χ

La Razón: la décision espagnole est une reconnaissance de facto de la souveraineté du Maroc sur le Sahara

"Une solution réaliste à l'imbroglio sahraoui", titre le journal La Razón son éditorial publié vendredi 18 mars, tard dans la soirée, à la suite des différents communiqués officiels publiés par les autorités marocaines et espagnoles.

La Razón: la décision espagnole est une reconnaissance de facto de la souveraineté du Maroc sur le Sahara

Le 19 mars 2022 à 12h37

Modifié 19 mars 2022 à 12h41

"Une solution réaliste à l'imbroglio sahraoui", titre le journal La Razón son éditorial publié vendredi 18 mars, tard dans la soirée, à la suite des différents communiqués officiels publiés par les autorités marocaines et espagnoles.

Ce journal proche des milieux de la droite espagnole signe un éditorial où il reconnait dans les récentes déclarations officielles espagnoles « un changement de position réaliste » et ce malgré toutes les difficultés que cela peut provoquer comme « réactions de colère dans une partie de l’opinion publique espagnole, traditionnellement pro-sahraouie ».

Un changement de position qui (…) « peut faciliter la sortie d’un conflit qui dure depuis près de cinq décennies, sans autre résultat que la souffrance du côté de la population sahraouie, confinée dans des camps de réfugiés dans le désert algérien, et dont les chances de renverser la situation politique et militaire de l’ancienne province espagnole sont pour le moins minces », écrit le journal.

Et d’ajouter, « d’un point de vue pragmatique, qui tient compte de la réalité des faits et non du volontarisme, l’articulation d’une large autonomie telle que proposée par Rabat nous semble être la meilleure alternative possible« .

Pour La Razón, la décision du gouvernement espagnol « va au-delà des décisions de l’ONU, puisqu’elle signifie la reconnaissance de facto de la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental ».

Même si elle « ouvrira un nouveau front de friction avec Unidas Podemos, qui soutient la tenue d’un référendum d’autodétermination, et qu’elle ne sera pas bien accueillie par certains acteurs de l’opposition », la nouvelle position espagnole « est conforme à la position de Washington et des principales puissances européennes, dont l’Allemagne, qui, petit à petit, ont admis que la formule proposée par Rabat est la meilleure issue possible », poursuit le journal espagnol dans son éditorial, ajoutant que « le fait que l’Espagne, en tant qu’ancienne puissance administrante, souscrive à la position marocaine, avec toutes les nuances qu’elle souhaite, peut favoriser un changement d’orientation au sein du comité de décolonisation des Nations unies ».

« Sans entrer dans des hypothèses sur l’avenir, la vérité est qu’une longue période de désaccord avec le Maroc a pris fin – qui a commencé, précisément, avec l’accueil clandestin du chef du Polisario, une énorme erreur diplomatique – qui a causé dommage grave à deux nations qui sont obligées, par l’histoire, la géographie et les intérêts communs, de se comprendre », conclut le journal.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Modalités de participation à l’Assemblée Générale Mixte

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.