χ

Organisation de la communauté juive : "Un texte qui répond largement aux attentes" (David Toledano)

Le Dahir relatif à l’organisation de la communauté juive marocaine a été publié au Bulletin officiel du 3 novembre 2022. Salué par la communauté des juifs marocains, son contenu "exceptionnel" répond "largement" à leurs attentes et modernise le fonctionnement de leur communauté.

Organisation de la communauté juive : "Un texte qui répond largement aux attentes" (David Toledano)

Le 17 novembre 2022 à 10h32

Modifié 17 novembre 2022 à 17h48

Le Dahir relatif à l’organisation de la communauté juive marocaine a été publié au Bulletin officiel du 3 novembre 2022. Salué par la communauté des juifs marocains, son contenu "exceptionnel" répond "largement" à leurs attentes et modernise le fonctionnement de leur communauté.

Publié au Bulletin officiel (B.O.) du 3 novembre, le Dahir relatif à l’organisation de la communauté juive marocaine répond "largement" aux attentes de cette dernière. Il prévoit la création d’un dispositif composé de trois instances : le Conseil national de la communauté juive marocaine, la Commission des juifs marocains de l’étranger et la Fondation du judaïsme marocain.

Un délai maximal de douze mois, à partir de la publication du Dahir au B.O., a été accordé pour l’installation de ces instances, qui viendront moderniser l’organisation de la communauté juive marocaine, sauvegarder son patrimoine et promouvoir sa culture, mais aussi veiller à la consolidation des liens des juifs marocains de l’étranger avec leur pays d’origine.

Contacté par Médias24, David Toledano, figure de la communauté juive marocaine, par ailleurs président de la Fédération des industries des matériaux de construction, estime que "ce texte, exceptionnel, dépasse largement les attentes de la communauté. Il a été salué dans le monde entier, en premier lieu par notre communauté".

Conseil, commission et fondation

Outre le président, le Conseil national de la communauté juive marocaine sera composé de vingt-quatre membres. Douze seront désignés par le Roi sur proposition du ministre de l’Intérieur, parmi les membres de la communauté juive marocaine connus pour leur expertise et leur dévouement, tant sur le plan national qu’intérieur, en matière de rayonnement de la confession juive et de renforcement de sa culture marocaine.

Les douze autres membres seront élus par la communauté juive marocaine au niveau des circonscriptions législatives régionales.

La Commission des juifs marocains de l’étranger, elle, sera créée au sein du Conseil national et présidée par le président dudit conseil, auprès duquel neuf membres seront nommés par le Roi. Ces membres auront pour mission de :

- coordonner et renforcer les liens des juifs marocains de l’étranger avec le Maroc ;
- faire connaître, sur le plan international, le patrimoine culturel de la religion juive et ses diversités ;
- défendre les intérêts de la nation dans tous les domaines et les promouvoir ;
- faire rayonner l’image du Royaume à l’étranger.

Indépendante sur le plan financier et dotée de la personnalité morale, la Fondation du judaïsme marocain a pour principale mission de promouvoir et de protéger le patrimoine immatériel juif marocain, en veillant au maintien de son lien continu avec le Maroc, sur les plans temporel et spirituel.

La création de ces instances vient offrir, selon David Toledano, "une nouvelle architecture et de nouvelles directives à travers des textes clairs sur la gouvernance de la communauté juive dans tous ses aspects. La situation était plus ou moins figée et manquait de changement et de nouvelles perspectives".

Ce dernier de poursuivre : "Aujourd’hui, l’ordre est remis dans toutes les instances qui seront nommées ou élues et permettront d’avoir des légitimités incontestables, et aux gens de se remettre au travail d’une autre façon. Ces instances permettront également d’avoir un appui beaucoup plus important, même si nous avons toujours eu cet appui dans notre pays."

"L’essentiel est que le renouvellement des instances dans un cadre légal clairement établi remplace un texte désuet qui datait de 1945, avec d’importantes nouveautés, telles que la présence des femmes dans les instances de gouvernance et la fixation des délais dans le cadre d’une démocratie normale, à l’instar des institutions que Sa Majesté a mises en place dans un Maroc nouveau et moderne. Nous passons d’une situation figée à une dynamique de renouvellement et de modernisation des instances communautaires au service de la nation. Nous avons une profonde reconnaissance envers Sa Majesté le Roi pour cette initiative historique", conclut David Toledano.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : communiqué post-AGO 15 avril 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.