OCP lève 1,5 milliard de dollars sur le marché international

OCP a effectuée avec succès une belle levée à l'international: 1,5 milliard de dollars, avec une maturité et des conditions meilleures que par le passé; profitant également des vents favorables sur le marché international. La maturité moyenne de sa dette s'en trouve améliorée. Une grande partie de cette émission permettra de financer les investissements.

OCP lève 1,5 milliard de dollars sur le marché international

Le 12 juin 2021 à 10h24

Modifié 12 juin 2021 à 15h22

OCP a effectuée avec succès une belle levée à l'international: 1,5 milliard de dollars, avec une maturité et des conditions meilleures que par le passé; profitant également des vents favorables sur le marché international. La maturité moyenne de sa dette s'en trouve améliorée. Une grande partie de cette émission permettra de financer les investissements.

OCP S.A. a annoncé avoir procédé avec succès à une émission obligataire sur les marchés internationaux pour un montant total de 1,5 milliard USD. Cette nouvelle émission est composée de deux tranches de maturités de 10 et 30 ans, assorties de coupons respectifs de 3,750% et 5,125%. Elle avait été autorisée par son Conseil d’Administration ainsi que de l’Assemblée Générale datée du O4 juin 2021,
OCP prévoit d’utiliser les fonds levés pour le financement de la seconde phase de son programme d’investissement ainsi que pour le rachat partiel de ses obligations internationales existantes arrivant à maturité en 2024 et 2025, afin d’allonger le profil de maturité de sa dette.
« Le succès de cette émission obligataire internationale témoigne de la qualité de la signature du Groupe OCP auprès des investisseurs internationaux. Par ailleurs, l’objectif de cette démarche proactive d’OCP est d’optimiser notre structure financière en tirant profit de l’évolution des conditions de marché, » indique Mostafa Terrab Président Directeur Général d’OCP, cité par un communiqué de l’institution.
Cette transaction a connu un franc succès illustré par les indicateurs suivants :
• Opération plus de 4,7 fois sur-souscrite pour un total d’environ 7 milliards de dollars pour les deux tranches, permettant un resserrement significatif des taux pour les deux maturités.
• Une prime de nouvelle émission négative de -10 points de base pour les deux tranches et les plus bas taux réalisés par le Groupe sur ces maturités.
• Le plus grand carnet d’ordre réalisé en Afrique, tous secteurs confondus, cette année.
• La plus grande tranche de 30 ans jamais réalisée par une société du secteur dans la région MENA.

Les obligations sont cotées à l’EURONEXT Dublin et sont notées (BB+/ stable) par Fitch Ratings et (BB+/stable) par Standard & Poors.

Les banques co-chefs de files mandatées pour l’émission et la mise en œuvre de l’opération de gestion de passifs sont Barclay’s, BNP Paribas et J.P.Morgan.

OCP a été conseillé sur cette opération par Rothschild & Co.

>Pourquoi  cette émission d’Eurobond.

Les conditions de marché sur les marchés de capitaux internationaux sont actuellement très favorables. Le Groupe a décidé d’émettre un nouvel Eurobond dans ce contexte, afin de bénéficier de ces conditions attractives et dans une optique de diversification continue de ses sources de financement, explique le groupe.

Cette nouvelle émission est en outre associée à une opération de gestion de passifs : les fonds levés seront en effet utilisés en priorité pour financer le rachat d’une part des Eurobonds existants du Groupe arrivant à maturité en 2024 et 2025.

Cette opération va donc également permettre de lisser le profil de service de la dette de l’entreprise et de rallonger la maturité moyenne de la dette.

Elle s’inscrit ainsi dans une logique de gestion proactive et prudente de la liquidité et de l’endettement du Groupe. Les résultats de l’offre de rachat seront connus le 7 juillet 2021.

>Les conditions.

Le Groupe a un émis le nouvel Eurobond pour un montant total de 1,5 Mds$. Cet Eurobond se compose de deux tranches de taille égale (750 M$ chacune) et de maturité respective de 10 ans et 30 ans. La tranche de 10 ans a été émise à un coupon de 3,750% et la tranche de 30 ans a été émise à un coupon de 5,125%.

