Une convention tripartite Maroc-UE-Israël sera signée avant la fin mars (Bourita)

Nasser Bourita et le commissaire européen à la politique de voisinage et à l'élargissement, Olivér Várhelyi, ont tenu une conférence de presse à l'issue de leur entretien ce jeudi 2 mars.

Une convention tripartite Maroc-UE-Israël sera signée avant la fin mars (Bourita)

Le 2 mars 2023 à 16h30

Modifié 2 mars 2023 à 20h55

Nasser Bourita et le commissaire européen à la politique de voisinage et à l'élargissement, Olivér Várhelyi, ont tenu une conférence de presse à l'issue de leur entretien ce jeudi 2 mars.

"C'est la deuxième visite d'Olivér Várhelyi en moins d'un an, ce qui confirme la profondeur et la solidité des relations entre le Maroc et l'Union européenne". C'est par ces mots que Nasser Bourita a entamé le point de presse ayant suivi ses entretiens avec le commissaire européen à la politique de voisinage et à l'élargissement, Olivér Várhelyi.

"Durant ces trois dernières années, nous avons remarqué un changement d'approche dans la politique de voisinage vis-à-vis du sud de la Méditerranée. Il y a plus d'écoute, un dialogue plus approfondi et une volonté que les pays du sud de la Méditerranée s'approprient les projets que nous développons", a souligné le ministre des Affaires étrangères, rappelant que le partenariat entre le Maroc et l'UE a enregistré "des résultats positifs tangibles en 2020 durant la crise de Covid".

Pour Nasser Bourita, l'objectif est de faire de 2023 une année d'engagement à travers la mise en œuvre des accords de "partenariat financier" signés et l'ouverture de nouveaux horizons de coopération dans les domaines de la sécurité et de la migration, qui vont se renforcer davantage à partir de cette année.

Une convention tripartite Maroc-UE-Israël signée en mars

Le ministre des Affaires étrangères a également évoqué le partenariat tripartite régional en cours de développement entre le Maroc, l'UE et Israël. "Nous considérons que c'est un aspect complémentaire à la coopération bilatérale, qui englobera plusieurs domaines à travers la coordination entre les trois parties"

"Nous avons préparé un document que nous signerons avant la fin de ce mois pour consolider la dimension régionale tripartite dans nos relations également, dans des domaines d'intérêt commun", a annoncé Nasser Bourita.

"Nous avons un programme de coopération dans le domaine de la recherche et de la formation, que nous devons finaliser pour démarrer sa mise en œuvre."

"Nous envisageons aussi de nous ouvrir à d'autres projets, notamment dans le domaine énergétique, avec un enjeu important à la fois pour le Maroc et l'UE", a-t-il conclu.

 

Pour Olivér Várhelyi, le Maroc est un pays phare et un pilier de stabilité dans la région. Le commissaire européen à la politique de voisinage et à l'élargissement a mis l'accent sur "l’extrême importance" du partenariat Maroc-UE.

Dans un contexte mondial marqué par de multiples défis, il n’est pas évident de trouver des partenaires stables comme le Maroc, d’où "l’extrême importance" du partenariat Maroc-UE, a souligné Olivér Várhelyi.

Le commissaire européen, actuellement en visite de travail dans le Royaume, a précisé que la signature ce jeudi, par le Maroc et l’UE, de cinq programmes de coopération d'un montant total de 5,5 milliards de dirhams (près de 500 millions d'euros) pour appuyer les grands chantiers de réforme du Royaume, témoigne de l’engagement "direct et sérieux" de la part de l’Europe envers le Maroc.

"Avec l’ensemble de nos engagements, nous changeons vraiment la nature et la profondeur de notre coopération", s’est-il réjoui, précisant que les réformes lancées au Maroc sont des réformes ambitieuses proches des valeurs européennes.

Le Maroc est et sera un bénéficiaire majeur de l’agenda de projets de l’UE pour toute la région, a précisé Olivér Várhelyi, ajoutant que cet appui financier porte sur les volets social, économique, agricole, hydrique et énergétique, ce dernier étant un secteur crucial à l’échelle mondiale.

Le Royaume a le potentiel de devenir une source d’énergie non seulement pour la région mais aussi pour l'Europe, a fait savoir Olivér Várhelyi, ajoutant que le marché européen est prêt à recevoir de l’énergie en provenance du Maroc.

Il a également mis l’accent sur l’importance des autres domaines de coopération entre le Royaume et l’UE, dont la migration et la lutte contre les réseaux criminels.

S’agissant de la reprise des relations avec Israël, Olivér Várhelyi a fait part de la volonté de l’UE de participer à cette coopération, qui permettra de relever les défis majeurs auxquels se heurte la région, notamment la gestion de l’eau.

Cette coopération trilatérale, a-t-il estimé, permettra aussi de relever les défis en matière de recherche, de développement et de rapprochement entre les peuples.

Deuxième du genre en moins d’une année, la visite du commissaire européen au Maroc intervient dans le contexte de la mise en œuvre de la Déclaration politique conjointe, adoptée en juin 2019, ayant institué le "Partenariat euro-marocain de Prospérité partagée" qui s’articule autour de quatre espaces - politique et sécurité, économie, valeurs, connaissances - et deux axes horizontaux - l’environnement et la migration.

Elle s’inscrit également dans le cadre des contacts réguliers qu’entretiennent les deux parties. Des contacts illustrés par la récente visite au Maroc du haut représentant de l’UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-président de la Commission européenne, Josep Borrell, en janvier 2023, ainsi que les précédents déplacements de six autres membres du Collège des commissaires pour la seule année 2022, dont la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen.

 

LIRE AUSSI

Partenariat Maroc-UE : où iront les aides de 5,5 milliards de dirhams ?

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Auto Hall: INDICATEURS TRIMESTRIELS AU 31 MARS 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.