Développement durable. Le Maroc aligne sa stratégie sur les recommandations du NMD

La conférence de presse tenue à Rabat le vendredi 10 mars trace les objectifs et le calendrier de la refonte de la stratégie nationale de Développement durable.

La ministre de la Transition énergétique et du développement durable, Leïla Benali.

Développement durable. Le Maroc aligne sa stratégie sur les recommandations du NMD

Le 12 mars 2023 à 12h29

Modifié 13 mars 2023 à 8h32

La conférence de presse tenue à Rabat le vendredi 10 mars trace les objectifs et le calendrier de la refonte de la stratégie nationale de Développement durable.

  • Un processus plus inclusif pour mieux répondre aux besoins des citoyens
  • Le terme de la stratégie sera 2035 au lieu de 2030, en phase avec les recommandations du Nouveau Modèle de Développement

Le ministère de la transition énergétique et du développement durable a annoncé le lancement des assises régionales de développement durable à partir de ce lundi 13 mars à Laâyoune. Cette étape de consultation territoriale intervient dans le cadre du processus de concertation pour la refonte de la stratégie nationale de Développement durable, une concertation lancée en 2021.

Après évaluation de la stratégie nationale mise en place en 2017, la commission nationale de suivi, présidée par le chef du gouvernement a conclu en la nécessité d’en revisiter les fondements et objectifs. Malgré les nombreuses réalisations de cette stratégie, "il est devenu évident qu’il fallait la redéfinir et la mettre en harmonie avec les recommandations et l’horizon du nouveau modèle de développement", a déclaré la ministre de la transition énergétique et du développement durable Leila Benali.

La ministre a ajouté à ce sujet que le lancement de la refonte de cette stratégie a été motivé par la nécessité de se conformer aux engagements internationaux et notamment l'Agenda 2030. L’objectif étant d’élaborer une stratégie nationale de développement durable ambitieuse, adaptée aux réalités locales et répondant aux besoins et aux aspirations des citoyens.

L’autre élément évoqué est la faiblesse des indicateurs de suivi et d’évaluation de l’ancienne stratégie qui rendait son pilotage compliqué en favorisant une approche "top down" plutôt qu’une approche "bottom-up".

“Avec les nouvelles réalités post-covid, plusieurs pays sont en train de réviser leurs cadres stratégiques”

"Plusieurs éléments ont plaidé pour cette réforme", a annoncé Mohamed Benyahia, secrétaire général du ministère à Médias24. Pour lui, la pandémie de la Covid 19 et ses conséquences en termes de redéfinition de la notion de souveraineté, les recommandations du nouveau modèle de développement ainsi que l’instabilité des cours de l’énergie sont autant d’éléments qui plaident pour cette refonte. Et d’ajouter : "Le cadre général des objectifs de développement durable fixé par les Nations Unies est assez souple et laisse la latitude à chaque pays de définir sa stratégie. C’est ce que nous avions fait. Avec les nouvelles réalités post-covid, plusieurs pays sont en train de réviser leur cadre stratégique".

Plusieurs actions ont jalonné ce processus de refonte notamment à travers l’implication de l’ensemble des secteurs à travers des entretiens bilatéraux avec les Secrétaires Généraux et les hauts responsables des Départements ministériels, des représentants du Secteur privé, du conseil Economique Social et Environnemental (CESE) et du HCP ainsi que d’associations représentatives.

Les Assises régionales du développement durable, quant à elles, seront organisées au niveau des 12 régions "pour adresser les thématiques de Développement Durable au cœur des préoccupations de chaque Région et veiller à leur articulation avec les orientations stratégiques de la future SNDD", décrit le document de cadrage de la refonte.

En parallèle une plateforme de participation citoyenne ouverte,  sera mis en ligne pour collecter le maximum d’inputs et donner leurs avis sur les différents sujets de la future stratégie nationale du développement durable.

Au final, les Assises nationales du développement durable, devront fédérer les parties prenantes autour de la future SNDD et la feuille de route pour sa mise en œuvre.

Ce processus devra se clôturer selon la ministre en juillet 2023. La stratégie, elle devra s’étaler jusqu’en 2035 en phase avec le terme du nouveau modèle pour le développement.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Maroc Leasing: Erratum - ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 10 MAI 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.