La demande des investisseurs a été très forte permettant à OCP d’émettre à des taux inférieurs à ceux de sa courbe de rendement suite à une réduction du prix de 35 points de base pour les deux tranches au cours de la journée, permise par la force du carnet d’ordres qui a terminé à près de 7Mds$ et avec une prime de nouvelle émission négative de 10 points de base pour chaque tranche.

A noter que les instruments émis ont été notés BB+/stable par S&P et Fitch. Cette notation est en ligne avec celle d’OCP et était celle attendue par le Groupe.

>Quelle est la prime payée par rapport à la dette souveraine du Maroc? Pourquoi cette émission est-elle plus onéreuse que la dette souveraine du Maroc?

Les investisseurs ajoutent une prime de risque sur les entreprises publiques. Celle-ci a atteint historiquement un pic de 150 points de base environs. Lors de cette émission nous avons réussi à la réduire à 65 points de base pour la tranche de 10 ans et 70 points de base pour celle de 30 ans. Elle a été réduite de 10bps suite à cette émission.

>Le choix de la maturité et de la devise.

OCP avait décidé d’émettre des instruments de long-terme, de maturité de 10 ans et 30 ans, ce qui permet d’allonger la maturité moyenne de sa dette, et donc de réduire davantage le risque de refinancement. Les conditions de marché permettaient de bénéficier de taux attractifs pour ces longues maturités. Par ailleurs, le fait d’émettre à 30 ans renforce la perception d’OCP comme un émetteur premium, sur les marchés capables d’offrir ce type de maturité.

Le choix du dollar permet de maximiser la participation à l’échange, qui est l’un des objectifs clés et de s’assurer d’une participation massive des investisseurs à l’opération, pour en réduire le coût au maximum. Par ailleurs, le chiffre d’affaires étant libellé en dollars, il n’y a pas de risque de change.

> Comment l’opération a été perçue par les investisseurs.

OCP a développé de solides relations avec ses investisseurs avec qui le dialogue est continu. L’émission a été précédée d’un roadshow virtuel de deux jours, dans le cadre duquel environ 75 investisseurs ont été rencontrés.

Le Groupe n’avait pas émis d’Eurobond depuis 2015 et l’opération a été très bien reçue comme l’illustre la force du carnet d’ordres. L’émission a été très largement souscrite avec un livret d’ordres final de près de 7 Mds$, ce qui représente un niveau de sur-souscription de près de 4,7x. Il s’agit du plus large carnet d’ordres jamais atteint par OCP et réalisé en Afrique à date en 2021, tout secteur confondu.

> Comment se comparent les conditions par rapport aux émissions de 2014 et 2015 ?

En 2014, OCP avait émis un Eurobond libellé en USD de deux tranches. La première tranche, d’un montant de 1,25 Mds$ et d’une maturité de 10 ans, présente un coupon de 5,625%. La seconde tranche, d’un montant de 600 M$ et d’une maturité de 30 ans, présente un coupon de 6,875%. En 2015, le Groupe avait émis un Eurobond libellé en USD d’un montant total de 1,0 Md$ et d’une maturité de 10 ans, avec un coupon de 4,50%

OCP est aujourd’hui parvenu à émettre deux instruments de maturité 10 et 30 ans avec des coupons respectifs de 3,75% et 5,125%. Ceci représente une réduction du coupon de 1,875% et 0,75% pour la tranche de 10 ans par rapport aux deux émissions de 2014 et 2015. Pour la tranche de 30 ans, le coupon a été réduit de 1,75% par rapport à l’émission de 2014.

La prime payée par rapport à la dette souveraine du Maroc a également diminué. Celle-ci était historiquement de 150 points de base environs. Lors de cette émission nous avons réussi à la réduire à 65 points de base pour la tranche de 10 ans et 70 points de base pour celle de 30 ans.

Ceci illustre la force de la stratégie financière du Groupe et la solidité de ses relations avec ses investisseurs.

>Une nouvelle émission d’est pas à écarter

OCP continue de monitorer ses besoins et les conditions de marché et conservera une approche globale sur les différentes autres sources de financement disponibles pour le Groupe.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Promopharm : Avis de convocation à l’AGO du 24 Juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Le secrétaire d’Etat adjoint américain pour le Proche-Orient en visite au Maroc.