χ

RAM : retour à l’équilibre financier et renforcement de la flotte dès 2023

Entre la suppression de l'obligation du PCR pour les vaccinés et l’excellente saison estivale qui se profile, Royal Air Maroc pourrait retrouver un équilibre financier voire engranger un résultat positif à partir de l'exercice comptable prochain. Selon une source fiable, ces bénéfices serviront alors à financer l’appel d’offres qui sera lancé en 2023 pour renouveler une partie de la flotte.

RAM : retour à l’équilibre financier et renforcement de la flotte dès 2023

Le 19 mai 2022 à 17h20

Modifié 19 mai 2022 à 21h43

Entre la suppression de l'obligation du PCR pour les vaccinés et l’excellente saison estivale qui se profile, Royal Air Maroc pourrait retrouver un équilibre financier voire engranger un résultat positif à partir de l'exercice comptable prochain. Selon une source fiable, ces bénéfices serviront alors à financer l’appel d’offres qui sera lancé en 2023 pour renouveler une partie de la flotte.

Alors qu’en 2021, la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) avait dû revendre six avions sur les 61 de sa flotte, la forte reprise de son activité internationale, depuis le 7 février dernier, augure un retour beaucoup plus rapide aux bénéfices. Cette amélioration attendue de ses finances pourrait même lui permettre de remplacer une partie de ses avions.

Très optimiste, une source fiable sollicitée par Médias24 avance que le prochain exercice comptable 2022-2023 devrait être celui du retour à l’équilibre budgétaire et financier, grâce au nombre d’arrivées en constante progression.

Une saison estivale exceptionnelle en perspective

« Après plusieurs mois où dix aéronefs ont été cloués au sol faute de trafic passagers suffisant, la réouverture des frontières aériennes a relancé l’activité commerciale de la RAM, qui connaît actuellement une dynamique d’arrivées exponentielle de la part des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et des touristes étrangers de séjour (TES) », explique notre interlocuteur qui s’attend d’ailleurs à une saison estivale exceptionnelle.

« Après deux années de crise qui ont empêché une bonne partie des MRE de revoir leur famille, il y aura certainement un énorme rush.

Cela fera du bien à la trésorerie de la RAM, d’autant que contrairement à l’été dernier où les vols étaient proposés à des prix réduits, la compagnie opérera aux tarifs normaux », nous explique-t-on.

Si l’opération Marhaba, en cours de préparation, canalisera une grande partie des arrivées des MRE, notre source anticipe une demande si forte qu’elle devrait profiter également à RAM.

A l’instar de l’été dernier, la compagnie sera en effet appelée à mobiliser toute sa flotte et à recourir à la location de plusieurs aéronefs ».

Renforcement de la flotte

Sachant que durant les derniers mois de la crise, la flotte de RAM est passée de 61 à 55 avions commerciaux dont 1 cargo, la compagnie nationale va devoir revoir à la hausse le nombre de ces avions pour faire face aux perspectives prometteuses de la reprise touristique

« En effet, entre les six Boeing 737-700, dont la vente était programmée depuis 2019, qui ont été cédés au premier trimestre de 2021, et les trois machines dont le contrat de location n’a pas été renouvelé, la flotte ne sera bientôt plus suffisante pour faire face à la demande internationale qui, elle, ne cesse d’augmenter », détaille notre source.

« C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le président de la compagnie nationale a récemment déclaré à International Flight Network que RAM allait lancer, dès 2023, un appel d’offres pour renforcer et remplacer une partie de ses 38 Boeing 737 Next Génération (NG). »

« Si la pandémie a empêché Abdelhamid Addou de doubler, durant son mandat, la taille de sa flotte, l’exceptionnelle reprise qui ne fait que commencer est en train de redonner du crédit à ce point central de sa feuille de route », conclut notre source pour qui les effets de la crise seront bientôt effacés du livre de comptes de la RAM.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Mutandis : Feu vert pour l’augmentation de capital

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.