χ

Le Parlement andin tient sa session ordinaire à Laâyoune

La ville de Laâyoune a abrité, le lundi 4 juillet, les travaux de la session ordinaire du Parlement andin. Une première pour cette organisation régionale qui se réunit habituellement dans l'un des États membres.

Le Parlement andin tient sa session ordinaire à Laâyoune

Le 5 juillet 2022 à 10h33

Modifié 5 juillet 2022 à 16h57

La ville de Laâyoune a abrité, le lundi 4 juillet, les travaux de la session ordinaire du Parlement andin. Une première pour cette organisation régionale qui se réunit habituellement dans l'un des États membres.

Dans une allocution à l’occasion de cette session présidée par le président du Parlement andin, Fidel Espinoza Sandoval, le président de la Chambre des conseillers, Naama Mayara, a souligné que le choix de tenir la session ordinaire de cette organisation à Laâyoune reflète l’excellence des relations bilatérales et multilatérales.

Cet évènement est l’occasion de commémorer le quatrième anniversaire de la décision historique du Parlement andin de soutenir le plan d’autonomie, sous souveraineté marocaine, comme étant une solution réaliste et crédible pour mettre fin à ce conflit artificiel, a noté le président de la Chambre des conseillers.

Pour sa part, le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, a indiqué que l’ouverture du Parlement marocain sur la zone andine reflète l’intérêt porté par le Maroc à la coopération Sud-Sud, et à l’établissement de canaux de dialogue avec des zones géographiques qui partagent les mêmes aspirations et ambitionnent de partager les expériences et expertises et d’unifier les positions pour défendre les causes justes de leurs peuples.

Dans une déclaration à la presse, M. Sandoval a mis l’accent sur l’importance de la tenue du Parlement andin de sa session ordinaire à Laâyoune, exprimant sa volonté de consolider davantage les liens d’amitié avec le Royaume, en vue de tirer profit de l’expérience marocaine dans divers domaines, notamment les nouvelles technologies et le développement du capital humain.

Plus tôt dans la journée, les membres du Parlement andin se sont rendus sur les chantiers d’envergure réalisés et ceux en cours. Ils ont été informés de la qualité des infrastructures éducatives, sportives, culturelles et socio-économiques et de santé, s’inscrivant dans le cadre du modèle de développement des provinces du Sud.

Il s’agit des projets relatifs à la construction de la faculté de médecine, de la Cité des métiers et des compétences, du Centre hospitalier universitaire, en plus du village des sports et de la médiathèque municipale.

Le Parlement marocain et le Parlement andin avaient signé, en juillet 2018 au siège de la Chambre des conseillers, un mémorandum d’entente visant à instaurer des canaux de communication et d’interaction parlementaires, à travers l’échange de visites, d’expériences, d’informations et de documents.

En vertu de ce mémorandum d’entente, le Parlement marocain bénéficie du statut de partenaire avancé auprès de cette organisation parlementaire.

Le Parlement de la communauté andine est une organisation parlementaire créée en 1979, dans le but d’harmoniser les législations et d’accélérer l’intégration entre les pays membres de ce groupe.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA : Indicateurs Trimestriels T4 2021.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.