David T. Fisher : "Notre visite à Dakhla précède l’arrivée des entreprises américaines

Un mois après la proclamation du président Trump de la souveraineté marocaine sur ses provinces du sud, deux diplomates américains de très haut rang ont été reçus, ce dimanche 10 janvier, par Nasser Bourita à Dakhla. David Schenker et David T. Fisher en ont profité pour réaffirmer le soutien de leur pays en ouvrant le 1er consulat US dans une région du Maroc qui fera bientôt l’objet de nombreux investissements privés américains.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/10-01-2021/WhatsAppImage2021-01-10at19.15.34.jpeg-oui
David T. Fisher :

Le 10 janvier 2021 à 16:33

Modifié le 11 janvier 2021 à 16:14

Depuis le début du conflit du Sahara, jamais un pays d'Occident, de surcroît membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU ne se sera autant impliqué pour conforter la légitimité de la cause nationale du Maroc.

Ainsi, lors de leur passage à Dakhla, David Schenker, Secrétaire d’Etat adjoint chargé des questions du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord, et l’ambassadeur David T. Fisher, ont affirmé que leur visite était non seulement inédite et historique mais qu'elle allait aussi ouvrir de nombreux horizons en termes de coopération économique entre le Maroc et les Etats-Unis.

Tout en rappelant que leur pays soutenait la proposition d’autonomie du Maroc, les diplomates ont affirmé que la récente formalisation de leur reconnaissance territoriale allait faire avancer les choses et résoudre plus rapidement un conflit qui s’éternise depuis 45 ans.

Manifestement de bonne humeur et séduit par une région qu’il découvrait avec son épouse Jennifer, Fisher a ajouté, qu’à terme, toute la diplomatie US du Maroc devrait déménager à Dakhla et à Laâyoune qu’il avait également visité pour la première fois samedi 9 janvier.

Très fier d’être le tout premier ambassadeur des Etats-Unis à effectuer un déplacement officiel dans ces deux villes du Sud marocain, Fisher a même demandé à ses hôtes s’il pouvait y acheter une résidence secondaire.

Plus qu'optimiste sur l'issue du conflit, il a affirmé que la proclamation du président Trump allait permettre de le dégeler sur la base du plan d’autonomie marocain, qu’il a qualifié d’unique voie de règlement possible.

Qualifiant sa visite et celle de David Schenker d'historique et de concrétisation de la reconnaissance américaine, il a souligné, d’un ton badin, que la terminologie provinces marocaines du Sud sonnait bien mieux à ses oreilles que celle de Sahara Occidental.

« En fait, ce n’est qu’après avoir visité Laâyoune et Dakhla que nous avons compris pourquoi cette région du Sud était si chère au cœur des Marocains », a conclu l’ambassadeur très en verve avant de préciser que les entreprises américaines arriveraient bientôt en force pour contribuer au développement économique régional, mais aussi national.

De son côté, le MAE marocain a remercié l'administration américaine d'avoir corrigé l'ensemble des cartes tronquées du Royaume dans ses différentes représentations diplomatiques de la planète. 

A l'image de son visiteur, Bourita a confirmé que la reconnaissance américaine ne manquerait pas de transformer toute la région du Sud marocain ainsi que sahélienne aussi bien sur les plans politique et économique que sécuritaire et humain.

Précisant que l'ouverture du consulat de Dakhla était la vingtième ouverture consulaire dans la région depuis le début de 2020, le ministre a expliqué que le Maroc se sentait renforcé dans la légitimité de sa cause sacrée.

"Au final, le support croissant de la communauté internationale aura pour effet de résoudre très rapidement ce conflit qui divise le Maghreb depuis bien trop longtemps", a conclu Bourita pour qui la multiplication des ouvertures consulaires fera du grand Sud marocain un véritable hub diplomatique pour l'Afrique ...

