χ

Voici les conditions d’entrée dans certains pays européens et américains

MISE À JOUR (30 mai 2022). Voici les conditions à respecter pour se rendre, depuis le Maroc, dans deux pays européens et deux pays américains.

Voici les conditions d’entrée dans certains pays européens et américains

Le 30 mai 2022 à 16h23

Modifié 31 mai 2022 à 10h50

MISE À JOUR (30 mai 2022). Voici les conditions à respecter pour se rendre, depuis le Maroc, dans deux pays européens et deux pays américains.

A l’approche des vacances estivales, de multiples destinations sont susceptibles d’intéresser les Marocains souhaitant voyager à l’étranger. Cet article est consacré aux conditions d’entrée pour se rendre en France, en Italie, aux Etats-Unis et au Canada.

Se rendre en France métropolitaine

Depuis le 9 juin 2021, toute entrée en France est régie par une classification des pays et des territoires, définie et régulièrement actualisée par le gouvernement français en fonction de la situation sanitaire.

Selon la dernière mise à jour fournie par le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères [02/04/2022], le Maroc est classé dans la liste des pays et des territoires « verts ». Ce code couleur signifie qu’aucune circulation active du virus n’y est observée et qu’aucun variant préoccupant n’y est recensé.

Pour entrer en France depuis ces pays, y compris donc depuis le Maroc, les voyageurs doivent être soit entièrement vaccinés, soit rétablis de la Covid, soit munis du résultat négatif d’un test PCR ou d’un test antigénique. Ils doivent parallèlement renseigner une fiche de traçabilité sur la plateforme européenne d’enregistrement dédiée à cet effet.

Le schéma vaccinal est considéré comme complet :

– 28 jours après l’administration d’une dose pour le vaccin Janssen ;

OU

– 7 jours après l’administration d’une deuxième dose pour les autres vaccins reconnus par l’Agence européenne des médicaments (EMA) (Pfizer, Comirnaty, Moderna, AstraZeneca, Vaxzevria, Covishield) ;

OU

– Pour les personnes ayant reçu toutes les doses requises d’un vaccin autorisé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ne bénéficiant pas d’une reconnaissance de l’EMA : 7 jours après l’administration d’une dose complémentaire d’un vaccin à ARN messager reconnu par l’EMA.

A noter que depuis le 1er février 2022, pour que le schéma vaccinal demeure reconnu comme complet, les personnes de 18 ans ou plus souhaitant entrer sur le territoire français doivent avoir reçu une dose de vaccin à ARN messager complémentaire, au plus tard 9 mois suivant l’injection de la dernière dose requise.

Quant aux personnes ne disposant pas d’un schéma vaccinal complet, elles doivent présenter à la compagnie de transport et aux autorités de contrôle à la frontière, soit :

le résultat négatif d’un test PCR de moins de 72 heures ou d’un test antigénique de moins de 48 heures avant le départ (départ du premier vol en cas de correspondance) ;

OU

– un certificat de rétablissement (résultat positif à un test PCR ou antigénique réalisé plus de 11 jours et moins de 6 mois) ;

NOTA BENE : les enfants de moins de 12 ans sont dispensés de ces formalités.

Se rendre en Italie

L’Italie a supprimé, depuis le 22 février 2022, les listes (A, B, C, D, E) qui classaient les pays selon la situation sanitaire, indique le site du ministère italien des Affaires étrangères.

L’entrée en Italie est ainsi désormais autorisée, en l’absence de symptômes de la Covid, pour tous les étrangers certifiant de ce qui suit :

Vaccination complète avec un vaccin autorisé par l’EMA (deux doses pour un vaccin à deux doses et une dose pour un vaccin à dose unique) effectué depuis moins de 9 mois ;

OU

– Vaccination complète avec un vaccin autorisé par l’EMA et dose de rappel ;

OU

– Rétablissement du Covid-19 (certificat de rétablissement de moins de 6 mois) ;

OU

– Résultat négatif d’un test PCR de moins de 72 heures ou d’un test antigénique de moins de 48 heures, avant l’entrée en Italie.

En cas de non-présentation de ces certificats, l’entrée en Italie demeure possible mais avec l’obligation de se soumettre à une quarantaine à domicile, pendant 5 jours, et à un test PCR ou à un test antigénique à la fin de la quarantaine.

NOTA BENE : les enfants de moins de 6 ans sont exemptés de ces formalités.

Les Marocains embarquant vers l’Italie devront par ailleurs s’assurer qu’ils disposent de masques FFP2.

Le port du masque FFP2 est obligatoire en Italie pour tous les moyens de transport et dans les théâtres, salles de concert, cinémas, lieux de divertissement et de musique, manifestations et compétitions sportives se déroulant à l’intérieur.

