’examen du prochain CVE.

En fin de réunion, il a été convenu de tenir la prochaine réunion de travail en fonction des décisions qui seront prises par le CVE et de poursuivre au niveau du GPBM sa concertation avec ses banques membres et l’Association professionnelle des sociétés de financement (APSF) sur les questions soulevées par les transporteurs touristiques afin d’aboutir ensemble à des solutions appropriées dans les plus brefs délais.

(MAP)

Inquiets, les transporteurs touristiques rencontrent le GPBM

Le 02 janvier 2021 à11:32

Modifié le 02 janvier 2021 à 11:32

Des responsables du Département du Tourisme, des représentants du Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) et des professionnels du transport touristique ont tenu récemment une réunion par vidéoconférence pour faire le point sur l’avancement des actions arrêtées et examiner les mesures à mettre en place pour accompagner la relance du secteur du transport touristique.

com_redaction-29

Tenue en présence notamment du Secrétaire Général du ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport Aérien et de l’Economie Sociale, Mohamed Msellek, le Directeur Général du GPBM, El Hadi Chaibainou, le Directeur de la Réglementation, du Développement et de la Qualité, Département du Tourisme, Mehdi Taleb, le Chef de Service Encadrement de l’Activité Touristique, Département du Tourisme, Mohammed Frej et le Secrétaire Général de la Fédération nationale du transport touristique (FNTT), Mohamed Bamansour, cette réunion à distance a été consacrée à la discussion de la question du moratoire pour le remboursement des échéances des crédits bancaires et de leasings jusqu’au 31 décembre 2021.

Un communiqué de la FNTT a indiqué que Mohamed Msellek a rappelé dans son allocution d’ouverture les principaux sujets et les actions discutés lors de la réunion de travail du 23 novembre 2020.

Les représentants de la FNTT ont rappelé de leur côté que "le transport touristique fait face à une situation critique qui nécessite la mise en place de mesures urgentes avec l’ensemble de l’écosystème bancaire et financier (sociétés de leasing et sociétés de crédits de consommation)", ajoutant que les transporteurs saluent les efforts réalisés et la volonté affichée d’appuyer le secteur et souhaitent retrouver toutes les mesures convenues appliquées sur le terrain.

Selon la FNTT, en dépit des actions entreprises par le GPBM, plusieurs entreprises de transport touristique font encore l’objet de mises en demeure ou de procédures de saisie conservatoire et sont en contentieux avec les banques et les organismes de financement.

Les transporteurs attirent l’attention des banques que leurs situations les désavantagent et ne leur permettent pas de bénéficier des produits de financement mis en place par l’Etat.

Les professionnels du secteur ont appelé à prolonger le moratoire au 31 décembre 2021 pour les entreprises et les salariés du secteur compte tenu qu’à ce jour le secteur est à l’arrêt et a beaucoup d’incertitudes sur la reprise des arrivées touristiques internationales, sursoir les mises en demeures et les saisies conservatoires jusqu’à l’annonce du nouveau moratoire sur le report des échéances de crédits et mettre en place des produits de financement adéquats au secteur du transport touristique.

De son côté,  El Hadi Chaibainou a rappelé que les entreprises de transport touristique et leurs salariés ayant déposé leurs demandes auprès des banques et des sociétés de leasing ont bénéficié du report des échéances dans les mêmes conditions déjà en vigueur depuis mars 2020, indiquant que le GPBM a procédé à la sensibilisation de ses membres ainsi que les sociétés de leasing filiales des banques sur les questions soulevées par les transporteurs touristiques et a rappelé les engagements pris par le secteur bancaire dans le contrat programme tourisme signé le 6 août 2020.

El Hadi Chaibainou a fait savoir qu’il est possible pour les transporteurs touristiques qui se trouvent dans l’incapacité de rembourser ce crédit au 31/12/2020 de présenter une demande pour le transformer en un crédit moyen terme sur une durée de 5 ans avec un 1 an de différé conformément aux modalités et aux critères convenus au sein du Comité de veille économique (CVE).

Concernant le report des crédits bancaires au delà du 31/12/2020, le GBPM propose un report des échéances au 31/03/2021 dans les mêmes conditions appliquées depuis mars 2020 aux autres entreprises impactées par le Covid-19 alors que le report des échéances des crédits de salariés du secteur du tourisme au delà du 31/12/2020 devrait être soumis à l’examen du prochain CVE.

En fin de réunion, il a été convenu de tenir la prochaine réunion de travail en fonction des décisions qui seront prises par le CVE et de poursuivre au niveau du GPBM sa concertation avec ses banques membres et l’Association professionnelle des sociétés de financement (APSF) sur les questions soulevées par les transporteurs touristiques afin d’aboutir ensemble à des solutions appropriées dans les plus brefs délais.

(MAP)

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

Communiqué de mise à jour annuelle du dossier d’information relatif au programme d’émission de B.S.F. de Wafabail

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.