Bons du Trésor : les taux continuent de baisser légèrement, un redressement est anticipé

| Le 31/8/2021 à 19:40
La situation du Trésor continue d’être confortable, la demande s’est un peu calmée, et les taux continuent de baisser. Un redressement de la courbe est prévu pour les prochains mois, d’après le directeur d’une salle des marchés de la place.

Le marché des bons du Trésor continue de connaître une baisse des taux. Cette tendance devrait légèrement changer au cours des prochains mois.

Contacté par Leboursier, le directeur d’une salle des marchés de la place fait le point sur l’évolution du marché des bons du Trésor au cours de ces dernières semaines et nous livre ses anticipations.

Le marché des bons du Trésor n’a pas été beaucoup animé au cours du mois d’août 2021. « Le marché est resté très calme dans sa globalité. Le Trésor continue d’être dans une position relativement confortable. Son besoin tourne autour de 10 à 12 milliards par mois en moyenne. Pour le mois d’août, la demande s’est située à 18 milliards de DH. Le Trésor a levé pour à peu près 5 milliards de DH. Ce niveau de levée est faible », nous indique-t-il.

La demande exprimée par les investisseurs s’est un peu calmée. « La demande était présente mais un peu faible. Cela s’explique notamment par la période estivale », continue-t-il.

Du côté de l’évolution des taux, ils continuent de baisser, quoique légèrement, d’après notre source. « La baisse des taux s’est légèrement poursuivie durant ces dernières semaines, mais elle ne devrait pas s’accélérer ».

Un dynamisme du marché est anticipé. « La rentrée sera animée, dans la mesure où au cours des mois septembre et octobre on s’attend à de fortes levées. Le Trésor devrait effectuer un remboursement de 25 milliards de DH en capital et intérêts. On anticipe alors une hausse de la demande dans les prochains mois », prévoit notre interlocuteur.

Et d’ajouter : « Il faut rester attentif par rapport à l’évolution du marché. De plus, il ne faut pas oublier que cette période va coïncider avec une nouvelle législature et un nouveau gouvernement. Du côté de la situation sanitaire, elle commence à s’améliorer après avoir marqué une hausse des cas Covid au début du mois d’août ».

En tenant compte de ces éléments, « le marché est en phase d’attentisme en cette période, mais il connaîtra un dynamisme très prochainement. Il sera animé durant les 4 derniers mois de l’année. Nous anticipons alors un redressement de la courbe des taux, en tenant compte de la hausse prévue du besoin du Trésor au cours des deux prochains mois ».

A noter qu’avec la poursuite de la baisse des taux, les investisseurs se positionnent de plus en plus sur le marché Actions. Les indices boursiers ont grimpé durant ces derniers mois. Leur hausse actuelle est jugée « exagérée ».

>> Lire aussi : Bourse : la hausse du MASI, boostée par les résultats trimestriels, est « exagérée » (analyste)

lire aussi
  • | Le 25/7/2022 à 16:36

    Marché obligataire : affaiblissement de la demande et effet vendeur

    Les rachats de fin de semestre et la dynamisation du marché privé pèsent sur le marché obligataire. Cela a provoqué un effet vendeur sur la dette souveraine, d’après un gérant de fonds de la place, joint par LeBoursier.
  • | Le 4/7/2022 à 16:01

    Marché obligataire : faible levée et baisse de la volumétrie à cause de l’attentisme des investisseurs

    Le marché obligataire connaît une faible levée du Trésor sur le marché primaire et une baisse de la volumétrie sur le marché secondaire, d’après le dernier point hebdomadaire diffusé par BMCE Capital Global Research. Un gestionnaire de fonds de la place, joint par LeBoursier, apporte des explications.
  • | Le 8/6/2022 à 17:31

    Taux : le Trésor augmente le poids de ses souscriptions sur le compartiment moyen terme

    Pression sur le marché domestique, hausse des taux, orientation vers le compartiment moyen terme… Voici les principales observations tirées de l’évolution du marché des taux au cours du premier trimestre par Attijari Global Research.
  • | Le 25/5/2022 à 17:51

    OPCVM : un mouvement de rachat est observé face à l’incertitude

    Les investisseurs en OPCVM qui étaient en phase d’attentisme ont décidé de réagir en effectuant des rachats, d’après un gérant de fonds de la place qui table sur une poursuite de la tendance actuelle. Par ailleurs, une réallocation vers les Obligations court terme est observée.
  • | Le 16/5/2022 à 18:17

    Creusement du déficit de liquidité bancaire et hausse des taux obligataires

    Le marché monétaire connait un creusement de la liquidité bancaire. Cette tendance contribue à la poursuite de la hausse des taux sur le marché obligataire. Un expert du marché, joint par LeBoursier, apporte des explications et livre ses prévisions.
  • | Le 24/1/2022 à 18:23

    Marché obligataire : les taux augmentent mais une stabilisation est anticipée au 1er semestre

    Les taux obligataires ont connu une hausse en ce début d’année. Joint par LeBoursier, un directeur d’une salle des marchés explique la hausse observée et livre se prévisions pour le 1er semestre 2022.