Covid-19. Un masque intelligent de détection à distance bientôt lancé au Maroc

Une équipe de chercheurs marocains travaille sur un "masque intelligent de détection automatique à distance" du Covid-19 (Midad). Une demande de brevet a été déposée pour ce dispositif et les discussions sont en cours avec la CNDP pour lancer l'application qui l'accompagne.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/08-05-2020/MIDAD00.jpg-oui
Covid-19. Un masque intelligent de détection à distance bientôt lancé au Maroc

Le 08 mai 2020 à 15:36

Modifié le 08 mai 2020 à 15:51

Des ingénieurs et médecins volontaires Marocains ont annoncé en avril le lancement, en version initiale, de ce masque intelligent. Aujourd'hui, l'équipe en est au troisième prototype, qui en phase industrielle, d'après Dr. Mouhsine Lakhdissi, coordinateur du projet. 

Contacté par Médias 24, Dr. Lakhdisi nous explique que "l'objectif de ce projet est d'avoir un masque intelligent qui permet de détecter les symptômes du covid-19, et ensuite, de faire le suivi des personnes contaminées qui peuvent représenter des risques". 

"Ce dispositif, lavable, réutilisable et désinfectable, sert également de protection".

Prédetection et suivi à distance

D'après Dr. Lakhdissi, "ce masque contient des capteurs qui permettent, notamment, de mesurer la température et le cycle respiratoire de l'utilisateur".

"Le Midad est relié, via bluetooth, à une application mobile 'Trackorona' qui permet de remonter toutes ces informations, et d'évaluer la probabilité d'infection au covid-19, en les associant à d'autres informations d'auto-diagnostic, telles que la détection intelligente par la voix (toux sèche et fréquence respiratoire, par exemple...), ou le suivi du comportement de déplacement". 

"L'intérêt de ce dispositif est donc de 'prédetecter' une possible infection. Ce n'est pas un test de diagnostic comme le PCR utilisé dans les laboratoires. Il sert plutôt à orienter les gens qui ont des symptômes pour aller faire le test".

"Il pourrait également servir pour la phase de déconfinement, puisqu'il permet, par exemple, de s'assurer que l'utilisateur respecte la mesure de distanciation sociale...", ajoute notre source.

"Ce masque permet par ailleurs le suivi à distance, par un corps médical, de l'état de santé des utilisateurs atteints de coronavirus, en mesurant par exemple leur taux d'oxygène dans le sang à l'aide d'un oxymètre, ce qui permettra de désengorger les hôpitaux, et d'intervenir en cas de complication".

Demande de brevet déposée  

Mouhsine Lakhdissi nous confirme qu'"il s'agit d'un masque 100% Marocain, développé et conçu par une équipe marocaine. Toutefois, les composants utilisés sont ceux disponibles sur le marché, et qui viennent de différents pays".  

"Le projet a démarré vers la mi-mars. Actuellement, le 3e prototype du dispositif est en phase industrielle et un brevet a été déposé au Maroc". Un autre sera par la suite déposé à l'international, ajoute notre interlocuteur.

Utilisation de données médicales: Des discutions en cours avec la CNDP   

"L'application qui accompagne ce masque est pour sa part prête. Elle a été lancée en Open Source, pour que d'autres développeurs puissent l'améliorer" si possible.

"Son lancement officiel ne peut pas se faire sans l'autorisation de la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel, puisqu'on utilise des données médicales, et il est important de les protéger. Elle n'est donc pas encore disponible au téléchargement".  

"Nous sommes en contact depuis plus d'une semaine avec la CNDP", conclut Dr. Lakhdissi.

Covid-19. Un masque intelligent de détection à distance bientôt lancé au Maroc

Le 08 mai 2020 à15:37

Modifié le 08 mai 2020 à 15:51

Une équipe de chercheurs marocains travaille sur un "masque intelligent de détection automatique à distance" du Covid-19 (Midad). Une demande de brevet a été déposée pour ce dispositif et les discussions sont en cours avec la CNDP pour lancer l'application qui l'accompagne.

Des ingénieurs et médecins volontaires Marocains ont annoncé en avril le lancement, en version initiale, de ce masque intelligent. Aujourd'hui, l'équipe en est au troisième prototype, qui en phase industrielle, d'après Dr. Mouhsine Lakhdissi, coordinateur du projet. 

Contacté par Médias 24, Dr. Lakhdisi nous explique que "l'objectif de ce projet est d'avoir un masque intelligent qui permet de détecter les symptômes du covid-19, et ensuite, de faire le suivi des personnes contaminées qui peuvent représenter des risques". 

"Ce dispositif, lavable, réutilisable et désinfectable, sert également de protection".

Prédetection et suivi à distance

D'après Dr. Lakhdissi, "ce masque contient des capteurs qui permettent, notamment, de mesurer la température et le cycle respiratoire de l'utilisateur".

"Le Midad est relié, via bluetooth, à une application mobile 'Trackorona' qui permet de remonter toutes ces informations, et d'évaluer la probabilité d'infection au covid-19, en les associant à d'autres informations d'auto-diagnostic, telles que la détection intelligente par la voix (toux sèche et fréquence respiratoire, par exemple...), ou le suivi du comportement de déplacement". 

"L'intérêt de ce dispositif est donc de 'prédetecter' une possible infection. Ce n'est pas un test de diagnostic comme le PCR utilisé dans les laboratoires. Il sert plutôt à orienter les gens qui ont des symptômes pour aller faire le test".

"Il pourrait également servir pour la phase de déconfinement, puisqu'il permet, par exemple, de s'assurer que l'utilisateur respecte la mesure de distanciation sociale...", ajoute notre source.

"Ce masque permet par ailleurs le suivi à distance, par un corps médical, de l'état de santé des utilisateurs atteints de coronavirus, en mesurant par exemple leur taux d'oxygène dans le sang à l'aide d'un oxymètre, ce qui permettra de désengorger les hôpitaux, et d'intervenir en cas de complication".

Demande de brevet déposée  

Mouhsine Lakhdissi nous confirme qu'"il s'agit d'un masque 100% Marocain, développé et conçu par une équipe marocaine. Toutefois, les composants utilisés sont ceux disponibles sur le marché, et qui viennent de différents pays".  

"Le projet a démarré vers la mi-mars. Actuellement, le 3e prototype du dispositif est en phase industrielle et un brevet a été déposé au Maroc". Un autre sera par la suite déposé à l'international, ajoute notre interlocuteur.

Utilisation de données médicales: Des discutions en cours avec la CNDP   

"L'application qui accompagne ce masque est pour sa part prête. Elle a été lancée en Open Source, pour que d'autres développeurs puissent l'améliorer" si possible.

"Son lancement officiel ne peut pas se faire sans l'autorisation de la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel, puisqu'on utilise des données médicales, et il est important de les protéger. Elle n'est donc pas encore disponible au téléchargement".  

"Nous sommes en contact depuis plus d'une semaine avec la CNDP", conclut Dr. Lakhdissi.

A lire aussi


Communication financière

Communiqué post AG 30 juin 2020 - LafargeHolcim Maroc

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.