Pfizer autorise les pays pauvres à fabriquer sa pilule anti-Covid

La Communauté de brevets médicaux a signé un accord de "licence volontaire" pour le candidat traitement antiviral oral Covid-19 du géant pharmaceutique américain Pfizer. Il doit être administré en association avec du ritonavir à faible dose.

Pfizer autorise les pays pauvres à fabriquer sa pilule anti-Covid

Le 16 novembre 2021 à 17h02

Modifié 16 novembre 2021 à 17h02

La Communauté de brevets médicaux a signé un accord de "licence volontaire" pour le candidat traitement antiviral oral Covid-19 du géant pharmaceutique américain Pfizer. Il doit être administré en association avec du ritonavir à faible dose.

L’accord annoncé ce mardi 16 novembre permettra aux fabricants de génériques de rendre la pilule largement disponible dans 95 pays à revenu faible ou intermédiaire couvrant 53% de la population mondiale.

La pilule, connue sous le nom de PF-07321332 ou Paxlovid, doit être administrée en association avec un ancien médicament antiviral appelé ritonavir.

« Pfizer ne recevra pas de redevances sur les ventes dans les pays à faible revenu et renoncera en outre aux redevances sur les ventes dans tous les pays couverts par l’accord » jusqu’à ce que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ne classe plus la pandémie comme une « urgence de santé publique », a déclaré Pfizer dans un communiqué.

Au début du mois, Pfizer a annoncé les premiers résultats de son essai, en précisant qu’une analyse intermédiaire – effectuée avant la fin prévue de l’essai – a montré une réduction de 89% du risque d’hospitalisation ou de décès dû au Covid-19 chez les personnes ayant reçu le médicament dans les trois premiers jours suivant l’apparition des symptômes.

Pfizer n’a pas encore soumis la pilule à l’autorisation de l’Agence fédérale américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA), mais a déclaré qu’elle le ferait avant la fin du mois.

À la fin du mois dernier, Merck, Ridgeback Biotherapeutics et la MPP ont annoncé un accord de licence volontaire visant à élargir l’accès à l’antiviral molnupiravir dans 105 pays à revenu faible ou intermédiaire.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

BMCI : Communiqué du Conseil de Surveillance 

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.