χ

Carburants : le litre du diesel devrait dépasser 16 DH dans quelques jours

Entre la première et la deuxième quinzaine de juin, les cours internationaux ont flambé, engendrant une hausse estimée à 2,11 DH/l pour le gasoil et à 1,37 DH/l pour l’essence. Elle sera répercutée par les distributeurs en fonction de leur stratégie propre. Mais d’après le constat effectué par Médias24, tous l’ont anticipée en opérant des hausses avant le 15 juin.

Carburants : le litre du diesel devrait dépasser 16 DH dans quelques jours

Le 14 juin 2022 à 19h05

Modifié 15 juin 2022 à 11h28

Entre la première et la deuxième quinzaine de juin, les cours internationaux ont flambé, engendrant une hausse estimée à 2,11 DH/l pour le gasoil et à 1,37 DH/l pour l’essence. Elle sera répercutée par les distributeurs en fonction de leur stratégie propre. Mais d’après le constat effectué par Médias24, tous l’ont anticipée en opérant des hausses avant le 15 juin.

Nous l’annoncions il y a quelques jours. La hausse des cours internationaux durant la dernière quinzaine est importante. En quinze jours, le Platts GO (diesel) a augmenté de 240$/t. Celui du SSP (essence) a crû de 185$/t.

En prenant en compte la composante dollar, la hausse moyenne estimée par des sources sûres devrait être de 2,11 DH/l pour le gasoil et de 1,37 DH/l pour l’essence. Les distributeurs appliqueront-ils ces hausses dès le 15 juin ? Il est difficile de répondre à cette question, car cela dépend de la stratégie de chaque opérateur.

A partir de notre veille du marché, nous constatons que les opérateurs opèrent de plus en plus des changements en dehors des rendez-vous de la quinzaine.

Rien dans la loi ne les oblige à se conformer au rythme quinzainier. Il s’agit d’une pratique héritée de la période transitoire entre le contrôle des prix des carburants et la libéralisation totale du secteur, connue par la période d’indexation où le changement se faisait tous les quinze jours.

La pratique a perduré après la libéralisation du marché. La cotation des cours des produits raffinés, qui s’effectue aussi par quinzaine, est l’autre raison pour laquelle les opérateurs adoptaient cette périodicité.

Notre relevé du 13 juin montre clairement que les opérateurs n’ont pas attendu le 16 de ce mois pour opérer des changements. Les prix de tous les opérateurs ont d’ores et déjà augmenté par rapport à ceux affichés le 1er juin, que ce soit pour l’essence ou le diesel. Les hausses vont de 0,60 DH à 1,40 pour l’essence. Pour le diesel, la hausse a été de 0,10 DH à 0,62 DH.

Prix des carburants affichés dans des stations-services sur route d’El Jadida. Relevé du 13 juin 2022. Photo Médias24

Selon un expert sondé par Médias24, il s’agit de l’anticipation de cette forte croissance. Le but est de fractionner les hausses pour ne pas augmenter de 2 DH d’une traite.

Quelle que soit la stratégie adoptée par les opérateurs, si elle ne consiste pas à absorber une partie de cette hausse en resserrant les marges au maximum, les prix à la pompe devraient avoisiner, à partir du 16 juin, 17,50 DH pour l’essence et 16 DH pour le diesel.

Essence Diesel
13 juin 1er juin 17 mai Ecart entre le 1er et le 13 juin  13 juin 1er juin 17 mai Ecart entre le 1er et le 13 juin 
Shell 16,83 16,23 15,43 +0,6 14,68 14,06 14,58 +0,62
Petrom 16,78 15,42 14,30 +1,36 14,60 14,55 14,27 +0,05
Total 16,83 15,43 14,90 +1,4 14,68 14,58 14,30 +0,10
Afriquia 16,74 16,14 14,33 +0,6 14,55 13,95 14,28 +0,6
Winxo 16,79 15,39 14,31 +1,4 14,65 14,55 14,27 +0,1

 

Carburants. Le litre à 20 DH ? Un scénario désormais probable

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

DANONE : Indicateurs du second trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.