Immorente Invest : le chiffre d’affaires stable à fin septembre

| Le 30/11/2022 à 9:39
Le groupe conserve un chiffre d’affaires stable malgré la baisse anticipée du taux d’occupation due à l’arrivée à terme de certains baux à la fin du S1. Immorente anticipe de nouveaux baux à conclure dans les actifs vacants.

Le groupe Immorente Invest affiche un chiffre d’affaires stable à fin septembre à 50,4 MDH contre 50,9 MDH à la même période l’an dernier. Les loyers atteignent 44,4 MDH, stable également par rapport à l’année précédente à 44,1 MDH, et ce malgré la baisse temporaire du taux d’occupation du parc d’actifs immobiliers.

Le groupe indique que "ce recul du taux d’occupation, anticipé et communiqué en début d’année, est dû à l’arrivée à terme de certains baux fin S1 2022". La société ne prévoit aucune autre fin de bail et anticipe de nouveaux baux à conclure dans les actifs vacants.

Le ratio loan to value est de 0%.

La société anticipe un chiffre d’affaires stable sur l’année, sous l’effet conjugué de l’élargissement du périmètre des actifs, avec l’acquisition d’une usine louée par Aptiv en mai 2021 et une vacance anticipée de certains actifs bureaux en 2022.

Le prochain dividende trimestriel de 1 dirham par action sera versé le 22 décembre 2022. Un total de 5,5 dirhams par action sera versé en 2022.

lire aussi
  • | Le 1/2/2023 à 16:20

    Les relations économiques Maroc-Espagne en chiffres (DEPF)

    Dans un document diffusé le 1er février, la Direction des études et des prévisions financières a fourni des chiffres concernant les relations commerciales entre le Maroc et l'Espagne à fin 2021. Pour le Maroc, le solde est structurellement déficitaire. Mince consolation : la part des exportations marocaines 'à technologie moyennement élevée' vers l'Espagne est passée de 30% en 2011 à 52% en 2021.
  • | Le 1/2/2023 à 14:01

    Pourquoi les crédits de trésorerie ont-ils connu une forte hausse en 2022 ?

    En 2022, l’encours des comptes débiteurs et crédits de trésorerie a augmenté de 16% à 262 MMDH. Une hausse notable et multifactorielle, selon une source du secteur bancaire.
  • | Le 31/1/2023 à 17:15

    Les raisons de la hausse du cash en circulation en 2022

    L'année dernière, le cash en circulation a atteint 355 MMDH. La monnaie fiduciaire représente désormais près de quatre fois la taille du déficit de liquidité bancaire, estimé à 89,1 MMDH fin 2022. Selon Bank Al-Maghrib, différents facteurs comme l'inflation ou encore la forte hausse des transferts des MRE sont en cause.
  • | Le 31/1/2023 à 9:38

    Le crédit bancaire progresse de 75 MMDH en 2022, les créances en souffrance augmentent

    En 2022, l’encours des crédits bancaires a progressé de 7,6% par rapport à l’année précédente.
  • | Le 30/1/2023 à 16:16

    Qui contrôle les principales banques commerciales au Maroc ?

    En fin d'année, le paysage bancaire a évolué avec la prise de contrôle de Crédit du Maroc par Holmarcom. Voyons comment se répartit désormais le capital des principales banques commerciales du pays. Infographie.
  • | Le 23/1/2023 à 13:46

    En 2022, les dépenses de compensation ont atteint 42 MMDH

    Le Trésor a connu l’an dernier une amélioration de ses recettes, alors que les dépenses de compensation ont presque doublé par rapport à 2021. Le déficit budgétaire global demeure assez stable à 69,5 MMDH.