Samir Chaouki

Analyste en Économie & Géopolitique

Lettre à Walid

Le 2 février 2024 à 16h24

Modifié 2 février 2024 à 16h24

Avec la défaite surprise du Maroc face à l’Afrique du Sud aux huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des Nations qui se déroule en Côte d'Ivoire, l’heure est au bilan et aux enseignements.

Walid,

Nous avons perdu, nous avons été éliminés, et après ?

Il faut savoir qu’une défaite dont on ne tire pas les enseignements attire d’autres déconvenues, peut-être plus douloureuses. C’est pourquoi le diagnostic de ce retour précoce ne se prête à aucune subjectivité et encore moins à une prise de tête. Par ailleurs, je voudrais que tu saches que, comme une bonne partie des Marocains, je voudrais que tu restes au pilotage de cette équipe nationale confrontée à une échéance de taille dans juste dix-huit mois, mais sans que tu puisses cette fois-ci jouir d’aucun chèque blanc.

 

Walid,

Tu as certes grillé un jocker, un gros, mais tu pourrais encore te racheter en nous propulsant dans la même ambiance que celle qui a prévalu au Qatar. Un souvenir que nous devons tous oublier, le temps de gagner un véritable trophée. Mais pour y arriver, il faudrait apprendre de ses erreurs, faire preuve d’humilité et accepter la critique. Sache que la plupart de ceux qui te critiquent aujourd’hui souhaitent de tout leur cœur que tu réussisses demain. Car ton succès est tout simplement celui de notre équipe nationale.

 

Walid,

Tu auras sûrement à te justifier auprès des responsables de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), mais n’oublie pas ceux qui t’ont porté sur leurs épaules, qui t’ont adulé. Tu leur dois plus que de simples excuses ou qu’une reconnaissance de responsabilité. Ce serait un mépris qui ne dit pas son mot envers ces millions de Marocains. Nous attendons tous de toi une communication respectueuse de notre intelligence, des engagements qui nous rassurent et une nouvelle feuille de route qui marque une rupture avec un mode opératoire qui a montré ses limites.

 

Walid,

Reconnaître ses erreurs est le premier pas vers le succès. Et les erreurs, tu en as commis à la pelle à San Pedro. Je ne parle pas de tactique, d’erreurs d’emplacement, d’approximation dans le choix des hommes ; les techniciens ont analysé en long et en large ce qui a grippé la machine. Je reviens à tes mésaventures extra-sportives, à ton arrogance et à une attitude hautaine. On t’a sûrement dit que tu étais sur le point de déclencher une crise diplomatique avec un pays ami. Tu as dû constater que des pays arabes souhaitaient, pour la première fois, notre défaite. Tes réponses aux journalistes marocains prennent de haut les hommes des médias nationaux au moment où tu accordais des interviews exclusives aux médias étrangers, CNN et l’Équipe à titre d’exemple.

 

Walid,

Ceux qui te critiquent aujourd’hui te veulent du bien. Aie la modestie de l’écoute et le professionnalisme de te remettre en question. Concentre-toi uniquement sur le foot et sur le carré vert. En cas de besoin, il y a bien une FRMF pour intervenir et résoudre tout ce qui est extra-sportif. Et sache, comme précité, que tu n’auras plus de chèque blanc et que tu seras accompagné, scruté et rappelé à l’ordre le cas échéant. Car un sélectionneur est un salarié de la fédération, elle-même comptable devant le peuple. Redeviens le Walid qui a été plébiscité par la presse mondiale pour son travail, son caractère et son humilité. Ne réponds pas aux provocations et focalise-toi sur l’énergie positive.

 

Walid,

En 2025, l’erreur ne sera pas permise quoi que ce n’est que du foot, ce n’est pas une science exacte. Fais ce qu’il y a lieu de faire et tu retrouveras tous les Marocains avec toi. Bonne chance Walid, bonne chance à notre équipe nationale.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

A lire aussi


Communication financière

Alliances: Indicateurs du 4ème trimestre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.