χ

Selon une étude danoise, Omicron échappe davantage à l’immunité vaccinale

Une étude danoise suggère que le variant Omicron contourne davantage l’immunité des personnes vaccinées que le variant Delta, permettant ainsi d’expliquer pourquoi il se propage plus rapidement.

Selon une étude danoise, Omicron échappe davantage à l’immunité vaccinale

Le 4 janvier 2022 à 15h23

Modifié 4 janvier 2022 à 19h04

Une étude danoise suggère que le variant Omicron contourne davantage l’immunité des personnes vaccinées que le variant Delta, permettant ainsi d’expliquer pourquoi il se propage plus rapidement.

En enquêtant sur près de 12.000 ménages danois à la mi-décembre, des scientifiques ont découvert que le variant Omicron était 2,7 à 3,7 fois plus infectieux que le variant Delta chez les Danois vaccinés, indique l'agence de presse britannique Reuters.

L'étude, menée par des chercheurs de l'Université de Copenhague, de Statistics Denmark et de l'Institut de recherche Statens Serum Institut (SSI), suggère que le virus se propage plus rapidement, car il échappe mieux à l'immunité obtenue grâce aux vaccins.

"Nos résultats confirment que la propagation rapide du variant Omicron peut principalement être attribuée à l'évasion (ou l'échappement) immunitaire plutôt qu'à une augmentation inhérente à la transmissibilité de base", ont déclaré les chercheurs. L'étude n'a pas encore été évaluée par des pairs.

78% des Danois ont été complètement vaccinés, tandis que près de 48% d'entre eux ont reçu la troisième dose. Plus de huit danois sur dix ont reçu le vaccin de Pfizer-BioNTech.

L'étude révèle également que les personnes vaccinées par rappel sont moins susceptibles de transmettre le virus - quelle que soit la variante - que les personnes non vaccinées.

Bien que plus transmissible, le variant Omicron semble induire une maladie moins grave, a indiqué lundi 3 janvier la directrice technique du SSI, Tyra Grove Krause, aux médias locaux.

"Alors qu'Omicron pourra toujours faire pression sur notre système de santé, tout indique qu'il est plus bénin que le variant Delta", a-t-elle affirmé, ajoutant que le risque d'être hospitalisé avec Omicron était de moitié par rapport au variant Delta. Cela fait écho aux résultats de certaines autres études sur Omicron.

Sur un total de 93 personnes admises à l'hôpital fin décembre après avoir contracté le variant Omicron, moins de cinq recevaient des soins intensifs, selon les données danoises. "C'est peut-être ce qui va nous sortir de la pandémie, de sorte que cela devienne la dernière vague de coronavirus", a déclaré Tyra Grove Krause.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SCR: Communication financière au 30 juin 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.