Taqa Morocco : le résultat net part du groupe progresse de 3,5% au 1er semestre 2021

| Le 22/9/2021 à 20:15
Malgré la baisse de son chiffre d’affaires, Taqa Morocco a pu dégager un résultat net part du groupe en progression de 3,5% au 30 juin 2021 en comparaison avec la même période en 2020.

D’après la communication financière de Taqa Morocco, relative aux résultats consolidés au titre du premier semestre 2021, le taux de disponibilité des Unités 1-6 s’élève à 89,4% contre 97,3% au 30 juin, tenant compte de la réalisation de la révision majeure planifiée de l’Unité 6 ainsi que des arrêts planifiés des Unités 2 et 3, conformément au plan de maintenance.

Ainsi, le chiffre d’affaire consolidé s’est établi à 3.465 millions de DH, contre 4.016 millions de DH pendant la même période de l’année précédente, enregistrant ainsi une baisse de 13,7%.

Ce recul s’explique principalement par :

> La réalisation de la révision majeure planifiée de l’Unité 6 pour une durée de 61 jours contre 70 jours initialement prévue dans le plan de maintenance ;

> Une bonne performance opérationnelle de l’ensemble des Unités tenant compte du plan de maintenance ;

> La diminution des frais d’énergie consécutive à l’évolution du prix d’achat du charbon sur le marché international.

De son côté, le résultat d’exploitation consolidé s’est situé à 1.077 millions de DH contre 1.100 millions de DH, en petite baisse de 2,2%, Son évolution tient compte de la bonne performance des Unités 1-6, de l’évolution favorable du prix d’achat du charbon sur le marché international comparativement à l’indice de référence API II, ainsi que de l’optimisation des charges d’exploitation et de maintenance.

Suite à cette évolution, le taux de marge opérationnelle consolidée s’améliore de 27,4% à 31,1%.

Tenant compte de tout ce qui précède, le Résultat  Net  Part  du  Groupe  (RNPG) a enregistré  une  progression de 3,5%passant  de  428  millions de DH  à  444  millions de DH  suite  à  l’évolution du résultat d’exploitation, à l’augmentation du résultat financier consécutive à la baisse des charges d’intérêt sur la période et à l’amélioration du résultat non courant.

Il en découle un taux de marge nette consolidée  en progression qui s’établit à 15,8% contre 13,3% au 30 juin 2020.

lire aussi
  • | Le 2/11/2022 à 15:37

    Ciments du Maroc continue de baisser en bourse à cause du contexte économique

    BOURSE. Impacté par la baisse générale du marché et par le contexte économique, le titre Ciments du Maroc a accentué son déclin à la bourse. BKGR et CFG Bank recommandent toutefois de le conserver dans les portefeuilles.
  • | Le 1/11/2022 à 15:56

    Label’Vie baisse en bourse, mais ses fondamentaux restent solides (analyste)

    BOURSE. Le titre Label’Vie a perdu 9% depuis début 2022. Un analyste de la place, joint par LeBoursier, explique que cette baisse n’a aucun lien avec les fondamentaux du groupe. Par ailleurs, BKGR et CFG recommandent de conserver le titre dans les portefeuilles et tablent sur une croissance de son cours.
  • | Le 31/10/2022 à 15:01

    Sonasid : la baisse du cours en YTD n’est pas justifiée (analyste)

    BOURSE. Depuis le début de l’année, le cours du sidérurgiste lâche plus de 7%. Néanmoins, les performances financières et les perspectives du groupe sont au rendez-vous. Le détournement du marché action vers l’obligataire pèse sur le cours. Les anticipations des baisses du cours de l’acier également. Fondamentalement, Sonasid conserve de très bonnes perspectives.
  • | Le 26/10/2022 à 16:53

    Bourse : Maroc Telecom poursuit sa baisse après la publication des résultats du T3 2022

    Face aux résultats trimestriels publiés par Maroc Telecom, CFG Bank recommande aux investisseurs d’acheter le titre. Un analyste de la place, joint par LeBoursier, considère que les investisseurs ont tendance à réagir davantage aux annonces négatives, d’où la poursuite de la dépréciation du titre Maroc Telecom. Analyse.
  • | Le 19/10/2022 à 15:00

    Marsa Maroc préserve un potentiel de croissance en bourse

    Impacté par la baisse générale du marché, le titre Marsa Maroc a perdu 22% depuis début 2022. Les fondamentaux du groupe restent toutefois solides, d’après un analyste de la place. BKGR et CFG tablent sur une hausse du cours. Analyse.
  • | Le 18/10/2022 à 17:38

    Voici les recommandations de CFG concernant les trois banques de son Stock Guide

    CFG Bank recommande aux investisseurs d’acheter le titre CIH Bank et de conserver Attijariwafa bank et BCP. Voici Les arguments de CFG, ainsi que les cours objectifs fixés pour ces trois banques.