Classement TIMSS 2019 : Les élèves marocains toujours parmi les derniers

Les élèves marocains de la 4ème année du primaire (CM1) et de la deuxième année du collège ont été classés parmi les 5 derniers pays dans l’édition 2019 du classement TIMSS qui évalue les connaissances en mathématiques et en sciences.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/08-12-2020/ecole-casa1120.jpg-oui
Classement TIMSS 2019 : Les élèves marocains toujours parmi les derniers

Le 08 décembre 2020 à 13:20

Modifié le 08 décembre 2020 à 14:20

Le Maroc améliore son score dans le classement TIMSS 2019, mais très légèrement par rapport à 2015 et 2011 et reste ainsi parmi les derniers pays en termes d’aptitudes des élèves en mathématiques et sciences.

Pour les élèves marocains de CM1 qui ont participé aux évaluations TIMSS, le score est de 383 en mathématiques, loin du point central de l'échelle TIMSS (500). Ils sont parmi les 5 derniers avec le Koweït (même score), l’Afrique du Sud (374), le Pakistan (328) et les Philippines (297).

Les premiers pays du classement sont tous asiatiques : Singapour, Hong Kong, Corée du Sud, Taiwan et le Japon, avec des scores supérieurs ou proches des 600.

Ces mêmes élèves marocains font encore pire en sciences et font partie des 4 derniers du classement avec un score de 374, avec l’Afrique du Sud (324), le Pakistan (290) et les Philippines (249).

En plus des pays asiatiques précités, la Russie figure également parmi les meilleurs du classement en sciences.

Pour les élèves de la 2ème année du collège, le Maroc est carrément dernier du classement en mathématiques avec un score 388. En sciences, le pays est classé parmi les 4 derniers avec l’Egypte, le Liban et l’Afrique du Sud

Plusieurs pays arabes ou en développement dépassent le Maroc dans ce classement. Notons aussi que la Turquie, malgré les critiques locales de son système éducatif, fait mieux que la France, dernier du classement parmi les pays développés.

TIMSS 2019 est le septième cycle d'évaluation des tendances de l'étude internationale en mathématiques et en sciences. Il est mené par par le Centre d’études international TIMSS & PIRLS de l’IEA du Boston College, en coopération avec l’IEA d’Amsterdam, l’IEA de Hambourg et Statistique Canada. Il est mené tous les 4 ans depuis 1995

TIMSS 2019 a été mené en quatrième et huitième année dans 64 pays et 8 systèmes de benchmarking.

Les évaluations mathématiques et scientifiques ont été basées sur des cadres complets élaborés en collaboration avec les pays participants. Le cadre mathématique et le cadre scientifique ont été organisés autour de deux dimensions: une dimension contenu précisant le contenu à évaluer et une dimension cognitive précisant les processus de réflexion à évaluer.

En mathématiques, TIMSS 2019 en quatrième année a évalué trois domaines de contenu: le nombre, la mesure et la géométrie, et les données. L'évaluation de huitième année comportait quatre domaines de contenu: le nombre, l'algèbre, la géométrie et les données et la probabilité.

En science, l'évaluation de quatrième année TIMSS 2019 comprenait trois domaines de contenu: les sciences de la vie, les sciences physiques et les sciences de la Terre. La huitième année comprenait quatre domaines de contenu: la biologie, la chimie, la physique et les sciences de la Terre. La proportion de chaque évaluation consacrée aux domaines de contenu différait pour refléter les priorités du programme dans chaque année.

Dans les deux niveaux et dans les deux matières, TIMSS 2019 a évalué trois domaines cognitifs: connaître, appliquer et raisonner.

