χ

Renault prépare son électrification sur le marché marocain

Pan essentiel de la stratégie de croissance de Renault Group, la marche vers l’électrification fait également partie de son agenda sur le marché marocain.

Un exemplaire de la Renault Mégane E-Tech Electric, repéré sur une artère casablancaise.

Renault prépare son électrification sur le marché marocain

Le 28 mai 2022 à 10h30

Modifié 28 mai 2022 à 10h30

Pan essentiel de la stratégie de croissance de Renault Group, la marche vers l’électrification fait également partie de son agenda sur le marché marocain.

Le constructeur français prépare activement le lancement, dans les prochains mois, d’une vague de modèles électrifiés. Outre la Dacia Spring, petite citadine 100% électrique dont la commercialisation est prévue chez nous avant la fin de l’année (et bientôt à l’essai en avant-première sur Medias24.com), le groupe Renault Maroc effectue actuellement des tests en conditions réelles de sa véritable star « à piles », la Renault Mégane E-Tech Electric.

Tests en conditions réelles

A cet effet, un exemplaire de la compacte, spécialement affrété, sillonne depuis quelques semaines les artères des grandes villes du pays. Objectif : tester sa compatibilité avec le parc de chargeurs publics et appréhender son autonomie en fonction des conditions de roulage et des données climatiques du pays, plutôt favorable aux voitures électriques.

Les équipes du Losange en ont profité pour faire la tournée de quelques institutionnels, privés et publics, afin de présenter leur véhicule à Watts et vanter ses mérites en termes écologiques, mais aussi sur le plan des économies à l’usage.

Lancée il y a quelques mois sur les marchés européens, la Mégane E-Tech Electric existe dans deux versions de puissance, de 130 ou 220 chevaux, et avec des autonomies variant selon les versions de 300 à 470 km. Il est à signaler que la nouvelle venue ne remplace pas dans l’immédiat l’actuelle génération de la Mégane, best-seller de son segment au Maroc, qui poursuivra encore sa carrière durant quelques années avec des motorisations thermiques, en essence comme en Diesel.

De l’hybride pour commencer

En attendant le lancement de la Mégane E-Tech Electric, qui devrait intervenir au cours de l’année 2023, la marque Renault ouvrira le bal de son électrification sur le marché marocain avec l’Arkana.

Partageant sa plateforme avec le Renault Captur, ce Crossover compact (4,57 m de long) aux faux airs de SUV-coupé devrait fouler les dalles des concessions marocaines dans les prochains mois.

Avec, au menu, une motorisation hybride, associant un moteur essence et un électromoteur, pour une puissance cumulée de 143 chevaux, le tout à des prix annoncés comme très compétitifs.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

IMMORENTE INVEST : Indicateurs d’activité du T4 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.