Crédit du Maroc: Très forte progression du RNPG à fin septembre

| Le 26/11/2021 à 12:11
Le groupe a connu une bonne tenue de sa collecte et de l'évolution des crédits à fin septembre. Les marges d'intérêt et sur commissions se sont bonifiées. Grâce à la forte baisse de 73% du coût du risque, le RNPG a presque quadruplé sur la période.

A fin septembre, le groupe affiche un encours crédit à 46 268 millions de dirhams en hausse de 4,1% par rapport à fin septembre 2020. "Cette progression est soutenue par la performance des financements aux entreprises et la bonne tenue des crédits aux particuliers" explique CDM. Sur la période, les crédits à l'habitat ont augmenté de 8% à 15 549 MDH. "Les crédits aux particuliers ont maintenu une bonne dynamique, se traduisant par une hausse annuelle des encours de 5,6% à 19 204 millions de dirhams" précise le groupe.

La collecte de la banque a poursuivi une bonne dynamique sur la période. "Crédit du Maroc affiche à fin septembre 2021 une augmentation des ressources bilan de 3,6% à 45 598 millions de dirhams, en raison de la progression de 7,6% des dépôts à vue à 32 586 millions de dirhams et de 1,3% des ressources d’épargne à 9 978 millions de dirhams" explique le groupe.

In fine, le produit net bancaire consolidé (PNB) de CDM s'affiche en progression de 2,4% à fin septembre à 1 816 millions de dirhams. Cette évolution est poussée notamment par l'amélioration de la marge nette d’intérêt, en hausse de 3,9% par rapport à fin septembre 2021 grâce, notamment, à l’accroissement des encours et à l’optimisation continue du coût de la collecte. "La marge sur commissions évolue positivement avec une croissance de 1,9% en raison de la hausse du taux d’équipement produit et de la bonne performance des métiers spécialisés" explique CDM.

Les charges d'exploitation reculent de 2,6% sur la période à 988 MDH. "Retraitées du don au fonds spécial pour la gestion du COVID-19 réalisé en 2021, les charges d’exploitation sont en hausse de 6,3% à fin septembre marquées par le programme d’investissement soutenu entamé dans le cadre de son projet d’entreprise « Tajdid 2022 » qui génère une augmentation de 17,8% des amortissements et ce grâce à la maîtrise des charges courantes". Le résultat brut d'exploitation ressort en hausse de 9% à 828 MDH sur la période.

En termes d'investissements, la banque a engagé sur les neuf premiers mois de l’année 2021, 174 ,3 millions de dirhams, porté essentiellement par les investissements dans le système d’information.

Le coût du risque baisse de 72,8% sur la période et propulse le RNPG du groupe à 391 MDH contre 104 MDH à la même période l'an dernier.

Le ratio de solvabilité ressort stable à 14,66% à fin septembre 2021. Les fonds propres consolidés du groupe ressortent à 6 765 millions de dirhams.

 

lire aussi
  • | Le 1/2/2023 à 14:01

    Pourquoi les crédits de trésorerie ont-ils connu une forte hausse en 2022 ?

    En 2022, l’encours des comptes débiteurs et crédits de trésorerie a augmenté de 16% à 262 MMDH. Une hausse notable et multifactorielle, selon une source du secteur bancaire.
  • | Le 31/1/2023 à 17:15

    Les raisons de la hausse du cash en circulation en 2022

    L'année dernière, le cash en circulation a atteint 355 MMDH. La monnaie fiduciaire représente désormais près de quatre fois la taille du déficit de liquidité bancaire, estimé à 89,1 MMDH fin 2022. Selon Bank Al-Maghrib, différents facteurs comme l'inflation ou encore la forte hausse des transferts des MRE sont en cause.
  • | Le 31/1/2023 à 9:38

    Le crédit bancaire progresse de 75 MMDH en 2022, les créances en souffrance augmentent

    En 2022, l’encours des crédits bancaires a progressé de 7,6% par rapport à l’année précédente.
  • | Le 30/1/2023 à 16:16

    Qui contrôle les principales banques commerciales au Maroc ?

    En fin d'année, le paysage bancaire a évolué avec la prise de contrôle de Crédit du Maroc par Holmarcom. Voyons comment se répartit désormais le capital des principales banques commerciales du pays. Infographie.
  • | Le 23/1/2023 à 13:46

    En 2022, les dépenses de compensation ont atteint 42 MMDH

    Le Trésor a connu l’an dernier une amélioration de ses recettes, alors que les dépenses de compensation ont presque doublé par rapport à 2021. Le déficit budgétaire global demeure assez stable à 69,5 MMDH.
  • | Le 23/1/2023 à 10:10

    Disway Tunisie : le fonds Amethis est sorti avec succès du capital

    Le fonds d’investissement Amethis a effectué avec succès sa sortie du capital de Disway Tunisie en faveur de l’actionnaire majoritaire, Disway SA.