χ

Nouvel investissement de Stellantis : quatre questions à Ryad Mezzour

Le groupe Stellantis a annoncé mercredi 9 novembre qu’il allait doubler la capacité de production de son usine de Kénitra et produire à terme 450.000 voitures, thermiques et électriques.

Ph. MAP

Nouvel investissement de Stellantis : quatre questions à Ryad Mezzour

Le 10 novembre 2022 à 11h47

Modifié 10 novembre 2022 à 13h22

Le groupe Stellantis a annoncé mercredi 9 novembre qu’il allait doubler la capacité de production de son usine de Kénitra et produire à terme 450.000 voitures, thermiques et électriques.

L’annonce a été faite à l’issue d’une réunion avec Aziz Akhannouch, en présence de Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du commerce, et Mohcine Jazouli, ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l’Investissement, de la convergence et de l’évaluation des politiques publiques.

L’investissement total est estimé à 300 millions d’euros. L’usine de Kénitra, où sont fabriquées les Peugeot 208, Citroën Ami et Opel Rocks-e, destine actuellement l’essentiel de sa production aux marchés européens.

Ce jeudi matin, contacté entre deux réunions, Ryad Mezzour a répondu rapidement à nos questions.

Médias24 : Le groupe Stellantis a-t-il donné un calendrier précis du déploiement de son investissement de 3,2 milliards de DH ?

Ryad Mezzour : Le programme d’investissement démarre de suite. Les nouvelles installations entreront en activité en 2025.

- Cet investissement va de pair avec le renforcement de l’intégration locale à 70% à l’horizon 2030. Le groupe Stellantis a-t-il promis une extension de son écosystème industriel au Maroc, avec l’arrivée de nouveaux acteurs et métiers ?

- Nous serons d’ores et déjà à 69% d’intégration cette fin d’année. Nous sommes dans les clous pour atteindre à terme l’objectif du gouvernement, qui est de 80%, et devenir ainsi la plateforme industrielle automobile décarbonée la plus compétitive au monde.

- Stellantis vise à faire du site de Kénitra un axe principal de sa croissance dans la région Afrique Moyen-Orient. Cet investissement va-t-il de pair avec l’activation (ou la réactivation) d’accords commerciaux – bilatéraux ou multilatéraux – avec des pays de la région, notamment en Afrique ?

- La Zlecaf arrive et nous nous y préparons. C’est une orientation royale que nous mettons en œuvre de manière proactive et intensive.

- Au cours des rencontres avec M. Tavares et les dirigeants de Stellantis, les ambitions marocaines en matière d’électrification ont-elles été évoquées ?

- La réponse est oui.

Automobile: Stellantis investira 3,2 MMDH pour doubler sa capacité de production à Kénitra

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CGI : l'avis de convocation des actionnaires en Assemblée Générale Extraordinaire

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.