Interpellation de quatre partisans de “Daech” (BCIJ)

Le BCIJ, relevant de la DGST, a interpellé jeudi quatre individus partisans de l’organisation terroriste "Daech" pour leur implication présumée dans la préparation de l’exécution de plans terroristes visant à porter gravement atteinte à l’ordre public.

Interpellation de quatre partisans de “Daech” (BCIJ)

Le 6 juin 2024 à 9h13

Modifié 6 juin 2024 à 13h18

Le BCIJ, relevant de la DGST, a interpellé jeudi quatre individus partisans de l’organisation terroriste "Daech" pour leur implication présumée dans la préparation de l’exécution de plans terroristes visant à porter gravement atteinte à l’ordre public.

Les éléments des Forces spéciales relevant de la DGST ont engagé les procédures d’intervention et d’interpellation dans le cadre d’opérations séparées et simultanées ayant ciblé les suspects, âgés de 21 à 41 ans, dans les villes de Salé, Tanger et Tétouan, indique un communiqué du BCIJ.

Les perquisitions menées aux domiciles des mis en cause ont permis la saisie de matériels électroniques et d’armes blanches de différentes tailles, ainsi que d’un étendard de "Daech" en tissu et d’un ensemble de manuscrits à caractère extrémiste à l’instar du texte "d’allégeance" à cette organisation terroriste, outre des publications sur la légitimité des "opérations-martyres" et le mode de fabrication et de montage d’engins explosifs.

Selon les données préliminaires de l’enquête, les suspects, qui se sont imprégnés de l’idéologie extrémiste de "Daech" et ont déclaré leur allégeance au soi-disant "émir" de cette organisation, ont été en train de planifier des projets terroristes extrêmement dangereux ciblant des installations vitales et sensibles dans le Royaume, poursuit le communiqué. Les mis en cause ont adhéré, de manière effective, à la préparation de ces plans en observant et en identifiant les cibles.

L’enquête a démontré que les suspects, qui ont acquis une expertise dans le domaine de la fabrication d’engins explosifs, ont tissé des liens avec des dirigeants de "Daech" s’activant à l’étranger, afin qu’ils appuient et revendiquent leurs projets subversifs immédiatement après leur perpétration dans le Royaume.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête menée par le BCIJ sous la supervision du parquet en charge des affaires de terrorisme et d’extrémisme, en vue d’identifier tous leurs plans et projets terroristes et d’élucider les éventuelles ramifications avec les autres organisations terroristes à l’étranger.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Maroc Leasing: Erratum - ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 10 MAI 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.