Le PIB marocain franchit la barre des 1.400 MMDH

La vigueur de la demande intérieure, qui a enregistré une augmentation de 8,1% par rapport à la même période un an auparavant, la performance de l'industrie et de l'activité minière extractive ainsi que la maîtrise de l’inflation sont les moteurs principaux de cette croissance. Détails.

Port Tanger-Med. Les exportations ont contribué à améliorer la croissance de l'économie.

Le PIB marocain franchit la barre des 1.400 MMDH

Le 1 avril 2024 à 15h00

Modifié 1 avril 2024 à 17h06

La vigueur de la demande intérieure, qui a enregistré une augmentation de 8,1% par rapport à la même période un an auparavant, la performance de l'industrie et de l'activité minière extractive ainsi que la maîtrise de l’inflation sont les moteurs principaux de cette croissance. Détails.

L'évolution du PIB depuis 2014 révèle une tendance notable : après l'année 2020, marquée par la pandémie et les mesures de confinement qui avaient entraîné une contraction de l'activité économique, le Maroc a non seulement retrouvé son niveau pré-pandémique, mais l'a dépassé dès 2021. Cette dynamique se confirme en 2023, alors que le PIB franchit pour la première fois la barre des 1.400 milliards de DH.

Les résultats des comptes nationaux pour le 4e trimestre 2023, dévoilés ce lundi 1er avril par le haut-commissariat au Plan (HCP), révèlent une croissance de 4,1%. Ce chiffre constitue un bond notable par rapport à la timide progression de 0,7% observée à la même période en 2022.

Le secteur primaire affiche une ascension de 4,6% par rapport à une baisse de 12,4% à la même période l'année précédente. De même, le secteur secondaire a enregistré une augmentation de 7,4%, contrastant avec la baisse de 3,6% en 2022. Cependant, le secteur tertiaire a connu un ralentissement, passant de 5,1% à 2,8% en glissement annuel.

En comparaison avec la même période un an auparavant, les importations de biens et services ont enregistré une hausse de 13,3% au lieu de 9,4%, tandis que les exportations ont ralenti à 6,4% au lieu de 20,1%, pesant ainsi sur la balance commerciale et contribuant négativement à la croissance économique.

Même si elle a dépassé les premières estimations qui en avaient été faites, la croissance économique reste très en deçà de l'objectif fixé par le Nouveau Modèle de développement, qui est de 6% par an. Elle est également lestée par les effets du changement climatique.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Upline Capital Management: FCP “UPLINE PROTECTION DYNAMIQUE” Rapport du commissaire aux comptes exercice du 1er Janvier 2023 au 31 Décembre 2023

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Akhannouch présente le bilan de mi-mandat au Parlement

 

“Parlons Développement”, par la Banque mondiale, le Policy Center for the New South et le PNUD