« Le PJD perdra une quarantaine de sièges si changement du quotient » (source PJD)

Toutes choses étant égales par ailleurs, l’introduction de changements dans les lois électorales se traduira par la perte de 38 à 44 sièges pour le PJD. C’est ce qu’annonce le site de ce parti, dans un article signé Ahmed Talhi, élu PJD de Tanger.

« Le PJD perdra une quarantaine de sièges si changement du quotient » (source PJD)

Le 3 mars 2021 à 9h02

Modifié 11 avril 2021 à 2h50

Toutes choses étant égales par ailleurs, l’introduction de changements dans les lois électorales se traduira par la perte de 38 à 44 sièges pour le PJD. C’est ce qu’annonce le site de ce parti, dans un article signé Ahmed Talhi, élu PJD de Tanger.

Dans un échange avec Médias24, M. Talhi se défend de s’exprimer au nom du parti, mais en tant que chercheur. L’article a été publié par le site du PJD.

L’article prend comme hypothèse, le même nombre de vois et la même répartition de voix qu’en 2016.

Dans ce cas :

1. Si un nouveau quotient électoral basé sur les inscrits et pas sur les votes, est retenu :

-le PJD, selon ces calculs, obtiendrait 26 sièges en moins dans les 12 circonscriptions locales, passant de 98 à 72 députés.

-pour la circonscription nationale (femmes et jeunes), le PJD obtiendrait alors 9 sièges de cette circonscription nationale, au lieu de 27, soit 18 sièges en moins.

2. Si la circonsription nationale (femmes et jeunes) est remplacée par des circonscriptions régionales, les estimations sont plus complexes à effectuer mais ferait perdre au parti, selon la même source, 12 à 15 sièges.

Au final, le journal du PJD conclut que l’adoption du nouveau quotient électoral, ferait perdre au parti de 38 à 44 sièges selon les scénarios.

L’auteur Ahmed Talhi affirme sa conviction que le PJD arrivera en tête, suivi des trois partis (dans le désordre : PAM, RNI, Istiqlal). Après ces quatre partis de tête, il y aurait selon la même source, un second groupe de 4 partis (MP, PPS, USFP, UC) puis plusieurs petits partis dont certains pourraient effectuer pour la première fois leur entrée au parlement.

La Chambre des représentants comprend 12 partis actuellement.

>>Lire aussi :

Elections 2021 : Les députés largement favorables au changement du quotient électoral

« Le PJD perdra une quarantaine de sièges si changement du quotient » (source PJD)

Elections. Quotient sur la base des inscrits : Le PJD votera contre

Quotient électoral : En chiffres, voici en quoi la méthode de calcul est déterminante

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

INVOLYS : Comptes & Résultats au 31 Décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.