>>Lire aussi:

Sciences et mathématiques: Le Maroc participe à l'édition 2019 de TIMSS

Classement TIMSS: le Maroc n'améliorera sa position que dans dix ans

Ce qu'a dit Youssef Saadani sur le mauvais classement du Maroc dans PISA 2018

Youssef Saâdani: La crise de l'école marocaine n'est pas une fatalité

Classement TIMSS 2019 : Les élèves marocains toujours parmi les derniers

Le 08 décembre 2020 à13:20

Modifié le 08 décembre 2020 à 14:20

Les élèves marocains de la 4ème année du primaire (CM1) et de la deuxième année du collège ont été classés parmi les 5 derniers pays dans l’édition 2019 du classement TIMSS qui évalue les connaissances en mathématiques et en sciences.

com_redaction-73

Le Maroc améliore son score dans le classement TIMSS 2019, mais très légèrement par rapport à 2015 et 2011 et reste ainsi parmi les derniers pays en termes d’aptitudes des élèves en mathématiques et sciences.

Pour les élèves marocains de CM1 qui ont participé aux évaluations TIMSS, le score est de 383 en mathématiques, loin du point central de l'échelle TIMSS (500). Ils sont parmi les 5 derniers avec le Koweït (même score), l’Afrique du Sud (374), le Pakistan (328) et les Philippines (297).

Les premiers pays du classement sont tous asiatiques : Singapour, Hong Kong, Corée du Sud, Taiwan et le Japon, avec des scores supérieurs ou proches des 600.

Ces mêmes élèves marocains font encore pire en sciences et font partie des 4 derniers du classement avec un score de 374, avec l’Afrique du Sud (324), le Pakistan (290) et les Philippines (249).

En plus des pays asiatiques précités, la Russie figure également parmi les meilleurs du classement en sciences.

Pour les élèves de la 2ème année du collège, le Maroc est carrément dernier du classement en mathématiques avec un score 388. En sciences, le pays est classé parmi les 4 derniers avec l’Egypte, le Liban et l’Afrique du Sud

Plusieurs pays arabes ou en développement dépassent le Maroc dans ce classement. Notons aussi que la Turquie, malgré les critiques locales de son système éducatif, fait mieux que la France, dernier du classement parmi les pays développés.

TIMSS 2019 est le septième cycle d'évaluation des tendances de l'étude internationale en mathématiques et en sciences. Il est mené par par le Centre d’études international TIMSS & PIRLS de l’IEA du Boston College, en coopération avec l’IEA d’Amsterdam, l’IEA de Hambourg et Statistique Canada. Il est mené tous les 4 ans depuis 1995

TIMSS 2019 a été mené en quatrième et huitième année dans 64 pays et 8 systèmes de benchmarking.

Les évaluations mathématiques et scientifiques ont été basées sur des cadres complets élaborés en collaboration avec les pays participants. Le cadre mathématique et le cadre scientifique ont été organisés autour de deux dimensions: une dimension contenu précisant le contenu à évaluer et une dimension cognitive précisant les processus de réflexion à évaluer.

En mathématiques, TIMSS 2019 en quatrième année a évalué trois domaines de contenu: le nombre, la mesure et la géométrie, et les données. L'évaluation de huitième année comportait quatre domaines de contenu: le nombre, l'algèbre, la géométrie et les données et la probabilité.

En science, l'évaluation de quatrième année TIMSS 2019 comprenait trois domaines de contenu: les sciences de la vie, les sciences physiques et les sciences de la Terre. La huitième année comprenait quatre domaines de contenu: la biologie, la chimie, la physique et les sciences de la Terre. La proportion de chaque évaluation consacrée aux domaines de contenu différait pour refléter les priorités du programme dans chaque année.

Dans les deux niveaux et dans les deux matières, TIMSS 2019 a évalué trois domaines cognitifs: connaître, appliquer et raisonner.

>>Lire aussi:

Sciences et mathématiques: Le Maroc participe à l'édition 2019 de TIMSS

Classement TIMSS: le Maroc n'améliorera sa position que dans dix ans

Ce qu'a dit Youssef Saadani sur le mauvais classement du Maroc dans PISA 2018

Youssef Saâdani: La crise de l'école marocaine n'est pas une fatalité

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

Aluminium du Maroc : indicateurs trimestriels au 31 décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.