5 MDH pour l’élaboration d’un plan stratégique de développement de la filière du cannabis

L’Agence nationale de réglementation des activités relatives au cannabis lance un appel d’offres pour la réalisation d’une étude d’élaboration du plan stratégique de développement de la filière du cannabis licite à Chefchaouen, Al Hoceima et Taounate, pour 4,98 millions de DH.

5 MDH pour l’élaboration d’un plan stratégique de développement de la filière du cannabis

Le 13 février 2024 à 11h17

Modifié 13 février 2024 à 12h58

L’Agence nationale de réglementation des activités relatives au cannabis lance un appel d’offres pour la réalisation d’une étude d’élaboration du plan stratégique de développement de la filière du cannabis licite à Chefchaouen, Al Hoceima et Taounate, pour 4,98 millions de DH.

L’objectif de cette étude est d’élaborer, sur le moyen et long termes (dix ans), un plan stratégique de développement de la filière du cannabis licite.

Les opportunités de développement du cannabis médical et industriel au Maroc sont réelles et prometteuses, compte tenu des atouts dont dispose le Royaume (écosystème : sol et climat propices, proximité du marché européen en plein essor, savoir-faire ancestral des agriculteurs traditionnels, etc.) et des opportunités offertes par ce marché à l’international.

En effet, le secteur du cannabis médical et industriel présente à l’échelle mondiale une forte tendance à la légalisation ainsi que de très bonnes perspectives de croissance.

L’ambition du Maroc est de faire du secteur du cannabis licite un véritable pôle de développement socio-économique, basé sur la compétitivité et le développement durable. Or la transversalité de la filière, ainsi que la multiplicité des intervenants, nécessitent la mise en place d’une vision stratégique nationale concertée, devant bénéficier de la forte adhésion et de la mobilisation totale de tous les acteurs aussi bien institutionnels qu’économiques.

Trois missions en 85 jours

Le délai de réalisation de cette étude est fixé à 85 jours, réparti sur trois missions principales :

- La première est scindée en deux sous-missions, dont la première est relative à l’analyse du marché international du cannabis médical et industriel. L’objectif de l’Agence nationale de réglementation des activités relatives au cannabis (ANRAC) est d’avoir un panorama des échanges internationaux, en quantités et en valeurs, des produits de cannabis par segment (médicinal et pharmaceutique, cosmétique, compléments alimentaires, construction, textile et autres usages...), indiquant les tendances récentes sur les cinq dernières années, ainsi que les prévisions d’évolution de 5 ans à 10 ans.

Des rapports d’analyse comparative de la réglementation et de l’organisation de la filière, des techniques de production et de valorisation du cannabis par segment, des coûts de revient de la production du cannabis et du prix d’achat par l’industrie de transformation du cannabis dans cinq pays, devront ainsi être livrés à l’ANRAC.

La seconde sous-mission est relative à l’analyse du développement de la filière du cannabis licite au niveau national. Le titulaire de ce marché devra ainsi établir un rapport sur l’état des lieux de l’offre nationale actuelle de production par province autorisée à l’échelle communale, indiquant les superficies emblavées par période de semis, la productivité par type de semences (locales et importées) avec les modes de production (bour, irrigué) et les techniques de production adoptées.

Il devra également livrer à l’ANRAC un rapport sur l’analyse et les perspectives de l’offre nationale potentielle de production par province autorisée à l’échelle communale, indiquant les superficies potentielles par période de semis, la productivité prévisionnelle et le coût de production, ainsi qu’un rapport sur le potentiel de transformation et de valorisation de l’offre nationale potentielle de production en distinguant les parts destinées aux fins médicinales et pharmaceutiques (THC>1%) de celles destinées aux fins industrielles (THC<1%).

Le titulaire est également tenu de préparer une synthèse des facteurs de compétitivité de la production nationale par rapport aux facteurs clés et aux contraintes réglementaires identifiés.

- La seconde mission est relative à la préparation d’un plan stratégique, qui a pour objectif de définir le positionnement cible du Maroc sur la filière, ainsi que ses orientations stratégiques.

- Enfin, pour la troisième mission, le titulaire du marché doit élaborer un programme d’action de mise en œuvre du plan stratégique de développement de la filière du cannabis licite.

Il devra ainsi préparer une feuille de route d’opérationnalisation des orientations stratégiques pour chaque segment prioritaire identifié (médicinal, pharmaceutique, cosmétique, compléments alimentaires, construction, textile, autres usages) et les alternatives pour chaque maillon de la filière de cannabis (culture, transformation, commercialisation, import, export du cannabis et de ses produits) avec leur échéancier d’objectifs intermédiaires, les indicateurs de réalisation, d’impact et de suivi-évaluation.

Enfin, le titulaire sera tenu de préparer un plan de communication concernant le plan stratégique national du développement de la filière.

LIRE AUSSI

Cannabis : le point sur les préparatifs pour la prochaine campagne et l'avancement de l'écosystème

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

REIM Partners: Communiqué de presse

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.