Déclarations filmées de l'Ambassadeur David T. Fisher et du MAE Nasser Bourita au consulat US de Dakhla :

Point de presse de David Schenker, secrétaire d'Etat adjoint chargé de l'Afrique du Nord et du Proche-Orient, et du MAE Nasser Bourita sur les relations bilatérales 

Images filmées devant le consulat américain de Dakhla:

David T. Fisher : "Notre visite à Dakhla précède l’arrivée des entreprises américaines

Le 10 janvier 2021 à16:33

Modifié le 11 janvier 2021 à 16:14

Un mois après la proclamation du président Trump de la souveraineté marocaine sur ses provinces du sud, deux diplomates américains de très haut rang ont été reçus, ce dimanche 10 janvier, par Nasser Bourita à Dakhla. David Schenker et David T. Fisher en ont profité pour réaffirmer le soutien de leur pays en ouvrant le 1er consulat US dans une région du Maroc qui fera bientôt l’objet de nombreux investissements privés américains.

com_redaction-52

Depuis le début du conflit du Sahara, jamais un pays d'Occident, de surcroît membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU ne se sera autant impliqué pour conforter la légitimité de la cause nationale du Maroc.

Ainsi, lors de leur passage à Dakhla, David Schenker, Secrétaire d’Etat adjoint chargé des questions du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord, et l’ambassadeur David T. Fisher, ont affirmé que leur visite était non seulement inédite et historique mais qu'elle allait aussi ouvrir de nombreux horizons en termes de coopération économique entre le Maroc et les Etats-Unis.

Tout en rappelant que leur pays soutenait la proposition d’autonomie du Maroc, les diplomates ont affirmé que la récente formalisation de leur reconnaissance territoriale allait faire avancer les choses et résoudre plus rapidement un conflit qui s’éternise depuis 45 ans.

Manifestement de bonne humeur et séduit par une région qu’il découvrait avec son épouse Jennifer, Fisher a ajouté, qu’à terme, toute la diplomatie US du Maroc devrait déménager à Dakhla et à Laâyoune qu’il avait également visité pour la première fois samedi 9 janvier.

Très fier d’être le tout premier ambassadeur des Etats-Unis à effectuer un déplacement officiel dans ces deux villes du Sud marocain, Fisher a même demandé à ses hôtes s’il pouvait y acheter une résidence secondaire.

Plus qu'optimiste sur l'issue du conflit, il a affirmé que la proclamation du président Trump allait permettre de le dégeler sur la base du plan d’autonomie marocain, qu’il a qualifié d’unique voie de règlement possible.

Qualifiant sa visite et celle de David Schenker d'historique et de concrétisation de la reconnaissance américaine, il a souligné, d’un ton badin, que la terminologie provinces marocaines du Sud sonnait bien mieux à ses oreilles que celle de Sahara Occidental.

« En fait, ce n’est qu’après avoir visité Laâyoune et Dakhla que nous avons compris pourquoi cette région du Sud était si chère au cœur des Marocains », a conclu l’ambassadeur très en verve avant de préciser que les entreprises américaines arriveraient bientôt en force pour contribuer au développement économique régional, mais aussi national.

De son côté, le MAE marocain a remercié l'administration américaine d'avoir corrigé l'ensemble des cartes tronquées du Royaume dans ses différentes représentations diplomatiques de la planète. 

A l'image de son visiteur, Bourita a confirmé que la reconnaissance américaine ne manquerait pas de transformer toute la région du Sud marocain ainsi que sahélienne aussi bien sur les plans politique et économique que sécuritaire et humain.

Précisant que l'ouverture du consulat de Dakhla était la vingtième ouverture consulaire dans la région depuis le début de 2020, le ministre a expliqué que le Maroc se sentait renforcé dans la légitimité de sa cause sacrée.

"Au final, le support croissant de la communauté internationale aura pour effet de résoudre très rapidement ce conflit qui divise le Maghreb depuis bien trop longtemps", a conclu Bourita pour qui la multiplication des ouvertures consulaires fera du grand Sud marocain un véritable hub diplomatique pour l'Afrique ...

Déclarations filmées de l'Ambassadeur David T. Fisher et du MAE Nasser Bourita au consulat US de Dakhla :

Point de presse de David Schenker, secrétaire d'Etat adjoint chargé de l'Afrique du Nord et du Proche-Orient, et du MAE Nasser Bourita sur les relations bilatérales 

Images filmées devant le consulat américain de Dakhla:

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

DOUJA PROMOTION : Indicateurs du 4ème trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.