Coronavirus: le risque d'enregistrer des "cas contacts" au Maroc est élevé

Le risque de propagation du coronavirus demeure faible à moyen. Le Maroc est toujours à la phase 1 de son plan de veille et de riposte. La phase 2 n'est prévue que si le nombre de cas confirmés dépasse 50.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/06-03-2020/AitTalebParlement.jpg-oui
Coronavirus: le risque d'enregistrer des

Le 06 mars 2020 à 15:15

Modifié le 07 mars 2020 à 08:43

Ce vendredi 6 mars, le ministre de la Santé Khalid Ait Taleb et le directeur de l'épidémiologie Mohamed Lyoubi, étaient au Parlement pour répondre aux questions des députés de la Commission des secteurs sociaux, au sujet de l'épidémie mondiale du coronavirus. Celle-ci a pour l'instant infecté deux personnes au Maroc ayant séjourné en Italie.

Les responsables de la Santé publique se sont voulus rassurants. Dans une présentation que Médias24 a consultée, ils ont présenté un bilan au niveau mondial et au Maroc, ainsi que leurs estimations pour les différentes phases prévues dans le plan national de veille et de riposte au Covid-19.

Au niveau mondial, seuls 16% des cas étaient enregistrés en dehors de la Chine, au 5 mars 2020, dont 78% dans trois pays: Corée du sud, Iran et Italie. Le taux de mortalité hors Chine ne dépasse pas 2%. 

Situation épidémiologique au niveau mondial au 5 mars 2020 (OMS)

Monde Chine Hors Chine Italie Corée du Sud Iran
Nombre de cas contaminés 96726 80581 16145 3089 6088 3513
Nombre de cas décédés 3305 3019 286 107 35 107
Taux de mortalité 3,4% 3,7% 1,8% 3,5% 0,6% 3%
Nombre de guérisons 53638 52291 1347 276 41 739
Taux de guérison 55,5% 64,9% 8,3% 8,9% 0,7% 21%

Au Maroc, le bilan est toujours de deux cas de contamination confirmés. Depuis le 26 janvier, 57% de fausses alertes ont été enregistrées. (MISE A JOUR: le nombre de cas suspectés est monté à 50 le 6 mars à 9h. Le nombre de cas confirmés est resté inchangé).

Total des alertes Fausses alertes Nombre de cas possibles Nombre de cas confirmés
101 57 42 2

La région de Casablanca-Settat a concentré 40% des cas suspectés, suivie de Rabat-Salé-Kénitra (21%) puis Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Marrakech-Safi (14% chacune).

64% des cas ont été suspectés grâce à la surveillance spécifique, 16% grâce à la veille téléphonique et 14% grâce au contrôle sanitaire aux frontières.

Plus de 21.800 voyageurs ont été soumis au contrôle sanitaire dans les 33 postes frontières du Maroc (16 aéroports, 14 ports et 3 points de passage terrestre). Cinq cas suspectés ont été analysés.

Les appels vers le numéro vert "Allo yakada" ont démarré le 30 janvier. Le pic a été enregistré le 3 mars avec 756 appels, le lendemain de l'annonce du premier cas confirmé au Maroc.

Le risque d'importation du virus par une personne rentrant de pays-foyers est très élevé. Le risque d'enregistrer un nombre limité de "cas contacts" est élevé, mais celui de la propagation (transmission communautaire) demeure faible à moyen.

Le Maroc est aujourd'hui dans la première phase de son plan de veille et de riposte au Covid-19. Il ne passera à la deuxième phase que si le nombre de cas suspectés dépasse les 200 et celui des cas confirmés les 50.

Voici les estimations des phases prévues par le plan de veille et de riposte:

Phase 1: Aucun cas enregistré ou apparition d'un nombre limité de cas isolés provenant de pays de propagation du virus

- Estimation du nombre de cas: 200 cas suspectés, 50 cas confirmés à prendre en charge, répartis sur le temps et l'espace.

- Objectifs: Détection précoce, lutte contre la propagation du virus.

- Confirmation en laboratoire: immédiate pour tous les cas suspectés.

- Moyens de prise en charge: chambres dédiées aux cas suspectés dans les hôpitaux provinciaux, chambres d'isolement à pression négative pour les cas confirmés.

- Mesures en faveur de l'entourage: identification préliminaire des personnes de l'entourage du cas suspecté, évaluation des risques et prise en charge adéquate des personnes de l'entourage du cas confirmé.

Phase 2: Nombre important de cas contaminés, apparition de cas groupés (clusters)

- Estimation du nombre de cas: 2.000 cas suspectés, 500 cas confirmés.

- Objectifs: Contenir le virus et réduire le nombre de décès.

- Confirmation en laboratoire: Tous les cas suspectés.

- Moyens de prise en charge: tous les hôpitaux.

- Mesures en faveur de l'entourage: quarantaine.

Phase 3: transmission communautaire

- Estimation du nombre de cas: 10.000 cas confirmés.

- Objectifs : maîtriser l'épidémie, assurer la continuité des services de santé, réduire la mortalité.

- Confirmation en laboratoire: pour quelques cas à des fins d'étude de l'épidémie et du virus.

- Moyens de prise en charge: cabinets externes pour les cas simples, établissements relevant d'autres secteurs, hôpitaux pour les cas critiques.

- Mesures en faveur de l'entourage: mesures d'hygiène collective, communication et sensibilisation.

