Maroc Telecom : Bénéfices en baisse de 5,8% 1er semestre 2021

| Le 27/7/2021 à 18:51

Maroc Telecom a clôturé son premier semestre 2021 sur la baisse de ses principaux indicateurs financiers, selon son rapport financier semestriel publié ce mardi 27 juillet.

Tout d’abord, notons que la base de clients de l’opérateur a augmenté de 7,5% en une année pour atteindre 74 millions de clients. Cette nombre est tiré vers le haut par la hausse soutenue des parcs dans les filiales.

Dans le même temps, le chiffre d’affaires consolidé a enregistré une baisse de 3,0% (-2,9% à taux de change constant). Cette performance négative est imputable à la baisse des activités de téléphonie mobile au Maroc. Sur le deuxième trimestre 2021, le chiffre d’affaires est quasi stable par rapport à la même période de l’année dernière (-0,8% à taux de change constant), grâce principalement à la performance des filiales sur cette période (+4,7% à taux de change constant).

Pour sa part, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) ajusté du groupe atteint 9.160 millions de dirhams, en baisse de 4,6% (à taux de change constant) par rapport à la même période de l’année dernière, sous l’effet du recul du chiffre d’affaires. La baisse de l’EBITDA au Maroc est partiellement compensée par la croissance de l’EBITDA dans les filiales Moov Africa. La marge d’EBITDA ajusté se maintient au niveau élevé de 51,5%.

Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) consolidé de Maroc Telecom des six premiers mois de 2021 s’élève à 5.571 millions de dirhams, en baisse de 4,5% (-4,4% à taux de change constant), suivant une tendance similaire à celle de l’EBITDA. La marge d’exploitation se situe au niveau élevé de 31,3%.

Tenant compte de ces évolutions, le résultat net ajusté Part du Groupe ressort en baisse de 5,8% à fin juin 2021 par rapport à la même période de l’année précédente, et s’établit à 2.832 millions de dirhams.

De leur côté, Les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) ajustés s’établissent à 5.478 millions de dirhams, en baisse de 22,8% par rapport à la même période de 2020 (-22,7% à taux de change constant), sous l’effet principalement de la baisse de l’EBITDA et la hausse des investissements.

D’un montant de 2.115 millions de dirhams, les investissements hors fréquences et licences ont enregistré une hausse de 78,3%. Orientés principalement vers le renforcement des infrastructures afin d’accompagner la croissance du trafic et des bases clients, ils représentent 11,9% des revenus du groupe.

Baisse de l’activité au Maroc

Le chiffre d’affaires des activités au Maroc est passé de 10.524 millions de dirhams au premier semestre 2020 à 9.774 millions au premier semestre de 2021, soit une baisse de 7,1%. Cette contreperformance s’explique par la chute des activités Mobile, en particulier la data prépayée, qui continuent à pâtir de la concurrence et du contexte réglementaire. La bonne dynamique de la data fixe (+7,7%) n’a compenser que partiellement le niveau bas des ventes.

Le résultat opérationnel ajusté avant amortissement s’est établit à 5.390 millions de dirhams, en baisse de 9,9% par rapport au premier semestre 2020. La marge d’EBITDA reste au niveau élevé de 55,1%.

Le résultat opérationnel ajusté s’élève à 3.524 millions de dirhams, en retrait de 12,7% sur une année. La marge d’EBITA ajustée ressort à 36,1%.

Les CFFO au Maroc se contractent de 35,7% Au 31 juin 2021 pour atteindre 2.737 millions de dirhams du fait essentiellement de la baisse de l’EBITDA et de l’accélération des investissements qui ont atteint 13,3% du chiffre d’affaires.

Bonnes performances à l’international

Les activités du groupe à l’International ont enregistré un chiffre d’affaires de 8.515 millions de dirhams au 1er semestre, en hausse de 2,4% (+2,5% à taux de change constant) grâce à la croissance soutenue de la data mobile (+15,4%) et des services Mobile Money (+28,4%).

Le résultat opérationnel avant amortissements ajusté, s’est amélioré quant à lui de 4,1% (+4,2% à taux de change constant), pour s’établir à 3.771 millions de dirhams. Le taux de marge d’EBITDA ajusté, progresse de 0,7 pt à taux de change constant pour s’établir à 44,3%, grâce à l’amélioration du taux de marge brute et la maîtrise des charges opérationnelles.

Le résultat opérationnel des activités internationales s’améliore de 13,8% (+14,1% à taux de change constant), à 2.046 millions de dirhams. La marge d’exploitation ajustée atteint 24,0%, en hausse de 2,4 points à taux de change constant

Les CFFO des activités à l’International ressortent à 2.741 millions de dirhams, en baisse de 3,4% à taux de change constant en raison principalement de la hausse des investissements pour la mise à niveau des infrastructures afin d’accompagner la croissance du trafic et des bases clients.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.
lire aussi
  • | Le 4/3/2024 à 16:23

    Bitcoin : +49% en YTD, les explications d'un trend haussier fulgurant

    Le cours de la première des cryptomonnaies est conduit à la hausse par deux principaux facteurs : la traction des fonds ETF spot autorisés à la mi-janvier par le régulateur américain (SEC), et le 'halving' qui interviendra dans quelques mois. Il s'agit d'un procédé qui divisera par deux la production journalière de bitcoins. De fait, la rareté tire le prix à la hausse.
  • | Le 1/3/2024 à 16:53

    Fort ralentissement du crédit bancaire en janvier et hausse des impayés

    Les crédits bancaires marquent un fort ralentissement en janvier. L’encours global des crédits recule de plus de 24 milliards de dirhams d’un mois sur l’autre. L’encours des comptes débiteurs et crédits de trésorerie chute particulièrement de 12 MMDH en janvier par rapport à décembre. Les impayés, eux, progressent en janvier de près d’un milliard de dirhams d’un mois sur l’autre.
  • | Le 1/3/2024 à 16:37

    Label'Vie : baisse de 31% du résultat net en 2023, hausse de 12% du dividende

    Le groupe est parvenu à maintenir une bonne croissance de son chiffre d'affaires et de ses ventes sur l'année 2023. Alors que 24 magasins ont été inaugurés, la profitabilité a diminué, notamment du fait d'un effet de base défavorable et de la non-récurrence des plus-values exceptionnelles réalisées en 2022.
  • | Le 1/3/2024 à 16:30

    Le FM6I et le GBPM vont lancer le nouveau produit de dette subordonnée

    Le Fonds Mohammed VI pour l’Investissement a annoncé la création, en partenariat avec le GPBM, de CapAccess, le nouveau produit de dette subordonnée. Le produit aura pour but l’injection de quasi-fonds propres dans les entreprises sous forme de dette subordonnée pour remédier à la problématique de sous-capitalisation, engendrant des difficultés d’accès au financement.
  • | Le 1/3/2024 à 13:05

    OCP : hausse des investissements en 2023 à 26 MMDH

    Le groupe affiche une baisse de son chiffre d’affaires en 2023, notamment du fait d’un effet de base négatif après une année 2022 exceptionnelle. L’OCP a maintenu une forte dynamique d’investissement en hausse de 34% par rapport à 2022 avec 26,8 MMDH.
  • | Le 1/3/2024 à 11:37

    Le cash en circulation stable en janvier 2024, baisse des dépôts bancaires

    Le cash en circulation stagne en janvier à 393,1 MMDH. Sur une année glissante, il progresse de 10,2%, soit 36,3 MMDH en valeur. Les dépôts bancaires, eux, chutent de 11,5 MMDH d’un mois sur l’autre.