La première autoroute de l’eau désormais finalisée, l’eau du Sebou va alimenter Rabat et Casablanca

C’est un projet historique. En ce jour de grâce du lundi 28 août 2023, l’eau du Sebou a atteint le barrage Sidi Mohamed Ben Abdellah sur le Bouregreg où ont eu lieu les premiers tests, apprend Médias24 de source sûre. Cela s’est passé en milieu de journée. La prochaine étape consistera à poursuivre l’interconnexion jusqu’au barrage Al Massira et donc en direction du Tensift.

La première autoroute de l’eau désormais finalisée, l’eau du Sebou va alimenter Rabat et Casablanca

Le 28 août 2023 à 20h04

Modifié 29 août 2023 à 15h05

C’est un projet historique. En ce jour de grâce du lundi 28 août 2023, l’eau du Sebou a atteint le barrage Sidi Mohamed Ben Abdellah sur le Bouregreg où ont eu lieu les premiers tests, apprend Médias24 de source sûre. Cela s’est passé en milieu de journée. La prochaine étape consistera à poursuivre l’interconnexion jusqu’au barrage Al Massira et donc en direction du Tensift.

Il s’agit d’un projet stratégique et décisif entre le bassin du Sebou, excédentaire, et le bassin du Bouregreg, désormais déficitaire. Le bassin du Bouregreg alimente également le Grand Casablanca en eau potable et tout le littoral entre Casablanca et Rabat, ainsi que la capitale.

Le projet, qui aurait dû être achevé en 2021, avait accusé énormément de retard. Il a été relancé par le nouveau gouvernement. C’est le ministère de l’Agriculture, à travers ses services d’irrigation, et l’Office régional de mise en valeur du Gharb, qui a été la cheville ouvrière de ce projet, dont le coût s’élève à 6 milliards et qui a été réalisé en un temps record − environ 9 mois selon le ministère de l’Equipement.

Son exploitation a commencé progressivement, le 24 août 2023, avec un débit initial ne dépassant pas les 3 mètres cubes par seconde. Dans les semaines à venir, le débit d’eau augmentera progressivement jusqu’à 15 mètres cubes par seconde. Cela permettra de transférer un volume annuel d’eau excédentaire du bassin du Sebou, compris entre 350 et 400 millions de mètres cubes. Le projet comprend 66,5 km de canalisations de transport en acier et la mise en place de deux stations de pompage, à ce stade, d’un débit de 15 mètres cubes par seconde.

Le projet d’interconnexion des bassins du centre concerne en fait le Sebou, le Bouregreg, l’Oum Er Rbia et le Tensift. C’est la première phase du projet qui est quasiment achevée ce lundi, apprend-on de source sûre. L’entrée en service est imminente après les habituels tests. En tout cas, l’eau coule du Sebou vers le Bouregreg.

Les principaux objectifs de ce projet d’interconnexion reliant les bassins sont les suivants :

- Assurer une souplesse et une meilleure gestion intégrée des ouvrages hydrauliques et renforcer la robustesse des systèmes hydrauliques face au changement climatique ;

- Optimiser la gestion des ressources en valorisant les eaux perdues en mer ;

- Sécuriser l’approvisionnement en eau potable de la zone côtière Rabat-El Jadida et du Grand Marrakech et réduire ainsi le déficit en eau structurel enregistré notamment dans les périmètres irrigués des Doukkala et du Haouz Central-N’fis ;

- Soutenir le développement socioéconomique des régions bénéficiaires du projet qui englobe une population importante, où les pouvoirs publics ont réalisé de grands investissements ;

- Sauvegarder la plaine de Berrechid et améliorer les fournitures des périmètres de Béni Moussa et Tessaout Aval ;

- Contribuer à la protection contre les inondations de la plaine du Gharb.

Ce projet d’interconnexion pourrait comprendre une deuxième phase : l’interconnexion du barrage SMBA et du barrage Imfout surélevé/Al Massira au niveau du bassin Oum Er Rbia.

 Tracé du projet d’interconnexion des bassins du centre (Sebou-BC-OER-Tensift)

Il ne s’agit pas du seul tracé d’interconnexion (barrage de garde du Sebou vers barrage Imfout) étudié par la Direction générale de l’hydraulique. Dans le projet initial, deux tracés d’interconnexions ont été prévus.

L’un part du barrage du Sebou à Sidi Mohammed Ben Abdellah, tandis que l’autre relie le barrage de garde Kodiat Borna à Sidi Mohammed Ben Abdellah. La carte ci-dessous présente les deux tracés ainsi que les remarques préliminaires pour chacun d’eux.

 Tracé de la première tranche urgente de la première phase du projet d’interconnexion des bassins du centre (Sebou-BC-OER-Tensift)

Ce projet a été réalisé par le groupement SGTM, SOMAGEC, STAM-SNCE, avec le bureau d’études CID et le Laboratoire public d’essais et d’études (LPEE).

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Wafa Gestion: Communication SICAV “PALMARES FINANCIERES” Rapport du commissaire Aux Comptes Période du 1er Octobre 2023 au 31 Mars 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.