Lire aussi:

Exclusif. OMS: Voici pourquoi il faut rester vigilant sur le coronavirus

Coronavirus: le gouvernement interdit plusieurs types de rassemblements

Coronavirus : Pourquoi il ne faut pas céder à la panique

Coronavirus: le risque d'enregistrer des "cas contacts" au Maroc est élevé

Le 06 mars 2020 à15:17

Modifié le 07 mars 2020 à 08:43

Le risque de propagation du coronavirus demeure faible à moyen. Le Maroc est toujours à la phase 1 de son plan de veille et de riposte. La phase 2 n'est prévue que si le nombre de cas confirmés dépasse 50.

Ce vendredi 6 mars, le ministre de la Santé Khalid Ait Taleb et le directeur de l'épidémiologie Mohamed Lyoubi, étaient au Parlement pour répondre aux questions des députés de la Commission des secteurs sociaux, au sujet de l'épidémie mondiale du coronavirus. Celle-ci a pour l'instant infecté deux personnes au Maroc ayant séjourné en Italie.

Les responsables de la Santé publique se sont voulus rassurants. Dans une présentation que Médias24 a consultée, ils ont présenté un bilan au niveau mondial et au Maroc, ainsi que leurs estimations pour les différentes phases prévues dans le plan national de veille et de riposte au Covid-19.

Au niveau mondial, seuls 16% des cas étaient enregistrés en dehors de la Chine, au 5 mars 2020, dont 78% dans trois pays: Corée du sud, Iran et Italie. Le taux de mortalité hors Chine ne dépasse pas 2%. 

Situation épidémiologique au niveau mondial au 5 mars 2020 (OMS)

Monde Chine Hors Chine Italie Corée du Sud Iran
Nombre de cas contaminés 96726 80581 16145 3089 6088 3513
Nombre de cas décédés 3305 3019 286 107 35 107
Taux de mortalité 3,4% 3,7% 1,8% 3,5% 0,6% 3%
Nombre de guérisons 53638 52291 1347 276 41 739
Taux de guérison 55,5% 64,9% 8,3% 8,9% 0,7% 21%

Au Maroc, le bilan est toujours de deux cas de contamination confirmés. Depuis le 26 janvier, 57% de fausses alertes ont été enregistrées. (MISE A JOUR: le nombre de cas suspectés est monté à 50 le 6 mars à 9h. Le nombre de cas confirmés est resté inchangé).

Total des alertes Fausses alertes Nombre de cas possibles Nombre de cas confirmés
101 57 42 2

La région de Casablanca-Settat a concentré 40% des cas suspectés, suivie de Rabat-Salé-Kénitra (21%) puis Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Marrakech-Safi (14% chacune).

64% des cas ont été suspectés grâce à la surveillance spécifique, 16% grâce à la veille téléphonique et 14% grâce au contrôle sanitaire aux frontières.

Plus de 21.800 voyageurs ont été soumis au contrôle sanitaire dans les 33 postes frontières du Maroc (16 aéroports, 14 ports et 3 points de passage terrestre). Cinq cas suspectés ont été analysés.

Les appels vers le numéro vert "Allo yakada" ont démarré le 30 janvier. Le pic a été enregistré le 3 mars avec 756 appels, le lendemain de l'annonce du premier cas confirmé au Maroc.

Le risque d'importation du virus par une personne rentrant de pays-foyers est très élevé. Le risque d'enregistrer un nombre limité de "cas contacts" est élevé, mais celui de la propagation (transmission communautaire) demeure faible à moyen.

Le Maroc est aujourd'hui dans la première phase de son plan de veille et de riposte au Covid-19. Il ne passera à la deuxième phase que si le nombre de cas suspectés dépasse les 200 et celui des cas confirmés les 50.

Voici les estimations des phases prévues par le plan de veille et de riposte:

Phase 1: Aucun cas enregistré ou apparition d'un nombre limité de cas isolés provenant de pays de propagation du virus

- Estimation du nombre de cas: 200 cas suspectés, 50 cas confirmés à prendre en charge, répartis sur le temps et l'espace.

- Objectifs: Détection précoce, lutte contre la propagation du virus.

- Confirmation en laboratoire: immédiate pour tous les cas suspectés.

- Moyens de prise en charge: chambres dédiées aux cas suspectés dans les hôpitaux provinciaux, chambres d'isolement à pression négative pour les cas confirmés.

- Mesures en faveur de l'entourage: identification préliminaire des personnes de l'entourage du cas suspecté, évaluation des risques et prise en charge adéquate des personnes de l'entourage du cas confirmé.

Phase 2: Nombre important de cas contaminés, apparition de cas groupés (clusters)

- Estimation du nombre de cas: 2.000 cas suspectés, 500 cas confirmés.

- Objectifs: Contenir le virus et réduire le nombre de décès.

- Confirmation en laboratoire: Tous les cas suspectés.

- Moyens de prise en charge: tous les hôpitaux.

- Mesures en faveur de l'entourage: quarantaine.

Phase 3: transmission communautaire

- Estimation du nombre de cas: 10.000 cas confirmés.

- Objectifs : maîtriser l'épidémie, assurer la continuité des services de santé, réduire la mortalité.

- Confirmation en laboratoire: pour quelques cas à des fins d'étude de l'épidémie et du virus.

- Moyens de prise en charge: cabinets externes pour les cas simples, établissements relevant d'autres secteurs, hôpitaux pour les cas critiques.

- Mesures en faveur de l'entourage: mesures d'hygiène collective, communication et sensibilisation.

Lire aussi:

Exclusif. OMS: Voici pourquoi il faut rester vigilant sur le coronavirus

Coronavirus: le gouvernement interdit plusieurs types de rassemblements

Coronavirus : Pourquoi il ne faut pas céder à la panique

A lire aussi


Communication financière

CFG Bank - Enregistrement note d’information CD

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.