Omar Hilale : l’attaque contre les quartiers civils de Smara est un acte terroriste

Comme à l’accoutumée, Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies, a répondu aux questions de la presse peu après l’adoption de la résolution onusienne 2703 sur le Sahara.

Omar Hilale : l’attaque contre les quartiers civils de Smara est un acte terroriste

Le 31 octobre 2023 à 7h58

Modifié 31 octobre 2023 à 13h07

Comme à l’accoutumée, Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies, a répondu aux questions de la presse peu après l’adoption de la résolution onusienne 2703 sur le Sahara.

A cette occasion, interrogé par une journaliste, il a évoqué l’attaque contre des quartiers civils de Smara survenue dans la nuit du samedi 28 à dimanche 29 octobre 2023.

En montrant des plans de la ville, il a rappelé que les quatre explosions ont eu lieu dans des quartiers industriel ou résidentiel où il n’y a aucune installation militaire. Il a rappelé le bilan : un décès, celui du jeune "martyr Hamza venu de France demander la main de sa cousine" et trois autres civils dont deux dans un état grave et hospitalisés à Laâyoune.

Il a rappelé que la Minurso est arrivée rapidement sur les lieux et a pu faire ses propres constats, ce qui lui permettra de rendre un rapport à son quartier général et à l’ONU. Le Maroc est un pays légaliste, nous sommes actuellement dans une phase de collecte des données, notamment scientifiques et balistiques, et nous ne désignons pas de responsable de l’attaque. Mais il y a un faisceau d’indices, a ajouté en substance Omar Hilale. Ces indices sont nombreux et versent pratiquement dans la même direction.

Parmi ces indices, il cite le communiqué du polisrio diffusé dimanche soir et qui annonce une attaque contre Smara. Il ajoute que le polisario n’a à aucun moment nié sa responsabilité dans ces tirs.

"Le droit international, le droit humanitaire international, les résolutions des conseils de sécurité qualifient toute attaque ou tout ciblage des civils dans les villes d’acte terroriste ou d’acte de guerre et bien sûr, cela suppose des conséquences et des responsabilités. Pour le moment, tout ce que nous pouvons dire, c’est que ces attaques ne resteront pas impunies, les responsables devront assumer leur responsabilité juridique mais également politique ; pas seulement ceux qui ont perpétré ces attaques, mais aussi ceux qui sont derrière eux, ceux qui les abritent, ceux qui leur fournissent les missiles, les Katioucha ou les mortiers."

"Lorsque l’enquête sera terminée, le Maroc prendra les décisions qui s’imposeront."

"Le premier à tirer les conclusions et les conséquences devra être le Conseil de sécurité à la lumière du rapport de la Minurso. Nous espérons que ce rapport sera rendu public par les Nations unies afin que tout le monde sache qui cible les civils et qui tue des innocents, qui déstabilise la sécurité dans la région, qui risque de provoquer des drames et un embrasement de la région." M. Hilale ajoute qu’il qualifie cet acte "ignoble d’acte terroriste".

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Sothema: COMMUNIQUE FINANCIER T4 2023.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.