Se rendre aux Etats-Unis

Les Marocains souhaitant se rendre aux Etats-Unis doivent être entièrement vaccinés avec la série primaire d’un vaccin Covid-19 accepté pour voyager aux Etats-Unis, d’après les dernières instructions des Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), actualisées le 3 mai 2022.

Aux Etats-Unis, les étrangers sont considérés comme entièrement vaccinés :

– 14 jours après l’injection d’une dose des vaccins Janssen ou Convidecia ;

OU

– 14 jours après l’injection de deux doses des vaccins Pfizer, Moderna, AstraZeneca, Sinopharm, Covaxin, Covishield, Sinovac, Novavax ou Covovax ;

OU

– 14 jours après avoir reçu deux doses de toute combinaison « mix-and-match » de vaccins précités, administrées à au moins 17 jours d’intervalle.

Les Marocains âgés de 2 ans et plus doivent, en PLUS d’être entièrement vaccinés, attester du résultat négatif d’un test PCR ou d’un test antigénique effectués au plus tard un jour avant de se rendre aux Etats-Unis, OU bien attester du rétablissement de la Covid (résultat positif de pas plus de 90 jours avant le départ + lettre d’un fournisseur de soins de santé agréé ou d’un responsable de la santé publique autorisant le voyage) ;

Les voyageurs marocains à destination des Etats-Unis devront aussi fournir des informations de contact aux compagnies aériennes avant d’embarquer sur le territoire américain. Ce processus étant essentiel pour détecter et répondre aux variantes du Covid-19, contribuant ainsi à protéger le public et les visiteurs internationaux.

Se rendre au Canada

Tous les voyageurs entièrement vaccinés peuvent se rendre au Canada, y compris pour des motifs non essentiels, quel que soit leur pays de provenance.

Pour être admissible en tant que voyageur entièrement vacciné, les étrangers doivent :
– avoir reçu au moins deux doses d’un vaccin accepté (Sinopharm, Pfizer, Moderna, Bharat Biotech, Novavax, Sinovac), un mélange de deux de ces vaccins, ou bien au moins une dose de Janssen ;

ET

– ne présenter aucun signe ou symptôme de la Covid-19 ;

ET

– avoir en main un reçu d’ArriveCAN avec la lettre I, V ou A à côté du nom du voyageur, obtenu en téléversant la preuve de vaccination dans ArriveCAN ;

Les tests préalables à l’entrée ne sont pas exigés pour les voyageurs entièrement vaccinés qui entrent au Canada par voie terrestre, aérienne ou maritime. Les ressortissants étrangers doivent continuer d’utiliser ArriveCAN dans les 72 heures avant leur arrivée au Canada.

Les enfants non vaccinés ou partiellement vaccinés, de moins de 12 ans, n’ont pas à fournir la preuve d’un résultat valide à un test effectué avant l’entrée au Canada s’ils accompagnent un adulte entièrement vacciné. Pour leur part, les enfants de moins de 5 ans n’ont pas à passer un test, quel que soit leur statut vaccinal.

Pour rappel, les voyageurs marocains résidant au Maroc doivent présenter un pass vaccinal valide ou une attestation d’exemption de la vaccination anti-Covid-19, indépendamment des conditions requises par les pays de destination, afin de quitter le Maroc. Ils sont, en plus, tenus de se conformer aux exigences sanitaires de leurs pays de transit et de destination finale.

Qu’est-ce qu’un pass valide pour quitter le Maroc ?

La dose booster (D3) est obligatoire si la deuxième dose vaccinale (ou celle de la dose unique du vaccin Janssen) remonte à plus de quatre mois. Au-delà de quatre mois, les voyageurs doivent effectuer la troisième dose, sinon le pass vaccinal ne sera plus valide.

Pour les personnes n’ayant pas reçu une dose booster et qui sont récemment guéries du Covid-19, la troisième dose ne peut être administrée qu’après quatre semaines (28 jours) de la date de l’infection.

Ainsi, ces personnes peuvent quitter le territoire avec leur ancien pass vaccinal accompagné d’une attestation de guérison OU d’un test PCR négatif, EN PLUS du résultat de la PCR ou du test antigénique rapide documentant la dernière infection.

Rappelons que pour les enfants de 0 à 12 ans, rien n’est demandé. Pour les enfants de 12 à 18 ans, un pass vaccinal est exigé. Au-delà de 18 ans, ils doivent se référer au protocole défini pour les adultes.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

ERRATUM Cartier Saada : RESULTATS SEMESTRIELS AU 30/09/2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.