Conjoncture. L'essentiel de la note de la DEPF pour le mois de mai 2024

La direction des études et prévisions financières a publié sa traditionnelle note de conjoncture où elle analyse l'environnement national ainsi que les tendances sectorielles. Synthèse.

Conjoncture. L'essentiel de la note de la DEPF pour le mois de mai 2024

Le 26 mai 2024 à 15h22

Modifié 27 mai 2024 à 6h59

La direction des études et prévisions financières a publié sa traditionnelle note de conjoncture où elle analyse l'environnement national ainsi que les tendances sectorielles. Synthèse.

En matière de tendances sectorielles, comme le montre le tableau de bord ci-dessous, 4 secteurs sont dans le rouge enregistrant un recul.

Il s'agit de l'agriculture au regard des conditions défavorables enregistrées depuis quelques années.

Le secteur du phosphate et dérivés est également en recul en raison de l'effet prix et ralentissement de la demande. D'après la DEPF, les cours du phosphate brut sont restés stables à 152,5 dollars la tonne en avril, leur plus bas niveau depuis 2021, en chute de 56% depuis leur pic en 2023.

De leur côté, les prix du DAP se sont établis à 545 dollars la tonne en avril, en repli de 12% sur un mois. Ce repli est lié à la reprise des exportations chinoises, alors que la demande saisonnière ralentit. Les cours des engrais phosphatés sont également affectés par la modération des prix des récoltes, du gaz naturel et des intrants (ammoniac, soufre).

En résumé, le marché des phosphates reste confronté à des incertitudes sur les perspectives de l'offre, de la demande et des prix énergétiques et agricoles.

Le troisième secteur en recul est celui de l'agroalimentaire. Ses exportations ont atteint 25,6 milliards de dirhams, avec une contraction de 3% par rapport à fin mars 2023.  Leur part dans la valeur totale des exportations a diminué, passant à 22,6%, après 24% une année auparavant.

Enfin, le dernier secteur dans le rouge est celui du textile et cuir. Ses exportations se sont repliées de 3,7% pour atteindre 11,7 milliards de dirhams, représentant ainsi 10,3% des exportations totales. Cette contraction est essentiellement due au recul des ventes des vêtements confectionnés (-3%) et des chaussures (-15,3%).

Ce qu'il faut retenir par grand secteur économique

>> Secteur primaire : amélioration du cumul pluviométrique à fin avril, ce qui serait bénéfique pour la végétation, les cultures fruitières et les cultures de printemps et ce, malgré la persistance du stress hydrique.

>> Secteur secondaire : évolution globalement favorable à fin mars 2024 au niveau du secteur minier (production de phosphate brut : +32,1%), de la production de l’énergie électrique (+5,7%), du secteur manufacturier (TUC : +6 points à 78,8%) et du secteur du BTP (ventes de ciment : +3,5% à fin avril).

>> Secteur tertiaire : réalisations records en avril au niveau du secteur du tourisme et du transport aérien (1,3 million de touristes et 2,64 millions de passagers), portant leurs performances à +14% et +18% respectivement au terme des quatre premiers mois de 2024; évolution positive des indicateurs du secteur des télécommunications au T1 (parc mobile : +4,4%; parc internet : +7,5%).

Comportement des Ménages & Entreprises

>> Consommation des ménages : Elle est rétablie (+3% au T4-2023) ; elle bénéficierait de la poursuite du ralentissement de l’inflation (+0,2% en avril 2024 après +7,8% en avril 2023), de la création de 75.000 emplois rémunérés au T1-2024 et de l’évolution positive des crédits à la consommation (+0,3% à fin mars). Elle serait soutenue également par les transferts publics directs en faveur des populations les plus vulnérables visées par le programme d'aide sociale directe et celles touchées par le séisme d'Al Haouz ainsi que les résultats des accords conclus à l’issu du dialogue social.

>> Maintien de l’effort d’investissement à fin mars 2024 : en ligne avec la bonne performance des recettes des IDE (+23,9%), des crédits à l’équipement (+10,8%) et des importations des biens d’équipement (+2,2%), ainsi que la dynamique des dépenses d’investissement du Budget Général de l’Etat (30 milliards de dirhams à fin avril).

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Maroc Leasing: Indicateurs d'activité du 1er trimestre 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.