χ

Décès de l’ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe après une attaque par balles

Décès de l’ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe après une attaque par balles

Le 8 juillet 2022 à 11h21

Modifié le 8 juillet 2022 à 18h10

L'ancien Premier ministre japonais, Shinzo Abe, est décédé ce vendredi 8 juillet à la suite d'une agression par arme à feu, lors d'un rassemblement électoral dans le département de Nara, à l'ouest du Japon, selon la chaîne de télévision publique NHK.

L'ancien Premier ministre japonais, Shinzo Abe, est décédé ce vendredi 8 juillet à la suite d'une agression par arme à feu, lors d'un rassemblement électoral dans le département de Nara, à l'ouest du Japon, selon la chaîne de télévision publique NHK.

Le Premier ministre japonais Fumio Kishida avait déclaré après l’attaque que l’ancien Premier ministre, Shinzo Abe, était dans « un état très grave », ajoutant que « c’est un acte barbare en pleine campagne électorale, qui est la base de la démocratie, et c’est absolument impardonnable ».

Par ailleurs, la police japonaise a pénétré dans le domicile du suspect de l’attaque à l’arme à feu perpétrée contre Shinzo Abe, selon des images de la NHK.

Les images montraient plusieurs officiers de police portant des vêtements de protection, des casques et des boucliers entrer à l’intérieur d’un bâtiment identifié par la NHK comme le domicile de l’homme arrêté pour tentative de meurtre, aussitôt après l’attaque.

L’ancien chef de l’exécutif, âgé de 67 ans, prononçait un discours en fin de matinée près d’une gare à Nara, lors d’un rassemblement de campagne électorale en vue des élections sénatoriales de dimanche, lorsque des coups de feu ont été entendus.

Un homme d’une quarantaine d’années a été désarmé et arrêté pour tentative de meurtre, selon la NHK, citant des sources policières.

Selon plusieurs médias locaux, le suspect serait un Japonais de 41 ans ayant par le passé appartenu à la Force maritime d’autodéfense japonaise, la marine nippone.

Shinzo Abe a servi deux mandats en tant que Premier ministre, en 2006-2007 et 2012-2020, avant de démissionner en 2020 pour raisons de santé. Mais il assurait une présence au sein du parti au pouvoir, le Parti libéral-démocrate (LDP), contrôlant l’une de ses principales factions.

Le Japon dispose de l’une des législations les plus strictes au monde en matière de contrôle des armes à feu, et le nombre annuel de décès par ces armes dans ce pays de 125 millions d’habitants est extrêmement faible.

(Avec agences)

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.