χ

La crise des semi-conducteurs impacte le Maroc, baisse des ventes de voitures neuves

La baisse des ventes des voitures neuves au Maroc s’est poursuivie, durant le mois d’octobre 2021. L’impact de la crise internationale des semi-conducteurs continue de se faire sentir au Royaume. La situation pourrait s’aggraver durant les prochains mois.

La crise des semi-conducteurs impacte le Maroc, baisse des ventes de voitures neuves

Le 3 novembre 2021 à 13h47

Modifié 3 novembre 2021 à 14h00

La baisse des ventes des voitures neuves au Maroc s’est poursuivie, durant le mois d’octobre 2021. L’impact de la crise internationale des semi-conducteurs continue de se faire sentir au Royaume. La situation pourrait s’aggraver durant les prochains mois.

Les chiffres mensuels dévoilés par l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam), montrent une baisse de 7% des ventes de voitures neuves en octobre 2021, par rapport au mois précédent. Par rapport à la même période de l’an passé (octobre 2020), la baisse s’établit à 6,4%.

Comme pour le mois de septembre, l’Aivam a choisi de procéder à une comparaison, avec le mois d’octobre 2019, puisque l’année 2020 a été marquée par le Covid-19.

A la suite du confinement décrété par le gouvernement pour endiguer la propagation du virus, durant le second trimestre 2020, les ventes avaient connu une baisse vertigineuse, avant de reprendre en juillet 2020. Depuis, les consommateurs se sont rattrapés, ce qui a induit une explosion des ventes. Celles-ci ont de nouveau ralenti à partir d’octobre 2020,13.171 véhicules ont été vendus, toutes catégories confondues. Les chiffres de 2020 ne sont donc pas significatifs de surcroît, si on les considère mois par mois.

Baisse de 10,7% des ventes par rapport à octobre 2019

Au total, 12.330 véhicules, toutes catégories confondues, ont été vendus durant le mois d’octobre 2021, en baisse de 10,70% par rapport au mois d’octobre 2019.

Dans le détail, il s’agit de 10.578 véhicules particuliers (VP), en baisse de 6,6% par rapport à septembre 2021. En comparaison aux mois d’octobre 2020 et 2019, les ventes de VP sont en baisse, respectivement, de 8,4% et de 10,70%.

Pour ce qui est des véhicules utilitaires légers (VUL), 1.752 voitures ont été vendues en octobre 2021, soit une baisse de 9,3% par rapport au mois précédent, une hausse de 7,8% par rapport à octobre 2020 et une baisse de 11,3% par rapport à octobre 2019.

Les ventes cumulées des dix premiers mois de l’année s’élèvent, elles, à 143.967 voitures, toutes catégories confondues, contre 131.637 jusqu’en septembre 2021, soit une hausse de 9,4%. Comparées à octobre 2020, les ventes cumulées ont augmenté de 45,2%, et de 10,2% par rapport à octobre 2019.

Il s’agit de 126.189 VP, un chiffre en hausse de 9,2% par rapport au mois de septembre 2021, de 45,4% par rapport à octobre 2020. Comparé à octobre 2019, il est en baisse de 3,4%.

Sur les VUL, avec 17.778 véhicules vendus, le marché a enregistré une hausse de 10,9% par rapport au mois précédent, une hausse de 43,4% par rapport à octobre 2020 et de 22,9% en comparaison à octobre 2019.

Comparaison des ventes réalisées sur un mois. Source: Médias24

Comparaison des ventes cumulées sur dix mois. Source: Médias24

L'impact de la crise continue de se faire sentir

Cette baisse des ventes des voitures neuves est, principalement, due à la crise internationale des semi-conducteurs, qui n’a commencé à se faire sentir qu’à partir de septembre 2021. Tous les concessionnaires du Royaume sont concernés.

Rappelons que cette crise du secteur automobile a démarré, depuis le début de l’année en cours et se poursuivra, au moins, jusqu’au premier trimestre, voire sur tout le premier semestre de l’année 2022.

Les différents opérateurs du secteur, qui n’arrivent plus à répondre à la totalité des demandes des consommateurs, n’ont pas de visibilité claire sur la reprise du secteur. Les constructeurs essaient, pour leur part, de trouver des palliatifs aux semi-conducteurs, en revenant à des accessoires non électroniques lorsque cela est possible, le but étant d'éviter l’arrêt de la production de certaines gammes de voitures.

Notons que cette crise a également touché d’autres secteurs, notamment l’électroménager et l’informatique.

Lire aussi: 

Auto : la crise internationale des semi-conducteurs commence à se faire sentir au Maroc (concessionnaires) 

Pénurie des semi-conducteurs : le secteur automobile marocain moins impacté que d’autres ?

Voitures neuves : rupture de stock au Maroc et manque de visibilité pour 2022

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

S2M : Indicateurs du 3ème trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.