Coronavirus: le Maroc met en place un comité de veille économique

Le ministère de l'économie et des finances vient d'annoncer la mise en place d’un Comité de Veille Economique pour le suivi des répercussions du Coronavirus et l’identification des mesures d’accompagnement.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/11-03-2020/mohamedbenchaabounauparlement30.jpg-oui
Coronavirus: le Maroc met en place un comité de veille économique

Le 11 mars 2020 à 14:34

Modifié le 11 mars 2020 à 22:36

Pour anticiper les répercussions économiques directes et indirectes de la  crise sanitaire du COVID 19 sur l’économie nationale, le gouvernement a été procédé à la mise en place au niveau du ministère de l’économie, des finances et de la réforme de l’Administration, d’un Comité de Veille Economique (CVE), annonce un communiqué diffusé ce mercredi 11 mars.

"Ce comité est chargé d’une part, de suivre de près l’évolution de la situation économique à travers des mécanismes rigoureux de suivi et d’évaluation et d’autre part, d’identifier les mesures appropriées en termes d’accompagnement des secteurs impactés".

Le CVE, dont les travaux seront coordonnés par Mohamed Benchaâboun, comprend parmi ses membres :

• Le Ministère de l’Intérieur ;  
• Le Ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger
• Le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime du Développement Rural et des Eaux et Forêts ;
• Le Ministère de la Santé ;
• Le Ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Économie verte et numérique ;
• Le Ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale ;
• Le Ministère du Travail et de l’Insertion Professionnelle ;
• Bank Al Maghrib ;
• Le Groupement Professionnel des Banques du Maroc ;
• La Confédération Générale des Entreprises du Maroc ;
• La Fédération des Chambres  marocaines de Commerce, d'industrie et de services ;
• La Fédération des Chambres d'artisanat.

Ce Comité pourrait s’adjoindre, si nécessaire, d’autres acteurs publics ou privés, précise le ministère des finances. "Les différents membres du comité sont appelés, chacun dans son domaine d’intervention, à mettre en place des mécanismes de veille sectoriels et ce en associant les acteurs concernés".

>>Lire aussi: L’année 2020 sera très difficile sur le plan économique

Coronavirus: le Maroc met en place un comité de veille économique

Le 11 mars 2020 à14:34

Modifié le 11 mars 2020 à 22:36

Le ministère de l'économie et des finances vient d'annoncer la mise en place d’un Comité de Veille Economique pour le suivi des répercussions du Coronavirus et l’identification des mesures d’accompagnement.

Pour anticiper les répercussions économiques directes et indirectes de la  crise sanitaire du COVID 19 sur l’économie nationale, le gouvernement a été procédé à la mise en place au niveau du ministère de l’économie, des finances et de la réforme de l’Administration, d’un Comité de Veille Economique (CVE), annonce un communiqué diffusé ce mercredi 11 mars.

"Ce comité est chargé d’une part, de suivre de près l’évolution de la situation économique à travers des mécanismes rigoureux de suivi et d’évaluation et d’autre part, d’identifier les mesures appropriées en termes d’accompagnement des secteurs impactés".

Le CVE, dont les travaux seront coordonnés par Mohamed Benchaâboun, comprend parmi ses membres :

• Le Ministère de l’Intérieur ;  
• Le Ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger
• Le Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime du Développement Rural et des Eaux et Forêts ;
• Le Ministère de la Santé ;
• Le Ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Économie verte et numérique ;
• Le Ministère du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale ;
• Le Ministère du Travail et de l’Insertion Professionnelle ;
• Bank Al Maghrib ;
• Le Groupement Professionnel des Banques du Maroc ;
• La Confédération Générale des Entreprises du Maroc ;
• La Fédération des Chambres  marocaines de Commerce, d'industrie et de services ;
• La Fédération des Chambres d'artisanat.

Ce Comité pourrait s’adjoindre, si nécessaire, d’autres acteurs publics ou privés, précise le ministère des finances. "Les différents membres du comité sont appelés, chacun dans son domaine d’intervention, à mettre en place des mécanismes de veille sectoriels et ce en associant les acteurs concernés".

>>Lire aussi: L’année 2020 sera très difficile sur le plan économique

A lire aussi


Communication financière

Communiqué de presse post Assemblée Générale Ordinaire de la société Aluminium du Maroc, réuni le 29 Juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.