Addoha: Bénéfices de 42 MDH au premier semestre

| Le 1/10/2021 à 11:28
Le groupe a connu un bon rebond avec l'amélioration de la conjoncture sanitaire. La dynamique en Afrique de l'Ouest se poursuit avec une hausse de 65% des préventes sur la région. Désormais, 30% du chiffre d'affaires du groupe provient de ces activités contre 19% au premier semestre 2020. L'endettement diminue, la marge augmente et la trésorerie s'améliore.

Au premier semestre 2021, le chiffre d’affaires du groupe s’élève à 677 millions de dirhams en hausse de 54,5% par rapport à la même période l’an dernier. 70% du chiffre d’affaires provient des activités marocaines et les 30% restants proviennent des activités d’Afrique de l’Ouest.

Trois nouvelles tranches ont été livrées à Abidjan courant le 1er semestre 2021, et deux nouveaux projets ont été lancés à la commercialisation. Par ailleurs, 2 nouveaux terrains ont été acquis à Abidjan. Au Maroc, le contexte est encore impacté par la crise sanitaire d’après le groupe, néanmoins, les indicateurs ont fait preuve de résilience.

Les préventes sur la période ont augmenté de 34% à 4 797 unités. En Afrique de l’Ouest, le nombre de préventes a augmenté de 65% et de 22% au Maroc.

La valeur des préventes en Afrique de l’Ouest sur le S1 2021 est de 887 millions de dirhams correspondant à 36% du montant total des préventes du Groupe.

Le nombre d’unités en cours de production est de près de 10 200 unités, dont 35% sont en Afrique de l’Ouest.

A date, le chiffre d’affaires sécurisé d’Addoha s’élève à 5 milliards de dirhams dont 2 milliards en Afrique de l’Ouest.

La rentabilité du groupe sur la période s’est bonifiée avec une marge brute atteignant 24% contre 18% à la même période l’an dernier. La marge d’exploitation atteint 11% contre -38% à la même période l’an dernier.

Avec la maitrise des charges et des coûts de structures, le RNPG ressort dans le vert à 42 millions de dirhams contre un déficit de 80 millions de dirhams en 2020.

Le BFR a connu une baisse de 390 millions de dirhams sur la période grâce à l’encaissement des créances clients et la vente des produits finis.

L’endettement net du groupe baisse de 235 millions de dirhams à 4,5 milliards de dirhams. Les capitaux propres sont maintenus à 9,8 milliards de dirhams.

 

lire aussi
  • | Le 3/8/2022 à 10:11

    Managem : le chiffre d’affaires en forte hausse de 81% à fin juin 2022

    Le groupe a bien profité de la contribution aurifère dans le chiffre d'affaires. Durant le second trimestre, l'Or de la mine de Tri-K comptait pour le tiers des revenus du groupe. La consolidation e la production et l'appréciation de la parité USD/MAD ont également poussé le chiffre d'affaires à la hausse.
  • | Le 1/8/2022 à 9:38

    Mutandis : chiffre d’affaires en hausse de 48% à fin juin 2022

    La hausse des prix de vente suite à l'augmentation des prix des intrants a été généralement bien acceptée. Les volumes de ventes progressent et le chiffre d'affaires dépasse le milliard de dirhams. Season a généré 235 MDH de revenus à fin juin. La dette bancaire recule de 18% par rapport à fin décembre 2021.
  • | Le 1/8/2022 à 9:05

    CDM : hausse de 17% du RNPG à fin juin 2022

    Le groupe a connu une bonne dynamique concernant les crédits à fin juin, en hausse de 4,7% par rapport au S1-2021. Le coût du risque a fortement baissé de 84% par rapport à la même période en 2021. Le RNPG ressort à 325 MDH, tiré par l'amélioration des marges et la baisse du coût du risque.
  • | Le 31/7/2022 à 19:10

    ODM lève 80 MDH sur le marché obligataire, une première dans le secteur de la santé au Maroc

    Le Groupe Oncologie et Diagnostic du Maroc (ODM) clôture avec succès une émission obligataire de 80 millions de dirhams auprès d'investisseurs privés, apprend Médias24.
  • | Le 31/7/2022 à 9:59

    L’encours des crédits bancaires dépasse les 1.000 MMDH à fin juin, les impayés reculent (BAM)

    D’un mois sur l’autre, l’encours du crédit bancaire progressé de 43 MMDH. Les créances en souffrance affichent un léger retrait de 688 MDH d’un mois sur l’autre à 86,7 MMDH. Elles augmentent cependant concernant les ménages. Sur 12 mois glissants, elles progressent de 4,8%.
  • | Le 29/7/2022 à 17:18

    En juin, le cash en circulation repart à la hausse et progresse de 8% sur une année glissante

    Le cash en circulation reprend une tendance haussière en juin 2022. Il progresse de 4,5 MMDH d’un mois sur l’autre. Parallèlement, les dépôts bancaires progressent de 2,2% par rapport au mois précédent, soit 23 MMDH en valeur.